APPLICATIONSCREATION GRAPHIQUE ★ FREEOCP A LA LOUPE ★

Freeocp a la LoupeApplications Creation Graphique
Tout a commencé un jour, à l'aube des temps, lorsqu'un homme, au demeurant fort poilu, commencé à casser du caillou en tentant de reproduire grossièrement le portrait de sa belle. Maintenant nous n'avons plus assez de cailloux, mais Dieu merci, il nous reste nos CPC et c'est là que notre OCP intervient. Il est plus facile, en effet, d'utiliser un joystick qu'un silex.

Une fois notre logiciel chargé, nous nous retrouvons à l'intérieur du programme proprement dit. The Advanced fonctionne sous les trois modes de l'Amstrad (0, 1 et 2)! Ce logiciel graphique nous propose, tout comme ses concurrents, des fonctions telle que la loupe ou plutôt telles que les loupes, car OCP en dénombre trois qui sont très puissantes.
 

Choix du mode 0, 160x200 en 16 couleurs

Mode 2, 640x200 en 2 couleurs

Ensuite, viennent les options couper/ coller, qui donne la possibilité de capturer l'image ou l'une de ses portions, pour la déformer ou non et l'afficher une fois le travail effectué. Il est d'une facilité déconcertante de jongler avec ces fenêtres, en leur faisant subir, par exemple, des rotations sur l'axe de symétrie vertical, horizontal ou même angulaire. Si je vous dis qu'en plus je peux les sauvegarder, vous me dites: "non c'est pas possible !" Et moi je vous réponds: "mais si, c'est possible !" (je sais ça fait pub !).
 

Copie ...

... et coller ( n'efface pas la source )

Couper , coller ( qui efface la source )

Copier , coller avec redimention


Couper , coller avec redimention ( efface la source )

Toujours sous cette même option, une fabuleuse fonction permet d'intervertir les encres à l'intérieur même de la fenêtre qui vient d'être créée.
 

Choix des encres à intervertir.

fonction permet d'intervertir les encres ...


... à l'intérieur même de la fenêtre qui vient d'être définie.

Ben tiens, tant que nous y sommes, parlons-en de la palette. Je ne dirai qu'une seule chose: extraordinaire.

FreeOCP offre la possibilité permuter en couleurs ASiC , cette palette étendue de 4096 couleurs du CPC+ au lieu des 26 du CPC ancienne génération.
- En mode OLD, le premier ascenseur qui défini le numéro de la couleur (entre 0 et 26)
- En mode ASIC ( bouton OLD désactivé ) , le premier ascenseur defini la composante Rouge, le 2eme la Bleu et le 3eme la Verte. ( RBG )

 

Passage en mode "couleurs ASiC" ( pour CPC+ uniquement )

Choix des encres à modifier ...

Premier ascenseur defini la composante Rouge ...

et le 3eme la Verte..

MISCELLANEOUS

Ce mot étrange ne signifiant rien et tout en même temps, ça vous dit quelque chose peut-être? Vous avez raison de dire oui car ce menu vous permettra de choisir le moyen le plus adéquat d'assouvir vos talents d'artiste (joystick, souris et pourquoi pas clavier). Enfin un éditeur qui a pensé à l'ergonomie de son produit.
 

Le menu miscellaneous.

Ce menu vous permettra de choisir le moyen le plus adéquat d'assouvir vos talents d'artiste (joystick, souris et pourquoi pas clavier).


Le menu "miscellaneous" , sous-menu "Input Devices"
vous permettra également de passer au "mode accélérer"

Un mode texte qui s'appelle « Text », qu'OCP sait aussi très bien utiliser. Vous voulez une preuve? Eh bien la voilà. Avez-vous déjà vu des utilitaires de dessin qui intègrent un programme de redéfinition de caractères ?
 

Choix des encres à intervertir.

Choix de la couleurs.

Programme de redéfinition de caractères

Non, hein! Lui, il le fait, c'est normal il est très fort.

Aussi époustouflant mais plus spectaculaire, si ce n'est plus, et je pèse mes mots ma bonne dame: le remplissage. Franchement! Pondre un algorithme aussi rapide que ça, sur un pauvre huit bit, chapeau les mecs.


Fonction « Fill » : le remplissage

Dans ce même menu se trouve un éditeur de tramage pas "dégueu" qui vous permet de remplir n'importe quoi avec un « Fill » (en anglais dans le texte) de votre cru (en français dans le texte).
 

ÉDITEUR de tramage ou "Pattern"

Choix de "pattern" à editer

L'editeur

Quelques une des fonctions de l'editeur

Pour clore le tout (oui toute bonne chose a une fin) je parlerai donc du menu qui vise les accès au lecteur de disquette. Ce pharamineux logiciel possède, comme tout utilitaire de dessin, les fameuses options Save et « Load. » Mais le plus que vous donne OCP Art, c'est qu'il peut sauvegarder et charger un fichier compacté avec sa palette sur le drive A ou sur le drive B. Si vous en possédez un évidemment.

Il permet également de faire le catalogue d'une disquette en prenant en compte les fichiers Scr et Pic. Ce bijou est capable aussi, par le biais de l'option « Merge », d'assembler deux dessins.

Merci James Hutchby. Merci à toi James de nous avoir offert un utilitaire aussi merveilleux, fantastique que celui-ci.

Text original : Lolo le tueur de pique sel, ACPC n°18 , Septmbre 1989, p30-31-32-33 - modifs par hERMOL

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 716 millisecondes et consultée 924 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.