APPLICATIONSPROGRAMMATION ★ FONCTION CIRCLE ★

Fonction Circle (CPC Revue)Applications Programmation

L''AMSTRAD a, on le sait, de bonnes capacités graphiques, mais la fonction CIRCLE manque à l'appel. Pour pallier à ce défaut, nous vous proposons ci-dessous un petit programme en langage machine qui vous permettra d'obtenir cette fonction directement par son nom à partir du Basic. Pourquoi en langage machine plutôt qu'en Basic ? Tout simplement pour avoir une grande rapidité d'exécution.

FONCTIONNEMENT DU PROGRAMME

Pour éviter d'utiliser les routines SIN et COS de la ROM du CPC, nous avons opté pour l'implantation en mémoire d'une table de 'Sinus et de Cosinus d'angles compris entre 0 et 2 PI (360°). Bien sûr, il n'était pas question de travailler alors avec des valeurs à virgule flottante, aussi, afin d'obtenir des nombres entiers, chaque valeur des tables a été multipliée par 127 (7 FH) et séparée de sa partie décimale. On obtient ainsi deux tables dont les données, comprises entre 0 et 127, correspondent en réalité à 1 -cos et 1 -sin, ceci afin de s'affranchir des valeurs négatives. Tout cela reviendra en fait à ne prendre en considération que deux chiffres après la virgule dans la table de sin et de cos. La suite devient alors très simple et se résume à de simples multiplications et divisions :

Connaissant les coordonnées X et Y du centre du cercle à dessiner ainsi que son rayon, on peut écrire, en partant du point A et en faisant varier l'angle de 0 à 2 ir, que les coordonnées de chaque point du périmètre du cercle ont pour valeur :

XD = X + R-R(1 -cos a) = X + R cos a
YD = Y-R + R(1 -sin a) = Y- R sin a
avec :
XR = X + R
YR = Y-R
et
1 -cos a 1 -sin a
contenus dans les tables.
XD = XR-R(1  -cos a)
YD = YR + R(1^sin a)
UTILISATION DU PROGRAMME

Après avoir tapé soigneusement le programme et surtout les lignes de DATA, il suffit de faire RUN pour l'implanter en mémoire. Si tout se passe bien (aucune erreur), un cercle devra se dessiner au bout de quelques secondes. La fonction CIRCLE sera alors disponible en faisant : CIRCLE,X,Y,R,C

Notez qu'il est alors possible de sauvegarder uniquement la routine en langage machine en faisant :

SAVE "CIRCLE",B,&A000, &A1D4
Pour la recharger et la valider avant utilisation, il faudra faire :
MEMORY &9FFF
LOAD "CIRCLE"
CALL &A010
Dès lors, son utilisation sera possible en Basic par le mot CIRCLE précédé, ne l'oubliez pas, de "|" (shift @).
 
|
CIRCLE
,X, Y
, R
, C
shift
@
 
coordonnées
du centre
rayon
couleur

0 à 15 en mode 0
0 à 3 en mode 1
0 à 1 en mode 2

CPC n°3

★ EDITEUR: CPC Revue
★ ANNÉE: 1985
★ CONFIG: 64K + AMSDOS
★ LANGAGE:
★ LICENCE: LISTING
★ AUTEUR: EDDY DUTERTRE

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)
★ AMSTRAD CPC ★ A voir aussi sur CPCrulez , les sujets suivants pourront vous intéresser...

Lien(s):
» Applications » Thunder Basic
» Applications » CPC+200
» Applications » Graphics, The Universe and Everything on PCW 8256/8512 version 2
» Applications » Abersoft Fig-Forth / Forth Amstrad
» Applications » Anti-REM (CPC Magazin)
» Applications » Speedy Letters (CPC Amstrad International)

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 126 millisecondes et consultée 1046 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.