APPLICATIONSPROGRAMMATION ★ EDIT 2 ★

Edit 2 (CPC Revue)Applications Programmation

Lorsqu'un programme BASIC en cours de développement atteint une certaine dimension, les possibilités de l'éditeur intégré deviennent insuffisantes et le besoin d'un éditeur de texte commence à se faire sentir.
Bernard BESSE
Mais ce que l'on gagne en puissance avec un éditeur séparé, on le perd en souplesse car, même pour des opérations limitées, il faut :
– sauvegarder en ASCII (s'il ne l'est déjà) le programme à "éditer",
– charger l'éditeur,
– charger le programme à éditer.

Et à la fin du travail :
– sauvegarder le programme édité,
– charger le programme édité.

Contrairement aux éditeurs séparés, l'éditeur intégré opère en "temps réel" puisque, sitôt une modification effectuée, il est possible d'exécuter le programme, sans avoir à charger ou sauvegarder quoi que ce soit. Le programme EDIT2 a pour but d'ajouter aux possibilités de l'éditeur intégré les fonctions temps réel suivantes :
– trouver toutes les occurrences d'un NOM de variable,
– trouver toutes les occurrences d'un NUMERO de ligne.

Ces fonctions permettent notamment :
– de créer un nom de variable en toute connaissance de cause,
– de vérifier si les noms des variables figurant dans une routine à MERGEr risquent d'interférer avec ceux déjà présents dans le programme,
– de changer d'une façon sûre le nom d'une variable,
– de s'assurer qu'une ligne n'est pas référencée avant de la supprimer.

MISE EN OEUVRE

EDIT2 est stocké en format ASCII à partir de 60000.
Après chargement du programme en cours de développement :
– créer une ligne 1 GOTO 60000
– faire MERGE "edit2

Faire RUN (ou RUN 60000 s'il n'y a pas la ligne 1 déjà citée), puis :
– choisir la sortie sur imprimante ou sur écran,
– entrer un nom de VARIABLE ou un NUMERO de ligne (pour revenir à la question précédente "Imprimante ou Ecran", faire seulement ENTER).
La variable peut être écrite en majuscules ou en minuscules (ou un mélange des deux).

On ajoute les suffixes %, !, $ s'il y a lieu et, si la variable est indicée, une parenthèse gauche. Exemple : blduLE$ [sans espaces]
Renumérotation du programme édité :
– on peut, au cours du traitement, faire RENUM sans être obligé de rétablir la numérotation d'EDIT2 à partir de
60000

D'où l'intérêt de la ligne initiale 1 GOTO 60000
EDIT2 s'arrête par BREAK.

POINTS PARTICULIERS

La recherche se fait principalement par INSTR et non par PEEK (c'est beaucoup plus rapide).
Le procédé utilisé est celui de la chaîne forcée, on force dans les 3 octets du descripteur d'une variable ZZ$ (descripteur créé en faisant ZZ$ = "") :
–   la longueur de la ligne,
–   l'adresse de la ligne (2 octets).

Le numéro d'une ligne référencée peut exister sous deux formes :
–   le numéro lui-même en binaire sur 2 octets,
–   l'adresse de la ligne en binaire sur 2 octets.

La routine ADRLINE a pour but de trouver rapidement l'adresse de la ligne dont on recherche les occurrences.
EDIT2 s'arrête, non pas sur le test NUMERO ligne > = 60000, mais sur le test ADRESSE ligne >= ADRESSE 1ère d'EDIT2, ce qui permet l'utilisation de RENUM.

CPC HS n°4

★ EDITEUR: CPC Revue
★ ANNÉE: 1987
★ CONFIG: 64K + AMSDOS
★ LANGAGE:
★ LICENCE: LISTING
★ AUTEUR: Bernard BESSE

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Type-in/Listing:
» Edit  2    (CPC  Revue)    FRENCH    LISTINGDATE: 2019-01-17
DL: 29 fois
TYPE: PDF
SIZE: 274Ko
NOTE: 3 pages/PDFlib v1.6

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)
★ AMSTRAD CPC ★ A voir aussi sur CPCrulez , les sujets suivants pourront vous intéresser...

Lien(s):
» Applications » Small Business Accounts & V.A.T
» Applications » Computerised Address Book (The Amstrad User)
» Applications » Interest Rates 2 (The Amstrad User)
» Applications » Génération 20
» Applications » Estadistica
» Applications » Amfile (Amstrad Action)

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 875 millisecondes et consultée 986 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.