APPLICATIONSBUREAUTIQUE ★ UN TRAITEMENT DE TEXTE A LA LOUPE : SEMWORD ★

Semword|CPC Revue)Applications Bureautique

SEMWORD est un produit dérivé de l'excellent TASWORD de TASMAN Soft, complété par SEMAPHORE Logiciels (Suisse). Les complément» apportés en font un outil à la fois puissant et performant, adapté au marché "francophone". Nous allons examiner les qualités (et les défauts) de ce logiciel.

Au premier abord, SEMWORD paraîtra complexe à utiliser : en fait, après quelques dizaines de minutes, vous serez capable de saisir votre premier document et de l'imprimer. Après un couple d'heures passées en compagnie de votre clavier et de la notice, vous découvrirez toutes les subtilités, et la puissance de ce logiciel.

SEMWORD fonctionne en 80 colonnes mais l'écran est en fait une fenêtre de 80 colonnes sur une largeur possible de 128... A l'initialisation, vous disposerez, grâce à la redéfinition des touches, d'un clavier AZERTY. Le pavé numérique permettra l'accès aux "accentuées" par l'action conjuguée sur la touche SHIFT. Tout ceci est modifiable selon les habitudes de l'utilisateur, en particulier le retour au QWERTY si vous le souhaitez. Bien que le manuel accompagnant la disquette soit très complet, un aide-mémoire est intégré au logiciel. Une partie de celui-ci est présente à l'écran en permanence, mais peut être escamotée. A tout instant, il est possible de faire apparaître la totalité de l'aide-mémoire. Vous serez surpris par toutes les fonctions disponibles... Au  bas  de  l'écran,  une  ligne d'état indique les différents paramètres de fonctionnement : position en ligne, colonne, justification, wrapping... Comme tout bon traitement de texte, SEMWORD ne coupera pas vos mots n'importe où... Le "Word Wrapping" effectuera la césure entre deux mots. Vous pouvez donc saisir vos textes sans vous soucier de cette contrainte. Cette fonction peut être inhibée.

La "justification" à droite est automatique, mais peut être supprimée. Il est possible d'obtenir des textes "en drapeau". On peut "déjustifier" une ligne, "rejustifier" un paragraphe... ou tout un texte.

On peut également centrer automatiquement une ligne, en fonction de sa longueur. Les déplacements au sein du texte sont rapides et aisés, à l'aide des touches de curseur. En règle générale, les différentes fonctions sont obtenues par action conjuguée sur les touches CTRL ou SHIFT plus une touche alphanumérique. Effacer un mot, une ligne... ou tout le document sont des jeux d'enfant. A l'inverse, les insertions sont tout aussi aisées. Pour modifier des parties du texte, il est possible de poser des "marques" délimitant un groupe de mots pour les déplacer ou les supprimer, voire les dupliquer. La tabulation et la pose de marges sont réglables. Un paragraphe pourra être marge sur 60 colonnes, alors que les autres le sont sur 80 ou 40... Les commandes d'impression sont multiples et permettent un paramétrage complet de la sortie du document sur papier. Il est possible de faire du feuille à feuille ou de l'impression en continu, d'imprimer des numéros de page, des titres, des bas de page. Des séquences de plusieurs codes de commandes peuvent être programmées pour être envoyées à l'imprimante autorisant le soulignage, le changement de police de caractères et toutes les fantaisies acceptées par votre machine. Le logiciel SEMWORD peut être personnalisé : redéfinition de touches, intégration de chaînes de caractères (par exemple pour obtenir les mots souvent utilisés dans un rapport ou les formules de politesse), séquences de caractères de commande imprimante, couleurs sur l'écran pour encre et papier.

Mais la grande originalité de SEMWORD réside dans la possibilité (que n'offrait pas TAS-WORD) de fusionner des données. Ainsi, vous pouvez placer à un endroit de votre texte, des codes de commandes qui vont faire appel à un fichier externe capable d'ajouter des morceaux de texte à votre document. C'est la porte ouverte vers le MAILING, par exemple, qui séduira bien des utilisateurs. On peut également récupérer des données de MASTER-FILE ou MASTER-CALC.

Comme les fichiers lus (ou produits) par SEMWORD sont de type ASCII, il est possible de reprendre un listing source, généré par un assembleur (ZEN, par exemple) et de les commenter avec le traitement de texte.

Il est difficile de dire, en si peu de place, quels sont les atouts de ce logiciel et s'il souffre de quelques menus défauts (par exemple, la lenteur de rejustification d'un long document en cas de modification des marges, ou le fait qu'il faille changer de disquette au moment des sauvegardes ou lectures de texte), il présente, à notre avis, l'avantage d'être un outil de travail extrêmement complet, capable de séduire l'étudiant rédigeant sa thèse ou le technicien établissant font rapport.

SEMWORD est vendu, sur disquette, 345 F. Il n'est pas protégé contre la copie et bénéficie d'une garantie. SEMAPHORE annonce même qu'il est en mesure de "légaliser" les possesseurs de copies pirates de TASWORD en leur fournissant, pour 80 francs, le manuel et une carte de garantie. Cette réaction devant le fléau du marché qu'est le piratage laisse rêveur...

CPC n°6

★ ÉDITEUR: SEMAPHORE
★ ANNÉE: ???
★ CONFIG: 64K + AMSDOS
★ LANGAGE:
★ AUTEUR(S): ???
★ PRIX: 345 FF (DISK)

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

File:
» Semaphore-Semword    FRENCHDATE: 2013-09-03
DL: 71 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 151Ko
NOTE: 40 Cyls
.HFE: OUI

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)
★ AMSTRAD CPC ★ A voir aussi sur CPCrulez , les sujets suivants pourront vous intéresser...

Lien(s):
» Applications » Word Style
» Applications » CPC International Z80 - Assembler (CPC Amstrad International)
» Applications » Pocket Wordstar
» Applications » Crossword And Dictionary Compiler
» Applications » Desassembleur
» Applications » Microword

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop/c
Page créée en 056 millisecondes et consultée 1071 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.