APPLICATIONSBUREAUTIQUE ★ MALETTE FIL : PRACTIBASE, PRACTITEXTE, PRACTICALC ET PRACTIGRAPHE ★

Malette FIL : Practibase, Practitexte, Practicalc et PractigrapheApplications Bureautique

LA MALLETTE FIL : LA TÉTRALOGIE À PRIX RÉDUIT

Après le marché grand public, Fil se tourne vers le professionnel avec la volonté affichée d'éditer des logiciek éprouvés à des prix très bas. 2000 F ttc pour quatre logiciels de productivité, parfait. Mais ceux-ci, comme leurs glorieux aînés, restent trop lourds à l'emploi.

Déjà présente sur le marché familial, Fil s'attaque au marché professionnel avec plusieurs produits dont une mallette contenant quatre logiciels de productivité : un tableur, un traitement de texte, une base de données et un grapheur conçus par la société Practicorp et adaptés en français par ses soins. La politique de prix réduits ne peut qu'inciter à regarder de plus près le contenu de cette mallette. Chaque logiciel est présenté sous forme de disquette non protégée (détail important pour ceux qui disposent d'un disque dur) accompagné d'un manuel de référence et d'un petit aide-mémoire des commandes.

Le traitement de texte démarre, comme tous les logiciels de la gamme, par un menu dont chaque option est commentée par une « aide » activable au moyen de la touche F1. Mais une fois l'option lancée, on se retrouve face à une fenêtre dépouillée, avec une première ligne indiquant les marges et la tabulation et, au bas de l'écran, une ligne en surbrillance où figurent le nom du document, le numéro de page, de ligne, de colonne, l'heure et, sous forme codée, les interruptions de page, le type de caractères et de justification, le mode de saisie et la fonction abréviation.

UNE MISE EN
ŒUVRE ARDUE

L'apprentissage n'est pas immédiat, loin de là. La liste des codes de contrôle est longue. L'utilisateur pourra toujours façonner une fiche en pkstique qu'il calera sur le clavier de touches de fonction tout en sachant que plusieurs commandes font appel à la touche de contrôle suivie d'une ou deux lettres. Il est regrettable que ce logiciel soit difficile à mettre en œuvre, car il présente des caractéristiques dignes des meilleurs : sauvegarde automatique avec choix de la périodicité en minutes, accès aux commandes du DOS en cours de travail, affichage à l'écran du style et de la mise en forme, frappe de commentaires qui n'apparaîtront pas à l'impression, création d'index et de tables de matières.

A cette liste, s'ajoutent des fonctions évoluées telles la création de dictionnaires de paragraphes passe-partout (réutilisables dans n'importe quel document), d'abréviations ou la réalisation de publipostages.

Par contre, le nombre d'imprimantes supportées est insuffisant : l'utilisateur devra souvent configurer le programme en fonction de son modèle d'imprimante.

Le gestionnaire de fichiers permet, avec un peu d'expérience, de créer des applications professionnelles. Chaque fiche contient jusqu'à 2 000 caractères avec un maximum de 60 champs et 255 caractères par champ. Chaque champ reçoit des données alphanumériques, numériques, logiques (oui/non ou vrai/faux), ou une date (date d'entrée pour la première fois et inscription de la date à chaque mise à jour). Un champ numérique peut détenir automatiquement le résultat d'un calcul. De même, la saisie peut être contrôlée par le logiciel grâce à des masques. Une autre fonction très pratique : on peut décider d'abréviations qui serviront lors de la saisie. L'opérateur tape l'abréviation, laquelle est remplacée par l'expression in extenso après validation.

Par ailleurs, les fiches sont classées par tri ou par index sur une ou plusieurs clés. Les fichiers sont organisés sous forme séquentielle aussi bien pour les données que pour les index ou les formulaires de sorties. Deux types de formulaires sont prévus : sous forme libre ou sous forme de tableaux avec un champ par colonne. Trois fichiers peuvent être ouverts simultanément. Enfin, les données de dBase 2 sont portables dans Pracdbase. Le tableur rappelle étrangement Muldplan par son interface, avec ses menus hiérarchisés en bas de l'écran. Ses performances sont les suivantes : 32767 lignes sur 32767 colonnes, 60 fonctions préprogrammées de nature mathématique, statistique, financière, trigono-métrique, logique ou de recherche, utilisation de noms, de dates, tri multicritère et multifenêtrage.

Practicalc a été programmé de façon à recalculer seulement les cellules concernées par une modification et non pas tout le tableau, ce qui fait gagner du temps. Les touches du clavier peuvent être redéfinies : une séquence de commande enregistrée dans un fichier de configuration du clavier est assignée à une touche. Le manuel est un peu trop succinct sur ce point.

FIL: UNE GAMME
PERFORMANTE

L'ouverture vers les autres tableurs est appréciable puisque Practicalc sait relire et écrire des fichiers ASCII, DIF, SYLK et WKS, ce qui permet d'échanger des données avec des logiciels comme Muldplan ou Lotus 1-2-3. Il est possible aussi d'activer le module graphique à partir du tableur de façon à visualiser une série.

Practigraphe trace histogrammes, courbes, barres, camemberts avec éclatement possible, nuages de points ou variations. Les possibilités de mise en forme sont particulièrement étendues : choix des trames (16 couleurs), du type et de la force de corps des caractères. Le formulaire de saisie, élément clé de la création de graphes, apparaîtra quelque peu complexe lors d'une première prise en main du logiciel.

En conclusion, France Image Logiciel présente une gamme performante, dont tous les modules communiquent entre eux, pour un prix abordable. Mais la documentation se révèle insuffisante, et les logiciels sont peu pratiques à mettre en œuvre.

Henri Darmon , L'Ordinateur Individuel n°88

★ PUBLISHERS: F.I.L , Practicorp international
★ ANNÉE: 1987
★ CONFIG: PC-DOS et MS-DOS version 2.0 et suivantes.
★ LANGAGE:
★ LICENCE: COMMERCIALE
★ AUTEUR(S): ???
★ INFO: Practibase, Practitexte, Practicalc et Practigraphe dans une mallette ou séparément. Configuration nécessaire : IBM PC, XT, ou AT de 256 Ko de RAM minimum, compatible Amstrad PC 1512. Moniteur monochrome ou couleur avec carte graphique pour Practigraphe. Imprimante compatible IBM ou table traçante compatible HP pour Practigraphe.
★ PRIX: 800 F ttc l'un, 2000 F la mallette.

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)
★ AMSTRAD CPC ★ A voir aussi sur CPCrulez , les sujets suivants pourront vous intéresser...

Lien(s):
» Applications » Gemini - Report Generator
» Applications » Finanzbuchhaltung (CPC Amstrad International)
» Applications » Startexter (CPC Amstrad International)
» Applications » Fichero Empresarial
» Applications » Payroll
» Applications » Carnet d'Adresses

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 223 millisecondes et consultée 29 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.