APPLICATIONSBUREAUTIQUE ★ DBASE II ET MULTIPLAN : LES STARS DU CP/M+ POUR PCW ET CPC 6128 ★

Dbase II et Multiplan|Cahier de l'Amstrad)Applications Bureautique

La disponibilité, sur certains modèles d'ordinateurs Amstrad tels que le CPC 6128 ou les PCW 8256/8512, du système d'exploitation CP/M + de "Digital Research", a permis l'adaptation pour ces machines de logiciels de grande qualité. DBase II de l'éditeur américain "Ashton Tate", représenté en France par "La Commande Electronique", et Multiplan de "Microsoft", adapté pour la gamme Amstrad par la société "Sybex", dont partie de ces logiciels.

La relative ancienneté de ces logiciels, et la forte popularité actuelle du sytème d'exploitation MSDOS au détriment du CP/M, (les progiciels cités ayant été dans les deux cas remplacés par des versionà beaucoup plus puissantes, sous MSDOS, DBase III + remplaçant DBase II et Multiplan II pour Multiplan), ont permis de commercialiser ces valeurs sûres du logiciel à des prix inférieurs de cinq à dix fois au modèle original, tout en étant les exactes répliques des originaux (seul le format de disquette change). Après ce bref historique, examinons les possibilités de ces deux applications.


Multiplan est un tableur. Pour ceux d'entre vous qui ne savent pas encore ce qu'est un tableur, rappelons qu'il s'agit d'une feuille de calcul électronique, divisée en colonnes et en lignes, constituant une certaine quantité de cases. Chacune de ces cases peut être de format variable, et contenir du texte ou des chiffres. Il suffit ensuite de déterminer des formules de calcul, reliant les diverses cases (sans aucune restriction quant à la position de celles-ci. Par exemple, il est possible d'effectuer des calculs alignés horizontalement, verticalement,etc., et de les relier entre eux). Le calcul s'effectue en permanence, automatiquement. Multiplan est présenté à l'écran en deux fenêtres : la première, occupant les trois dernières lignes, affiche toutes les options possibles, et diverses indications sur la position actuelle du curseur dans le tableau, le taux d'occupation de la mémoire par le tableau (valeur donnée en pourcentage), ainsi que le nom du fichier courant. La partie supérieure de l'écran affiche, elle, la portion du tableau dans laquelle vous travaillez actuellement.

Il est possible de diviser la fenêtre représentant le tableau en un nombre illimité de sous-fenêtres, encadrées ou non, reliées entre elles ou non. (Ceci signifie que si vous faites défiler une fenêtre, toutes celles qui lui sont reliées défileront en même temps, proportionnellement). Cette option de fenêtrage est très puissante, et simplifie considérablement la présentation des tableaux. Multiplan permet également de choisir un mode de recalcul automatique ou non, c'est-à-dire que chaque case modifiée entraîne la réactualisation de tout le tableau. Il est possible de recopier des blocs de calculs (avec leurs formules) entiers, sous toutes les formes de combinaisons possibles (recopier horizontalement.verticalement, ligne par ligne, colonne par colonne, etc.). La saisie des formules de calcul peut être réalisée en tapant les numéros de cellules au clavier avec leurs opérateurs, ou en déplaçant le curseur sur les diverses cases à prendre en compte (il est également possible de simplifier les tâches en utilisant des opérateurs spécifiques comme par exemple "somme" qui effectue un calcul de la première cellule spécifiée à la dernière spécifiée). Les options de sauvegarde sont très fournies, et laissent à l'utilisateur le choix du lecteur sur lequel il désire travailler (comme dans tout logiciel digne de ce nom) ce qui permet aux utilisateurs de PCW d'utiliser toutes les possibilités du lecteur M, surtout en ce qui concerne la rapidité d'exécution. Une option de sauvegarde en ASCII existe, ce qui devrait logiquement permettre d'utiliser un tableau dans un traitement de texte comme Locos-cript par exemple, ou dans un grapheur de type DR Graph ; malheureusement, les formats de sauvegarde n'étant pas toujours compatibles, il peut être nécessaire de réécrire une routine en Basic ou en Pascal, afin de réordonner le fichier en fonction du logiciel qui doit l'accueillir.

Multiplan, comme vous pouvez le voir, est un tableur incluant toutes les fonctions de base que l'on souhaite trouver dans cette catégorie de logiciels, le tout agrémenté de nombreuses fonctions très puissantes. La présence de fenêtres rend le logiciel très agréable à utiliser. Une seule petite restriction, seuls 16 Koctets de mémoire sont disponibles pour la création et l'édition de tableaux, problème facilement contournable, puisque Multiplan accepte de prendre des données d'un fichier tableau sur disque pour les placer dans un autre, en mémoire, ce qui permet, si l'organisation de l'application est bien conçue, voire scindée en plusieurs fichiers, de traiter de grandes quantités de données.

DBase II est un générateur de bases de données. Finis donc les logiciels de gestion de fichier étriqués, ici plus aucune restriction n'intervient dans le format de traitement. DBase II se présente sous la forme d'un package comprenant un manuel de 500 pages (mais oui), et une disquette sur laquelle vous sont donnés le logiciel et quelques, exemples. Attention cependant, DBase II s'apparente plus à un langage de programmation très spécialisé, qu'à un logiciel de gestion de fichier tels que ceux que nous connaissons sur CPC. Même s'il n'est pas nécessaire d'utiliser tous les mots clés disponibles pour créer son application, un minimum de temps d'étude du manuel d'utilisation est à prévoir. Cependant, tous ceux qui ne se sentent pas une âme de programmeur, pourront utiliser des logiciels couramment appelés générateurs d'applications. Ces générateurs d'applications construisent automatiquement le programme source de votre base de données, en vous posant quelques questions, telles que le nombre de critères à utiliser, la forme de présentation etc. Il ne vous reste plus ensuite qu'à utiliser ce programme avec votre interpréteur DBase. En guise de conclusion, observons simplement que les plus courageux d'entre vous n'hésiteront pas à programmer sous DBase grâce à l'excellent manuel, l'apprentissage étant relativement simple. En contrepartie ceux qui disposent de peu de temps préférerons l'ensemble DBase + générateur d'application ou bien se rendront acquéreurs d'une application déjà réalisée (il en existe de nombreuses chez les sociétés de service). A moins de 1 000 F, DBase II reste le générateur de base de données possédant le meilleur rapport qualité/prix, même si sa simplicité d'utilisation pour les néophytes n'est pas des meilleures.

Eric Boulou N'ba , Cahiers de l'Amstrad n°5

★ EDITEURS: ASHTON TATE , MICROSOFT , SYBEX
★ ANNÉE: ???
★ CONFIG: 128K + CP/M
★ LANGAGE: ???
★ LICENCE: ???
★ AUTEUR(S): ???


Cliquez sur l'image pour voir les différents packages (4). 

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Files:
» DBase  2  v2.31    ENGLISHDATE: 2013-09-03
DL: 141 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 176Ko
NOTE: 42 Cyls
.HFE: OUI

» Dbase  2  v2.4    FRENCHDATE: 2013-09-03
DL: 192 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 367Ko
NOTE: 42 Cyls
.HFE: OUI

» DBase  2  v2.4    SPANISHDATE: 2013-09-03
DL: 127 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 206Ko
NOTE: Include CPM bootloader/42 Cyls
.HFE: OUI

Adverts/Publicités:
» MarkT-Technik-Unglaublich-Word  Star-dBase  II-Multiplan    GERMANDATE: 2016-10-30
DL: 203 fois
TYPE: image
SIZE: 543Ko
NOTE: Uploaded by hERMOL ; w1540*h1109
 
» New  Star  Software-Cracker  2-NewWorld2-Dbase2-MicroCollection-Touch  n  Go-Crash  Course-Two  Fingers-CSTAM    ENGLISHDATE: 2017-06-13
DL: 60 fois
TYPE: image
SIZE: 441Ko
NOTE: Uploaded by hERMOL ; w1084*h1611
 

Cover:
» dBase  2-Kurz  und  bundig    GERMANDATE: 2018-10-02
DL: 35 fois
TYPE: image
SIZE: 178Ko
NOTE: w811*h1178

Media/Support:
» Mark-Technik-dBase  2  v2.41    (Release  DISC)    GERMANDATE: 2019-06-23
DL: 8 fois
TYPE: image
SIZE: 44Ko
NOTE: Uploaded by hERMOL ; w640*h815

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)
★ AMSTRAD CPC ★ A voir aussi sur CPCrulez , les sujets suivants pourront vous intéresser...

Lien(s):
» Applications » RPA - Base de Datos (Amstrad Especial)
» Applications » Newcastle Database (The Amstrad User)
» Applications » Secured System Database (Your Computer)
» Applications » Lbase (Amstrad Action)
» Applications » Micropro - Pocketbase
» Applications » Turbo Data Base Tool Box

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 096 millisecondes et consultée 2318 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.