APPLICATIONSPAO/PRESSE ★ Quick on the draw II|Computing with the Amstrad) ★

Stop Press Convertion (Computing with the Amstrad)Applications Pao/presse
★ Ce texte vous est présenté dans sa version originale ★ 
 ★ This text is presented to you in its original version ★ 
 ★ Este texto se presenta en su versión original ★ 
 ★ Dieser Text wird in seiner Originalfassung präsentiert ★ 

JOHN BLESSING updates his fast Stop Press page printer

AMS Stop Press, formerly known as Pagemaker, is a popular DTP package. It gives superb results but takes a long time to print a page. In our October 1987 issue we presented a utility that allowed you to trade off some print quality in return for faster printing.

The program was written to work with printers which are truly Epson compatible and expect 960 bits in graphics mode. There are, however, a large number of printers such as the Shinwa CP80 which don't follow this convention and give a printout which is too narrow.

Program I and II are new versions of the original programs and give a full-width page with these printers. They are used in exactly the same way as described in the original article, but for the benefit of new readers here's a summary.

Type in and run Program I. It will generate some machine code and save it to disc as convert.bin. When you want to print a page, run Program II which will load convert.bin before asking you to choose the required print mode - draft or high quality.

Draft leaves a thin gap every seven pixel lines while high quality fills it in by repeating the previous line.

At the next prompt put your Stop Press disc in the drive and select the page to be printed. The process is then fully automatic and is far faster than the normal Stop Press routine.

CWTA

★ PUBLISHER: Computing with the Amstrad
★ YEAR: 1988
★ CONFIG: 64K + AMSDOS
★ LANGUAGE:
★ LICENCE: LISTING
★ AUTHOR: JOHN BLESSING

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Type-in/Listing:
  » Stop  Press  Convertion    (Computing  with  the  Amstrad)    ENGLISHDATE: 2020-07-30
DL: 12 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 6Ko
NOTE: 40 Cyls
.HFE: NON

★ AMSTRAD CPC ★ A voir aussi sur CPCrulez , les sujets suivants pourront vous intéresser...

Lien(s):
» Applications » BMP Convert v1 (Joker/Beng!)
» Applications » Conversions
» Applications » Screen Format Convert
» Applications » Claudia BMP Converter
» Applications » Protracker Module Converter
» Applications » AMX Screen Conversion

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 206 millisecondes et consultée 30 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.