APPLICATIONS ★ INITIATION A CP/M - AMSTRAD MAGAZINE n°7: CP/M et le CPC devient "PRO" ★

Initiation à CP/M: CP/M et le CPC devient PRO|Amstrad Magazine)

Dans notre numéro 5, nous avons découvert les agréables perspectives de CP/M sur Amstrad. Or, si celui-cipour des raisons de portabilité et compatibilité avec d'autres matériels, limite les applications ludiques en réduisant les charmes graphiques et sonores de votre CPC (sans regret pour les PacMan...), vous trouverez avec ce système d'exploitation une ouverture vers les domaines semi-professionnels voire professionnels. CP/M vos offre une nouvelle puissance ; à partir de ce numéro, nous verrons comment la maîtriser...

Au niveau logiciel, vous trouverez surtout sous CP/M de l'utile. De l'utile agréable (quand il simplifie la vie et facilite la programmation ou la gestion d'instructions) mais de l'utile. Chacun prend son plaisir là où il le trouve... et je me souviens, il n'y a pas si longtemps, des ruées et listes d'attente pour obtenir une K.7 MCODER (compilateur basic) pour activer et rendre plus nerveux les sympathiques Sinclair ZX 81. Après avoir insiste sur la pauvreté en jeux des milliers d'applications CP/M, si vous en êtes arrivés à ce stade de l'article, on peut supposer que vous êtes passionné ou du moins intéressé par la programmation, les applications "sérieuses" de l'ordinateur personnel. CP/M sera pour vous une mine de programmes tous plus utiles les uns que les autres. Que vous soyez avertis ou néophytes, CP/M peut vous aider. Certains programmes utilitaires sous CP/M n'existent, par exemple, que pour vous faire progresser dans la compréhension de logiciels plus complexes... Applications et auto-formation.

Avantages logiciels que procure CP/M

L'immense bibliothèque de programmes CP/M peut se décomposer en deux grandes familles : les utilitaires créés par les utilisateurs eux-mêmes et utilitaires professionnels souvent gourmands en mémoire de travail. La distinction peut également se faire au niveau de la distribution de ces programmes, certains étant commercialement exploités (parfois à des prix très élevés) les autres distribués, échangés par le biais de Clubs et Associations CP/M. On parle d'un côté de logiciels pouvant aller jusqu'à 50 000 F, de l'autre de logiciels distribués et échangés : je sens des âmes de "Pirates" se réveiller et d'autres se dire "Tiens, AMSTRAD MAGAZINE se lancerait-il dans la copie, le déplombage et l'apologie des pirates ?". Je vous rassure tout de suite, s'il est un domaine où l'on peut "pirater" en toute bonne conscience, c'est bien CP/M. A condition, toutefois, de ne pas pirater n'importe quoi et n'importe comment. Pour CP/M existent des programmes commercialisés qu'il est déconseillé de pirater mais dont la copie est faisable... Les auteurs/distributeurs ne parlent plus de "vente" à proprement parler, mais de cession, de "contrat formation au logiciel". On ne vend plus exactement un programme, un support mais un concept, une assistance, un service, une formation au produit souvent complexe dans le domaine professionnel. D'ailleurs, ces logiciels à 50.000 F sont exclusivement "pro". Il est, par ailleurs, des logiciels professionnels commercialisés qui peuvent intéresser les particuliers comme MULTIPLAN. Malheureusement, pour ce genre de logiciels, les prix sont encore très élevés. En ce qui concerne MULTIPLAN, par exemple, AMSOFT a passe des accords avec les auteurs/distributeurs pour le commercialiser à environ de 500 F, ce qui est plus qu'honnête. D'autres programmes professionnels sont encore visés par ce genre d'accords. D'un autre côté, vous n'êtes pas une entreprise mais envisagez peut-être l'aide de votre CPC pour votre travail. La deuxième solution est celle des Clubs et Associations CP/M. Pour CP/M, c'est ce qui explique qu'on ne puisse pas véritablement parler de "piratage" : il existe un important nombre de logiciels "tombes" dans le domaine public. Le logiciel en domaine public est un programme pour lequel l'auteur abandonne tout droit de Copyright sans demander de gratification. Ce phénomène du domaine public a vu le jour aux USA, dans les Clubs et grâce à deux idées de base : le standard CP/M et le nombre important de Clubs/Associations qui travaillent sous ce standard. Dans ces Clubs/Associations, si l'on ne joue pas, on travaille ; et l'on y fait souvent un si bon travail en commun, qu'il serait dommage de garder pour soi ces réalisations qui représenteront peut-être un intérêt certain pour d'autres utilisateurs. On les fait alors passer dans le domaine public et elles servent de "monnaie d'échanges" entre utilisateurs et Clubs.

Quel est alors votre intérêt logiciel dans ce système ? Il est simple, ces programmes n'étant pas protégés par Copyright, vous pourrez tout à loisir les "pirater", les copier, en donner à vos amis, les modifier à vos besoins et diffuser ces "nouvelles versions" en toute légalité. L'avantage que procure CP/M au niveau logiciel, est donc une profusion de programmes (souvent très élaborés et très bien finis) gratuits, couvrant toutes sortes d'applications professionnelles. De plus, CP/M est un système très "CLUB". Celui qui veut contacter un Club, un auteur de logiciel sous CP/M est le bienvenu, s'il veut apporter des idées nouvelles et un état d'esprit "de communication". La base de CP/M est la possibilité d'élabo-ration logicielle commune, de modification, d'amélioration. L'adaptabilité de CP/M permet de "parler le même langage", même si l'on ne dispose pas toujours du même matériel. CP/M permet des copies facilités, des transferts d'idées et d'astuces très prisés par les Clubs. CP/M est en fait un système de programmation très convivial, favorisant les échanges à tous les niveaux (logiciels, idées, traductions, etc.).

Exemples de logiciels disponibles sous CP/M à OUF

Jeux d'aventures (conversationnels)
Jeux divers

Langages : FORTH. Pascal, Cobol, Algol, Langage C, MUMPS...

Utilitaires Z.80 : Assembleurs, désassembleurs... Mathématiques, Statistiques, utilitaires divers... Affaires, Finances, Gestion...

Gestions de Fichiers, gestion d'utilitaires en tous genres... Radio-Amateurisme, Communications... Didacticiels, Généalogie, Typographie Outils Turbo Pascal, Comptabilité-Démonstrations diverses (Cobol, Wordstar...) Vérification d'orthographe, archivage de programmes... Disquettes MENUS, Mode d'emploi disquettes. Documentation...

Tout ceci n'est, bien sûr, qu'un extrait (...) de ce que vous pourrez trouver chez O.U.F. Quelques mots sur cette association : Ordinateurs Utilisateurs France est une association régie par la loi de 1901, dédiée à l'accès aux ressources micro-informatiques et dirigée par un Américain (très sympathique), Bill Graham. La cotisation individuelle annuelle est de 270 F (750 F pour les professionnels, donnant droit à quatre cartes d'adhésion). Pour ces 270 F annuels, vous recevrez le Bulletin de Liaison contenant des pages d'astuces, articles d'actualité et listings des nouveautés de la bibliothèque logicielle. Tous les logiciels de O.U.F. sont dans le domaine public et accessibles aux adhérents (environ 400 dans 60 départements et 10 pays) pour le prix de la disquette vierge. Outre ces services, ont lieu des réunions mensuelles à Paris, lesquelles entretiennent contacts et "rompent l'isolement que ressentent beaucoup d'utilisateurs dans leurs applications de recherche, gestion, scientifique, Télécom...'*. L'association dispose d'une messagerie électronique accessible à tous au 45 31 57 25 en 300 bauds. Une autre messagerie offre aux adhérents la possibilité de téléchargement à partir de leur domicile ou entreprise via Modem.

Si cette forme de coopération informatique vous tente, vous pornez écrire à Bill Graham, 132, rue de Rennes 75006 PARIS. Ces logiciels en domaine public sont pour la plupart arrivés directement des U.S.A. D'autres associations ou groupements offrent un accès au domaine public, tel COMPUSERVE (USA) qui, dès 1981. offrait cette possibilité.

Clubs et associations CP/M

Il existe en France (et à l'étranger) des Clubs et Associations CP/M qui diffusent du logiciel tombé dans le domaine public. L'intérêt, pour vous, utilisateur de logiciels, est triple : avoir des logiciels performants à bas, très bas prix, avoir les explications nécessaires pour en tirer le maximum et l'assistance pour les modifier selon vos besoins. Nous avons rencontré l'une de ces associations CP/M, O.U.F. (Ordinateurs Utilisateurs France). Quelle surprise devant le nombre de logiciels à la disposition des adhérents : plus de 160 disquettes 5,25 pouces, qui représentent plus de 2000 logiciels couvrant toutes sortes de domaines d'application. (Voir encadré ci-contre). L'ctique et les avantages de ces Clubs et Associations résident dans l'assistance, les conseils, les échanges et aussi les traductions des nombreux logiciels disponibles. En effet, traduire (la plupart viennent des USA) tous les programmes CP/M du domaine public est un travail quasi-impossible. Par contre, par le biais de centaines, de milliers d'utilisateurs divers s'intéressant à un éventail très large d'applications, on peut obtenir une majorité de modes d'emplois (souvent sur disquette) traduits et même commentés. N'oublions pas la vocation "Conviviale" de CP/M...

Logiciels disponibles sous CP/M en général

Nous l'avons souligné au début de cet article, les champs d'applications couverts par CP/M sont immenses. Par le biais du domaine public ou des logiciels commercialisés, vous pourrez ainsi trouver toutes aides dans les domaines suivants :

  • Systèmes d'exploitation
  • Langages : C BASIC, Compilateurs, Fortran, Cobol, APL, ADA, Pascal, PL/1, etc.
  • Générateurs de programmes
  • Bases de données
  • Communications
  • Gestion de fichiers
  • Utilisataires divers
  • Gestion comptable
  • Gestion financière
  • Gestion commerciale
  • Gestion du personnel
  • Concession automobile
  • Hôtellerie, restaurants
  • Expertises comptables
  • Immobiliers
  • Syndics
  • Vidéo-clubs (gestion)
  • Bâtiment, Trav. Publ.
  • Transport
  • Statistiques
  • Traitement de textes
  • Gestion documentaire
  • Agenda divers
  • Simulations diverses
  • Tableurs, CALC...
  • Gestion de production
  • Bource
  • Cabinets d'assurances
  • Cabinets médicaux
  • Cabinets dentaires
  • Pharmacie Laboratoires
  • Cliniques et hôpitaux
  • Commerce de gros et détail
  • Bijouteries
  • Réparations automobiles
  • Bureaux d'études
  • Droit, applications juridiques
  • Entreprises travail temporaire
  • Collectivités locales
  • Agriculture
  • Mécanique
  • Graphismes
  • Mailing
  • Traitement de tableaux
  • Aides à la décision diverses
  • Français (didacticiel)


Bien entendu, il est hors de question de détailler chaque domaine d'application en citant chaque logiciel le composant. Si vous voulez connaitre nommément et avoir tous détails sur les logiciels de chaque catégorie, les publications GRD (*) ont édité un ouvrage de plus de 260 pages dans la collection "Guides logiciels". Cet ouvrage a pour titre "Guide des logiciels et services pour micro-ordinateur sous CP/M 80, CP/M 86, MP/M, CCP/M" Vous y trouverez, sur 260 pages, tous les logiciels disponibles pour chaque domaine d'application avec détails sur le programme, son prix et l'adresse du distributeur. DIGITAL RESEARCH, pour sa part, dispose d'un catalogue de plus de 900 titres pour toutes activités professionnels.
Pour mémoire, on peut citer quelques programmes "connus" fonctionnant sous CP/M. Traitements de textes : Wordstar (Micropro), Spell Binder (Mégalpha Intel), gestion de données tels Multrilog, tableurs tels que Multiplan etc. Tous ne tourneront pas sur 464 et 664 pour cause de mémoire de travail insuffisante, nous l'avons vu, miais sont accessibles sur 6128 et 8256. Nous vous engageons malgré tout, avant achat, de vous renseigner sur les impératifs techniques requis (mémoire nécessaire, nombre de drives...)-

En guise de conclusion

Amateurs de programmation, d'applications sérieuses, votre Amstrad va vous permettre de ne pas passer à côté de la plus grande bibliothèque de programmes disponibles. CP/M va vous permettre "d'équiper" votre micro-ordinateur de programmes dont vous n'auriez jamais espéré l'existence. Tous ces programmes CP/M, qu'ils appartiennent au marché des logiciels commercialisés ou au domaine public, vous faciliteront la vie et donneront une autre dimension, professionnelle, à votre AMSTRAD. Les logiciels disponibles sont nombreux, variés, de taille mémoire différente. Ne désespérez pas si le CP/M 2.2 et son "peu de mémoire" vous empêchent d'utiliser des logiciels tels que WORDSTAR. Les associations CP/M vous donneront l'occasion d'avoir un logiciel peut-être plus adapté à vos besoins personnels et de remplir des disquettes...

Sachez pourtant choisir votre Amstrad — si vous ne l'avez pas encore — en fonction du genre de logiciels que vous prévoyez d'utiliser. Si vous êtes un amateur averti ou néophyte, intéressé par toutes les possibilités qu'offre CP/M, par les nombreux programmes du domaine public, un 664 ou 464 équipés d'un lecteur 3 pouces + un lecteur 5,25 vous seront suffisants. Si par contre, vous pensez utiliser votre appareil à l'occasion de votre travail (PME ; Prof, libérales...) et utiliser des logiciels tels que MULTIPLAN, WORDSTAR et autres "vedettes" du progiciel d'entreprise, votre choix devra plutôt se porter sur les 6128 et PCW 8256, du fait de leur mémoire plus importante et de la présence simultanée de CP/M PLUS et 2.2 Le monde de CP/M est très évolutif, très diversifié. Avec CP/M, votre AMSTRAD ira toujours plus loin dans les possibilités d'applications... et vous êtes bien loin d'en voir la fin.

(*) PUBLICATIONS GRD : 11 passage Moncey 75017 PARIS LOISITECH : 83 AV. Faidherbe 93100 MONTREUIL

AMSTRAD MAGAZINE n°7

★ ANNÉE: ???
★ AUTEUR: Frédéric Nardeau

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Files:
» CPM-DR  Logo  v1.1DATE: 2013-09-03
DL: 746 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 135Ko
NOTE: Include CPM 2.2 bootloader/40 Cyls
.HFE: OUI

» CPM-DR  Logo  v2.0DATE: 2013-09-03
DL: 706 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 173Ko
NOTE: 41 Cyls
.HFE: OUI

» CPM-DR  Logo  v3.0DATE: 2013-09-03
DL: 773 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 166Ko
NOTE: 40 Cyls
.HFE: OUI

» CPMPlus  v1.0DATE: 2013-09-03
DL: 724 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 803Ko
NOTE: Include CPM bootloader/40 Cyls; Include CPM 2.2 bootloader/40 Cyls
.HFE: OUI

» CPM  v2.2DATE: 2013-09-03
DL: 831 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 636Ko
NOTE: Include CPM 2.2 bootloader/40 Cyls
.HFE: OUI

Dumps disquettes (version commerciale):
» CPM  v2.2    ENGLISHDATE: 2017-05-09
DL: 247 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 96Ko
NOTE: Uploaded by CPCLOV ; Include CPM 2.2 bootloader/42 Cyls
.HFE: NON

» CPM  v3.0    (FRENCH  RETAIL-CPC  PLUS)    ENGLISHDATE: 2019-06-07
DL: 121 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 155Ko
NOTE: Include CPM bootloader/40 Cyls
.HFE: NON

» CPM  v3.0    (Release  SCHNEIDER)    ENGLISHDATE: 2019-03-13
DL: 136 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 322Ko
NOTE: Uploaded by CPCLOV ; 40 Cyls
.HFE: NON

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)
★ AMSTRAD CPC ★ A voir aussi sur CPCrulez , les sujets suivants pourront vous intéresser...

Lien(s):
» Applications » Les utilitaires de CP/M (Amstrad Magazine)
» Applications » Initiation à CP/M: CP/M et le CPC devient PRO (Amstrad Magazine)
» Applications » Initiation à CP/M : Le CP/M sur CPC 6128 (Amstrad Magazine)
» Applications » Initiation à CP/M : GSX , éllaboration d'un standard (Amstrad Magazine)

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 080 millisecondes et consultée 976 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.