★ AMSTRAD CPC ★ GAMESLIST ★ XYBOTS (c) DOMARK/TENGEN ★

A100%AMSTRAD ACTIONAmstrad Sinclair OcioGEN4

Après Vindicators, Xybots est le second soft de Tengen qui me passe par les mains. La première impression qu'on a d'un jeu, c'est naturellement la boîte que l'on tient entre ses pattes. De ce côté-là, Xybots semble être un shoot'em up de grande classe. Mais sous des dehors charmants se cachent parfois de sombres découvertes...

Personnellement, je n'ai jamais eu l'honneur de jouer sur la borne d'arcade du même nom. mais au dos de la boîte, il est écrit que l'adaptation du jeu de cale par Tengen tient du miracle, tant la qualité du jeu d'origine se retrouve dans la version CPC. Méfiance, voyons ce qu'il en est. Votre mission principale est de traverser un dédale souterrain pour triompher du terrible Master Xybot..

CACABOUDIN !!

Pourquoi cacaboudin ? Ben d'abord, parce que les dédales ressemblent tous plus ou moins à des boudins. Caca ensuite, parce que la page écran est moche au possible ; heureusement, elle disparaît assez vite. Les graphismes du jeu (en mode 1) ne sont hélas pas vraiment meilleurs : quatre couleurs suffisent pour mon personnage, le labyrinthe et les robots ennemis, sans compter les objets qui m'aideront à progresser dans le jeu... Sans être
méchant, je dirai que l'ensemble est assez terne.

TU VAS NOUS RACONTER UNE PARTIE, OUI?

Au début du jeu, l'écran est divisé en trois parties : la partie supérieure contient à gauche et à droite un même tableau indiquant l'état dans lequel se trouvent le premier et le second joueurs, le Major Rock Hardy et le Captain Ace Ounn, qui jouent respectivement avec les touches du clavier et le joystick. Vous pourrez y trouver votre niveau d'énergie en pourcentage, la somme d'argent dont vous disposez, et le nombre de clés que vous avez en poche.

Si vous êtes seul, vous pourrez incarner au choix l'un de ces deux types. Entre les deux tableaux, une carte représente la portion du labyrinthe dans laquelle vous vous trouvez. L'emplacement des pièces de 1 dollar, des clés et des bonus d'énergie que vous devez ramasser pour continuer votre périple est indiqué par un carré bleu. La partie inférieure est constituée de deux écrans correspondant à chacun des deux joueurs : à gauche, Hardy, et à droite, ce n'est pas Laurel mais Ounn (tu parles d'un nom !).

ET LA CASTAGNE?!

En orientant votre personnage au nord, à l'est (...), vous pourrez découvrir sous plusieurs angles de vue l'endroit où vous vous trouvez. Cela permet également, et là ça devient assez bidonnant, de dégommer un robot, de tourner de 90 degrés sur la droite, et de foutre immédiatement en l'air tous ses petits congénères à grands coups d'énergie en pleine bidoche !
Une technique infaillible pour détruire vos adversaires consiste à se déplacer latéralement (et sans avancer) dans un couloir : votre adversaire, moins rapide que vous, tentera de suivre vos mouvements et se placera en face de vous pour vous tirer dessus, mais à ce moment-là, une rafale subrepticement lancée quelques microsecondes plus tôt lui bousillera les condensateurs !
Pour échapper à ceux qui avancent vers vous, il est, en revanche, préférable de raser les murs et de se barrer à toute vitesse avant qu'ils ne fassent demi-tour et ne vous balancent un coup de phaser dans le fessier gauche (ou le droit, c'est selon...). A la fin de chaque niveau, les dollars que vous aurez ramassés vous permettront d'acheter de l'énergie vitale, de la puissance de feu ou des clés... Plus vous vous serez illustré le niveau précédent, plus vous pourrez acheter de choses différentes.

DETAILS TORDANTS

Si vous observez avec attention la course de votre personnage, vous vous roulerez par terre de rire : le mec se dandine véritablement en roulant d'une jambe sur l'autre ! Quant à son bouclier, il le porte en avant comme un bouquet de fleurs destiné à Miss X ; on dirait presque qu'il a peur de l'abîmer !
L'animation délirante du type mise à part, le scrolling, après examen minutieux de votre serviteur, n'est pas très orthodoxe : les distances sont représentées verticalement par des rectangles (genre reliefs dans ATF). L'ennui, c'est qu'arrivé en haut d'un rectangle. le type retombe en bas du suivant et continue les mêmes gestes tout au long d'une galerie. Résultat, vos joueurs ressemblent plus aux rejetons d'un canard et d'un kangourou femelle qu'à des héros !
Qu est-ce qu'il en reste ? Ben, malgré la multitude de défauts ci-dessus mentionnés, ce soft me plaît bien. Oui, je sais, j'en fais une critique peu élogieuse et je finis par vous avouer que je craque pour Xybots. Surtout, ne me demandez pas pourquoi, parce que je n'en sais rien moi-même. Quoi qu il en soit... on ne voit pas le temps passer.

ÇA Y'EN A
BON SOFT OU PAS ?

Ceux qui ont aimé Highway Encounter aimeront Xybots qui en est un peu le prolongement. Pour les autres, je leur dirai simplement de regarder les notes et de relire mon article depuis la première ligne, d'abord parce qu'ils y trouveront une réponse, et ensuite parce que c'est le meilleur du journal. (Nan, arrêtez les mecs... Pas la fenêtre !!!).

Lacsap , A100 n°17

XYBOTS
(c) DOMARK , TENGEN

MANUFACTURED UNDER LICENCE FROM ATARI GAMES Corporation tm

DEVELOPPEMENT: TEQUE SOFTWARE
AUTEUR(S): ???
MUSIC: BEN DAGLISH

★ ANNÉE: 1989
★ LANGAGE:
★ GENRE: INGAME MODE 1 , ARCADE , MAZE EXPLORATION , SHOOT-EM-UP , 3D GRAPHICS , FUTURISTIC , TAPE , DISK

★ PROTECTION: GREMLIN-LOADER (TAPE)
★ RERELEASES: HITSQUAD (UK/BUDGET) , ERBE SOFTWARE (SPAIN) , ZAFIRO SOFTWARE (SPAIN)
★ COLLECTION: ERBE AMSTRAD DISCO 6128 (SPAIN/ERBE)
★ LICENCE: COMMERCIALE


Cliquez sur l'image pour voir les différents packages (2). 

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Adverts/Publicités:
» XybotsDATE: 2012-02-05
DL: 169 fois
TYPE: image
SIZE: 273Ko
NOTE: w1277*h918

» Xybots    FRENCHDATE: 2015-01-20
DL: 205 fois
TYPE: image
SIZE: 532Ko
NOTE: w1093*h786
 

Bonus:
» Zafiro  Software-I  Tu  Mandas-Jefe    SPANISHDATE: 2012-05-28
DL: 1359 fois
TYPE: image
SIZE: 219Ko
NOTE: w1335*h1846

» Zafiro  SoftwareDATE: 2012-05-28
DL: 1483 fois
TYPE: image
SIZE: 92Ko
NOTE: w970*h1335

Covers:
» Xybots    (Advertisement)    ENGLISHDATE: 2016-09-07
DL: 145 fois
TYPE: image
SIZE: 153Ko
NOTE: w1043*h824

» Xybots    (Release  DISC-ERBE)    SPANISHDATE: 2016-09-07
DL: 109 fois
TYPE: image
SIZE: 548Ko
NOTE: w3004*h1844
 
» Xybots    (Release  DISK)    ENGLISHDATE: 2016-09-07
DL: 118 fois
TYPE: image
SIZE: 198Ko
NOTE: w1147*h1394

» Xybots    (Release  TAPE)    ENGLISHDATE: 2016-09-27
DL: 154 fois
TYPE: image
SIZE: 573Ko
NOTE: Uploaded by CPCLOV ; w3797*h1533
 
» Xybots    (Rerelease  TAPE-ERBE)    SPANISHDATE: 2018-03-06
DL: 72 fois
TYPE: image
SIZE: 212Ko
NOTE: Scan by Abraxas ; w1226*h1158

Dumps disks:
» Xybots    (2008-08-02)    CNGSOFTDATE: 2014-02-13
DL: 123 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 101Ko
NOTE: 40 Cyls
.HFE: OUI
 
» Xybots    CACHDATE: 2015-07-14
DL: 53 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 105Ko
NOTE: 40 Cyls
.HFE: OUI
 
» Xybots    NICHDATE: 2013-08-30
DL: 93 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 110Ko
NOTE: 40 Cyls
.HFE: OUI
 

Dumps cassettes (originale):
» Xybots    (Release  ERBE)    ENGLISHDATE: 2010-03-29
DL: 125 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 39Ko
NOTE: Gremlin Loader

» Xybots    ENGLISHDATE: 2018-09-14
DL: 24 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 36Ko
NOTE: Dumped by DLFRSILVER for Loic DANEELS ; Gremlin Loader; CSW2CDT-20170630
.LOG: OUI

Dumps disquettes (originale):
» Xybots    (Release  ERBE)    ENGLISHDATE: 2010-03-29
DL: 94 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 41Ko
NOTE: Dump by Johnny Farragut ; 43 Cyls
.HFE: NON

» Xybots    ENGLISHDATE: 2015-12-14
DL: 55 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 43Ko
NOTE: Dump par DLFRSILVER ; 42 Cyls
.HFE: NON

» Xybots    ENGLISHDATE: 2015-12-12
DL: 50 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 187Ko
NOTE: Dump par DLFRSILVER ; 42 Cyls/CT-RAW
.HFE: NON
 

Medias/Supports:
» Xybots    (Release  DISC)    ENGLISHDATE: 2019-11-24
DL: 88 fois
TYPE: image
SIZE: 254Ko
NOTE: Scan by Loic DANEELS ; w1871*h1173

» Xybots    (Release  DISC-ERBE)    SPANISHDATE: 2018-02-16
DL: 69 fois
TYPE: image
SIZE: 152Ko
NOTE: w982*h1208

» Xybots    (Release  TAPE)    ENGLISHDATE: 2016-09-08
DL: 65 fois
TYPE: image
SIZE: 51Ko
NOTE: w640*h406

» Xybots    (Release  TAPE-ERBE)    SPANISHDATE: 2017-12-19
DL: 59 fois
TYPE: image
SIZE: 74Ko
NOTE: Scan by Abraxas ; w1267*h807

Notices d'utilisation:
» Xybots    (Rerelease  TAPE-ERBE)    SPANISHDATE: 2019-01-31
DL: 24 fois
TYPE: PDF
SIZE: 375Ko
NOTE: Scan by Abraxas ; 2 pages/PDFlib v1.6

» Xybots    ENGLISHDATE: 2005-01-22
DL: 276 fois
TYPE: text
SIZE: 5Ko

» Xybots    ENGLISHDATE: 2005-01-22
DL: 234 fois
TYPE: text
SIZE: 5Ko

Sur le forum:
» Topic: Cheats, pokes ou solution pour "XYBOTS"
Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 096 millisecondes et consultée 3532 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.