★ AMSTRAD CPC ★ GAMESLIST ★ WILD STREETS (GX4000) (c) TITUS ★

JOYSTICKPLAYER ONEA100%

En avant pour la distribution de multibaffe. Et bing, boum ! Wild Streets arrive sur GX 4000 dans une version plus rapide, plus colorée, et bien mieux animée que sur Amstrad CPC.

Des adversaires d'une intense sauvagerie, un héros pour qui le combat de rue n'a plus de secret, une panthère apprivoisée, et un otage à libérer. Tous les ingrédients sont réunis pour un bon jeu de bas-ton. Jeu qui avait déjà usé les nerfs des joueurs sur CPC.

L'otage à libérer n'est rien moins que votre patron, une bonne raison pour le sortir vivant des griffes de ses tortionnaires. Evidemment, la route va être longue avant d'entrevoir le tableau final dans lequel il vous attend. Vous aurez tout loisir d'admirer les décors lumineux du jeu, passant du très rupin au sordide terrain vague.

LE MONDE DU MULTIBAFFE

Voyons les coups de base. Coup de poing, coup de pied, saut finissant par un shoot dans la tête, et revolver (six balles maximum, et chargeurs à amasser en route). Mais les programmeurs ont su mettre en valeur les capacités de la GX 4000. D'abord, le jeu va plus vite. Il est donc plus difficile. Il y a aussi une nouvelle botte, le multibaffe. Un coup diabolique : vous vous trouvez à gauche de l'écran. Un rocker aux chaussures vert fluo arrive par la droite. Vous l'attendez, puis lui mettez des coups de poing en le traînant jusqu'à l'extrémité droite de l'écran. Hilarant. De la châtaigne en rafales.

ET ELLE SERT A QUOI LA PANTHERE ?

Elle ne sert pas à grand-chose ! Vous ne la dirigez pas, elle vous suit comme un chien, et dévore simplement un adversaire de temps en temps, et ce d'une manière aléatoire.
En fait, elle n'est là que pour apporter au jeu un petit plus esthétique, un peu plus de frime, quoi.

EN PLACE POUR LA STONBA !

Attention ! Ne jubilez pas trop en atteignant le dernier tableau. Car la partie n'est pas finie. L'otage doit être ramené au point de départ. Seul problème, il ne faut pas uniquement protéger votre vie, mais aussi la sienne. En plus il ne se défend pas, et vous perdez de la vie quand il prend un mauvais coup.
Evidemment, certains se croiront malins en jouant à Wild Streets manière Kangourou, c'est-à-dire en sautant sans s'arrêter (en évitant les adversaires). Et ils auront tort, car Wild Streets est un jeu défoulatoire qui fera passer un bon moment à tous les amateurs d'action.

Matt Murdock , Player One n°3 - dec 90

WILD STREETS (GX4000)
(c) TITUS

AUTEUR(S): ???

★ ANNÉE: 1990
★ LANGAGE:
★ GENRE: INGAME MODE 0 , ARCADE , BEAT-EM-UP , CPC PLUS , GX4000


Cliquez sur l'image pour voir les différents packages (2). 

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Cover:
» Wild  Streets    (Release  GX4000)    FRENCH-ENGLISH-GERMAN-ITALIAN-SPANISHDATE: 2018-05-16
DL: 245 fois
TYPE: image
SIZE: 930Ko
NOTE: Uploaded by CPCLOV ; w3806*h1591
 

Medias/Supports:
» Wild  Streets    (Release  GX4000)DATE: 2018-05-16
DL: 55 fois
TYPE: image
SIZE: 65Ko
NOTE: Uploaded by hERMOL ; w789*h406

» Wild  Streets    (Release  GX4000-STICKER)    FRENCH-ENGLISH-GERMAN-ITALIAN-SPANISHDATE: 2018-05-16
DL: 25 fois
TYPE: image
SIZE: 42Ko
NOTE: Uploaded by CPCLOV ; w530*h281

Notice d'utilisation:
» Wild  Streets    (Release  GX4000)    FRENCH-ENGLISH-GERMAN-ITALIAN-SPANISHDATE: 2018-05-16
DL: 48 fois
TYPE: PDF
SIZE: 1110Ko
NOTE: Uploaded by CPCLOV ; 30 pages/PDFlib v1.6

Dump cartridge GX4000:
» Wild  StreetsDATE: 2010-03-29
DL: 272 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 139Ko
NOTE:
.HFE: NON
.CPR: OUI

Video:
» Wild Streets GX4000 (Speed Run) - Is this the easiest game of all time? by Xyphoe (Powered by YouTube)
Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 046 millisecondes et consultée 2138 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.