★ AMSTRAD CPC ★ GAMESLIST ★ WEST PHASER (c) LORICIEL ★

A100%GEN4JOYSTICK HEBDO

West Phaser, c'est l'Ouest aride, impitoyable. Des milliers de pionniers sont venus ici pour y faire fortune, mais très peu feront de vieux os : les desperados les plus dangereux s'abattent sur eux comme des vautours, avides d'or et de sang.

Heureusement, West Phaser c'est aussi l'arme avec laquelle je vais nettoyer le pays de ces coyotes à foie jaune, blood'n hell !

UN SOUFFLANT A VOUS COUPER LE SOUFFLE

C'est en 1835 que Samuel Coït invente le pistolet à barillet. Fin octobre 1989, Loriciel sort une réplique exacte du célèbre revolver, plus légère (car en plastique) et permettant de flinguer tout ce qui bouge sur un écran de CPC. Pour un as de la gâchette comme moi, c'est une aubaine de pouvoir tester ce nouveau joujou. Après quelques heures de tir intensif, le verdict tombe : le West Phaser a du bon et du moins bon.

Le bon, c'est qu'une fois le jeu chargé, on ne touche plus au clavier : tous les choix se font en tirant sur des icônes, ce qui constitue un bon entraînement. Un sprite. qui aurait peut-être mérité d'être un peu plus coloré, matérialise l'impact de la balle sur l'écran. Quant au bruit des coups de feu, il est tout simplement excellent. Le moins bon touche à la précision du tir, qui est loin d'être parfaite. Le calibrage du Phaser se fait au début de chaque partie, selon sa position par rapport au centre de l'écran. Il est donc très important de toujours conserver la même distance de jeu, si vous voulez garder la maîtrise de votre arme. Il faut également éviter les reflets sur l'écran et tenir compte de la luminosité du moniteur pour un meilleur réglage. Malgré cela, il arrive que des balles s'égarent quelque peu. Cela énervera certainement les tireurs d'élite, mais l'ensemble reste tout de même très jouable.

MON NOM EST PERSONNE

Pour remédier à ce problème d'identité (très certainement imputable à un accès de paresse de mes géniteurs), il me faut avant toute chose endosser la personnalité d'une des dix figures de légende qui me sont proposées. Il y a là des shérifs de renom, mais aussi de célèbres chasseurs de primes. La présence de ces vauriens reconvertis pour une poignée de dollars, n'a rien d'étonnant : la tête des six plus grands hors-la-loi de tous les temps vient d'être mise à prix : Apache Kid. spécialiste du vol de bétail ; Belle Star, perfide criminelle usant de ses charmes pour endormir ses victimes ; Jesse James. Billy the Kid et les autres-Tous, plutôt morts que vifs ! Bien décidé à les descendre un par un jusqu'au dernier pour gagner mon étoile de Marshall (et accessoirement le montant des primes allouées), je quittai la Californie pour l'Arizona où Big Nose semait la terreur depuis trop longtemps.

BIENVENUE AU SALOON !

Le Phaser glissé dans son étui bien huilé, mon chapeau vissé sur la tête, j'entre au saloon me rincer les molaires... Je ne m'attendais pas à une pareille réception : outre le barman derrière le zinc et la danseuse qui en sue une sur son estrade, des hommes de main de Big Nose sortent de partout et ouvrent le feu sans sommation. Damned, quelle pétarade ! Je commence par m'occuper des quatre "rascals" qui apparaissent dans l'encadrement des portes, à l'étage. Dans la salle, mes ennemis arrivent de gauche et de droite, certains restent immobiles, d'autres, moins complaisants, se jettent à terre puis roulent sur le côté tout en m'envoyant des pruneaux au ras de la doublure. A chaque fois que je suis touché, la bougie qui symbolise ma vitalité diminue de taille. Lorsqu'elle s'éteint complètement, pflïuit, je suis bon pour aller rejoindre mon grand-père, six pieds sous terre !

Pour éviter cela, mon feu crache de plus belle. Mais un rapide coup d'oeil sur mon stock de munitions, à droite de l'écran, m'indique qu'il ne me reste plus qu'une des quatre boîtes de dix-huit cartouches dont je disposais au début. Heureusement, le portrait de Big Nose se met à clignoter en bas de l'écran, ce qui signifie que son apparition est imminente. Il arrive comme une fusée et s'immobilise au milieu de l'écran, où je l'abats comme un chien avant qu'il ait eu le temps de disparaître.

LA MORT D'UN HEROS

Après Big Nose, je me lance à la recherche de Belle Star. Je la retrouve dans une ville de l'Utah. Cette fois, le carnage a lieu dans la rue principale, étrangement déserte lors de mon arrivée. Des bandits surgissent sur les toits, aux fenêtres des maisons, d'autres se cachent dans des barriques ; bref, c'est l'horreur ! Alors que je n'ai presque plus de munitions, un petit voleur qui passait par là écope dune balle perdue et se transforme en boite de cartouches volante. Etrange mais bien utile, car un tir dans ce bonus remplit mes boîtes vides. Attention, le bonus peut aussi bien être une bouteille d'eau de vie (qui en redonne justement) ou un sac de dollars qui augmente seulement le score.

Une bouteille d'eau de vie m'aurait été salutaire puisqu'à l'heure où je vous parle, la Belle traîtresse a eu raison de ma bravoure. D'autres doivent continuer le combat qui se déroule toujours soit dans un saloon, soit dans une ville, mais pas dans une mine, comme le laisse entendre la notice. La difficulté croissante vous paraîtra peut-être exagérée au départ, mais une étoile de marshal. ça se mérite. Alors, good luck !

Poor lonesome Soizoc

Soizoc, A100% n°20, 28-29
Loriciel tente la réédition d'un jeu déjà sorti sous le titre de West Phaser.
Comme son nom l'indique, on y jouait avec un phaser. Cette nouvelle version se joue au clavier ou au joystick.

Vous entrez dans la peau de l'un des plus célèbres chasseurs de primes. A partir de la Californie, vous devrez sillonner tout l'Ouest américain pour affronter, dans leurs fiefs, des hors-la-loi aux redoutables réputations. Avant d'avoir l'honneur de croiser le feu avec votre adversaire, il vous faudra faire face au harcèlement des hommes de sa bande. Dans le désert, les nouvelles vont vite. Ne soyez pas surpris si, à votre arrivée, la me est déserte et la population barricadée chez elle. Vous êtes attendu, et la fusillade se déroulera donc dans la rue. Seconde scène possible, l'action se déroule au saloon. où vous n'avez même pas le temps de vous rafraîchir au bar.

UN MONDE CRUEL

Les têtes de tous les truands sont mises à prix. Vous pouvez choisir le bandit que vous désirez arrêter, la difficulté étant bien entendu fonction de la prime allouée. Dans le déroulement du jeu , vous possédez quatre chargeurs de douze 'halles. N'arrosez pas comme des brutes, ne tirez que lorsque vous êtes sûr de faire mouche. Dans le saloon, il est particulièrement dur de conserver une balle pour le hors-la-loi recherché. On peut dire que l'espérance de vie est légèrement augmentée pour les duels dans la rue. Tirer sur l'ivrogne qui passe à l'arrière-plan de temps à autres vous offre des bonus.

Vous pouvez, par exemple, récupérer un stock de quatre chargeurs, une fiole d'eau de vie réputée pour ses vertus curatives ou un sac de dollars qui augmente votre score.

ÇA SENT LE COL BLANC, ETRANGER

En ces temps où les gens ne respectaient rien, certains, peu scrupuleux, avaient élaboré un système de classement à partir des tableaux de chasse de chaque traqueur.

Vous pouvez ainsi prétendre entrer dans le cercle très fermé des onze meilleures gâchettes de l'Ouest. Il n'y a rien à redire sur l'animation, bien que le logiciel ne soit pas exigeant quant à
la précision des tirs. Toutefois, la durée de vie ne s'en trouve pas affectée, du fait de la relative difficulté de tenir jusqu'au boss.

Cette seconde édition de West Phaser a le mérite d'être plus ergonomique dans sa version clavier/joystick que dans sa version initiale.

Wolfen , A100% n°43

WEST PHASER [Steve Mc Queen Westphaser]
(c) LORICIEL

Auteur: Philippe Richez
Programmation hard: Vincent Baillet
Programmation soft: Olivier Richez
Graphisme: Marco De Flores , Ivan Gaidon , Richard Martens , Philippe Tesson
Musique: Michel Winogradoff
Producteur: Laurent Wiell

★ LICENCE: COMMERCIALE
★ ANNÉES: 1989 , 1992
★ LANGAGE:
★ GENRE: INGAME MODE 1 , ARCADE , TARGET SHOOTING , HARDWARE GUN , WEST PHASER , WESTERN

★ RERELEASE: LORICIEL (STEVE MC QUEEN WESTPHASER - 1992)


Cliquez sur l'image pour voir les différents packages (6). 

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Cover:
» Steve  Mc  Queen  Westphaser    (Release  DISK)    FRENCH-ENGLISHDATE: 2018-03-05
DL: 86 fois
TYPE: image
SIZE: 904Ko
NOTE: Uploaded by CPCLOV ; w3680*h1816
 

Dump disk:
» Steve  Mc  Queen  Westphaser    XORDATE: 2013-08-30
DL: 89 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 440Ko
NOTE: Saves high scores to disc as MCQUEEN.N29 ; 40 Cyls
.HFE: OUI
 

Dump disquette (version commerciale):
» Steve  McQueen  Westphaser    ENGLISHDATE: 2011-04-03
DL: 54 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 176Ko
NOTE: 42 Cyls
.HFE: NON

Media/Support:
» Steve  McQueen  Westphaser    (Release  DISC)    FRENCHDATE: 2016-09-07
DL: 69 fois
TYPE: image
SIZE: 48Ko
NOTE: Scan by Loic Daneels ; w928*h583

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop/cache
Page créée en 104 millisecondes et consultée 3260 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.