★ AMSTRAD CPC ★ GAMESLIST ★ THE TINY SKWEEKS (c) LORICIEL ★

A100%JOYSTICK

Au terme de ses premières aventures, Skweek se maria et eut beaucoup d'enfants. C'est cette deuxième génération que met en scène Tiny Skweeks.

Sous son nom d'apparence plutôt anodine, Tiny Skweeks cache un jeu de réflexion qui s'adresse aussi bien aux jeunes qu'aux parents. Reposant sur un concept très simple, les programmeurs ont intégré un scénario amusant pour ôter le côté un peu abstrait du jeu.

Devant séjourner dans une colonie de vacances lunaire, les Tiny Skweeks détournent la navette qui les transporte pour débarquer sur Terre. Prévenu par un Fax intergalactique provenant de votre ami Skweek. vous allez mettre l'épreuve votre matière grise afin de neutraliser ces redoutables petits envahisseurs.

Il y a 101 niveaux à compléter pour éviter que les rejetons farfelus de Skweek n'arrivent à leur fins : repeindre la Terre en rose.

VARIATION SUR UN MEME THEME

Le principe du jeu reste le même du premier au dernier tableau. Chaque niveau met en scène un ou plusieurs Tiny Skweeks de couleurs différentes. Il faut guider chaque créature dans la zone de sa propre couleur pour la neutraliser.
Bien sûr, il y a des contraintes de déplacement à respecter. Les Tiny Skweeks se déplacent un par un, horizontalement ou verticalement, et ne s'arrêtent que lorsqu'ils rencontrent un obstacle.
La véritable difficulté réside dans le temps limité imparti pour ramener tous les Tiny Skweeks dans leurs zones de neutralisation.
Il y a bien une pause, mais lorsque vous l'utilise , l'écran s'efface pour faire place à un énorme « pause » qui ne vous permet pas de réfléchir.

POURQUOI FAIRE SIMPLE QUAND ON PEUT FAIRE COMPLIQUE

Bien que parfois la physionomie d'un tableau ne permette pas de guider un des chérubins dans son berceau, la solution est très simple pour les quinze premiers niveaux.

Vous devrez, au pire, placer un Tiny Skweek qui servira d'obstacle à l'un de ses congénères. Dans les niveaux suivants apparaissent des cases comportant des bonus. Citons l'horloge, qui vous fait bénéficier de temps supplémentaire, et croyez-moi, a certains niveaux, ce n'est pas du luxe. Les cases fléchées sont considérées comme des obstacles, et le sens de la flèche indique la nouvelle direction que prendra le Tiny Skweek qui passe dessus. Il faut également citer le bonus en forme de coeur qui vous crédite d'un essai supplémentaire si vous le collectez.

PARE POUR TELEPORTATION

Plus loin encore dans le jeu , les niveaux adoptent un nouveau décor de fond. Avec ce changement apparaissent de nouvelles difficultés et un agencement différent des tableaux. Ces niveaux peuvent être divisés en plusieurs parties distinctes, et bien sûr le Tiny Skweek doit souvent être mené dans une zone différente que celle qu'il occupait au départ. C'est là qu'interviennent les léléporteurs qui, à l'écran, ressemblent à des écrous. Nouvelles contraintes, un Tiny Skweek ne peut emprunter un téléporteur que si ce dernier est de sa propre couleur. Lorsque vous réapparaissez dans un autre secteur du tableau, votre Tiny Skweek gard la même direction qu'il avait en péntrant dans le téléporteur. Comme vous le voyez, les contraintes augmentent sans cesse et ont largement de quoi mener le cerveau à ébullition.

UN JEU BIEN PENSE

Les niveaux se suivent mais ne se ressemblent pas. A chaque nouveau décor, arrive une nouvelle difficulté qui renouvelle sans cesse le plaisir de jouer. Lorsque vous perdez toutes vos vies, un système de mots de passe vous permet de reprendre la partie à partir du tableau auquel vous vous êtes heurté. Petit détail important, notez systématiquement le mol de passe de chaque niveau, il ne faut pas perdre de vue qu'un tableau passé facilement peut être suivi d'un tableau qui épuisera tous vos essais. Il serait quand même dommage d'être obligé de recommencer la partie depuis le début. Côté réalisation, rien à redire. Les couleurs vives rendent le jeu agréable à utiliser. La fluidité de l'animation ajoutée à la variété des tableaux font de Tiny Skweeks un jeu qui n'est peut-être pas transcendant, mais qui reste tout de même de très bonne facture. Entre deux exercices de math, n'hésitez pas à détendre votre matière grise avec Tiny Skweeks.

WOLFEN , A100% n°45

THE TINY SKWEEKS
(c) LORICIEL

Developer: ATREID CONCEPT
Program: Daniel POLYDORE (NIGA JEEBEE)
Design: Didier CAPDEVIELLE , Pascal GALLON , Patrice CASTET
Artwork: Stéphan RENRUDIN , Jean-François ROUCHOUSE
Music: Frederic MOTTE
Project Managed: Fabrice ARMISEN

★ LICENCE: COMMERCIALE
★ ANNÉE: 1991
★ LANGAGE:
★ GENRE: INGAME MODE 0 , ARCADE , PUZZLE , DISK

★ RERELEASE: PROEIN SOFTLINE (SPAIN)

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Advert/Publicité:
» Tiny  Skweeks    FRENCHDATE: 2015-01-27
DL: 162 fois
TYPE: image
SIZE: 2152Ko
NOTE: w2506*h3396
 

Covers:
» The  Tiny  Skweeks    (Release  DISK-PROEIN)    SPANISHDATE: 2016-09-08
DL: 65 fois
TYPE: image
SIZE: 772Ko
NOTE: w2832*h1657
 
» Tiny  Skweeks    (Release  DISK)    ENGLISH-FRENCHDATE: 2016-09-07
DL: 527 fois
TYPE: image
SIZE: 319Ko
NOTE: w1825*h893

Dump disk:
» The  Tiny  Skweek    XORDATE: 2013-08-30
DL: 82 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 281Ko
NOTE: 40 Cyls
.HFE: OUI
 

Dumps disquettes (version commerciale):
» The  Tiny  Skweeks    ENGLISHDATE: 2017-04-27
DL: 23 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 74Ko
NOTE: Uploaded by CPCLOV ; 42 Cyls
.HFE: NON

» Tiny  Skweeks    ENGLISHDATE: 2016-05-31
DL: 13 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 377Ko
NOTE: Dump by DLFRSILVER ; 42 Cyls/CT-RAW
.HFE: NON
 

Medias/Supports:
» Tiny  Skweeks    (Release  DISC)    FRENCHDATE: 2016-09-07
DL: 42 fois
TYPE: image
SIZE: 46Ko
NOTE: Scan by Loic Daneels ; w926*h586

» Tiny  Skweeks    (Release  DISC-PROEIN)    SPANISHDATE: 2016-09-07
DL: 39 fois
TYPE: image
SIZE: 67Ko
NOTE: Scan by Loic Daneels ; w926*h583

Notice d'utilisation:
» Tiny  Skweeks    SPANISHDATE: 2011-08-31
DL: 37 fois
TYPE: PDF
SIZE: 1291Ko
NOTE: 8 pages/PDFlib v1.3

Sur le forum:
» Topic: Cheats, pokes ou solution pour "The Tiny Skweeks"
Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop/cache
Page créée en 133 millisecondes et consultée 1740 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.