★ AMSTRAD CPC ★ GAMESLIST ★ THE BARD'S TALE (c) ELECTRONIC ARTS ★

A100%AMMAG

Attention, à tous les Seigneurs et Ladies de l'Aventure, ainsi qu'à tous ceux qui ont rêvé un jour de voir leur nom s'étaler en lettres de feu sur le fronton du Panth Of Frime, veuillez écouter avec le plus grand soin ce qui va suivre ! THE BARD'S TALE, le jeu de rôle créé par Electronic Arts, est enfin adapté sur CPC. Vous allez pouvoir découvrir les trésors et les pièges des Contes de l'inconnu. Venez éprouver vos talents d'aventuriers dans ce premier épisode de la trilogie qui est devenue un classique sur Apple, IBM PC et Atari ST...

ÇA VA BARDER!

Vous voilà réunis dans le bâtiment de la Guilde, dans la cité de Skara Brae. Vous, c'est-à-dire une équipe de six aventuriers réunis par le même désir de conquérir richesses, honneurs et gloire. Bref, vous voulez arriver dans la vie ! C'est ce qui permet de réunir un ensemble aussi hétéroclite de personnages que deux guerriers, un barde, un assassin, un conjureur et un magicien ; mais c'est cette diversité qui fera votre force, n'en doutez pas. La bonne ville de Skara Brae est sous la coupe d'un sorcier du nom de Mangar, et votre but est de libérer la ville de son emprise maléfique. Mais, pour le moment, il vous faudra surtout acquérir expérience et richesses, deux choses que les nombreuses ruelles de la cité vous offriront au prix de quelques combats. Trêve de discours, place à l'action !

VOUS DANSIEZ?

Votre petite troupe parcourt d'un air décidé les rues sombres de la ville. Les deux guerriers, Brian The Fist et Samson, marchent en tête, le barde, et Cid, et l'assassin, Markus, suivent, tandis que les jeteurs de sorts, Omar et Merlin, ferment la marche. Votre stratégie est simple : vous allez parcourir une à une les rues de Skara Brae et, au fil des rencontres, vous espérez bien défaire quelques adversaires aux poches bien remplies. D'ailleurs, jetons un premier coup d'oeil dans cette maison. Un léger coup pour enfoncer la porte et... la pièce est vide ! Bon, voyons la maison d'en face. Toc, toc, toc, pas de réponse. Entrons. Ah ! cette fois les lieux sont occupés. Sept Hobbits aux intentions belliqueuses à souhait se précipitent La danse de mort s'engage ...

LEVEZ LA MAIN DROITE ...

C'est fois-ci, promis juré, je vais enfin vous décrire ce qui vous attend lorsque vous chargez THE BARD'S TALE. Tout d'abord, la disposition de l'écran du jeu. Sur la partie du bas sont affichés les noms et caractéristiques des personnages. Au-dessus et à droite, vous trouverez la fenêtre des options du jeu : un petit texte dépeignant le lieu où vous vous trouvez, le type et le nombre des ennemis qui sont devant vous, une description détaillée du personnage de votre choix, ainsi que les différentes options qui s'offrent à vous pendant une phase de combat ou d'achat d équipement. A gauche, une petite vignette donnera une représentation graphique et en seize couleurs de ce qui se passe. Première critique (après tout, je suis la pour ça, non ?), la partie graphique est vraiment réduite ; de plus, aucune animation, si minime soit-elle, ne vient égayer la vue des divers personnages. Une image a été définie pour chaque type de rencontre possible (araignées géantes, chiens enragés, Kobolds, Hobbits, Barbares, Squelettes, Magiciens...) et cette même image apparaîtra dès. que vous serez en présence du type d'ennemi correspondant. De la même façon, les bâtiments de la cité ont tous la même représentation, ce qui rend très malaisées les tentatives d'orientation (mais les Seigneurs et Ladies éduqués par le Chef se seront depuis longtemps saisis du crayon et de la feuille nécessaires à tout aventurier digne de ce nom).

EH BIEN CHANTEZ MAINTENANT !

Le premier coup est porté par Brian, qui tue net un de ses adversaires ; Samson ne demeure pas en reste et a vite expédié le Hobbit qui lui faisait face. et Cid, moins chanceux, ne réussit qu'à blesser son adversaire. Merlin fait des ravages en brûlant vif un adversaire. Les Hobbits, un instant désemparés, se reprennent rapidement et portent quelques coups bien placés ; cependant, ce ne sont pas là des adversaires bien dangereux et nos héros ont tôt fait de réduire à néant toute opposition. L'instant du premier partage du butin est venu : chaque membre de l'équipe reçoit son dû sous la forme de dix-sept pièces d'or. Pour un début, ce n'est pas si mal, d'autant que l'ivresse de la victoire vous fait entrevoir des lendemains qui chantent. et Cid, ne se faisant pas prier, entonne d'ailleurs une petite ballade au pouvoir régénérateur pour les membres de l'équipe ...

INTERPELLATION

Bon, le décor planté, les personnages mis en place, redescendons quelques minutes sur Terre, pour une description plus euh ... terre à terre de la nouvelle aventure qui s'offre à nous. Tout d'abord, et parce que je ne peux pas garder ça sur le coeur plus longtemps, je veux vous entretenir d'un détail qui m'interpelle quelque part ! En effet la version de THE BARD'S TALE qui nous a été envoyée (en exclusivité, merci monsieur Electronic Arts !) nous l'a été (envoyée, veux-je dire) non seulement par les bons soins de la poste (ce qui est une évidence, si l'on y songe bien), mais surtout sous la forme de deux cassettes, ce qui l'était moins (évident, veux-je dire), Je ne vais pas vous apprendre que tous les softs de ce type nécessitent de nombreuses sauvegardes de l'état d'avancement dans l'aventure et du statut de vos personnages. Or, ces manipulations, qui ne nécessitent que quelques secondes sur disquette, ont la fâcheuse tendance à prendre plusieurs minutes sur cassette.

QUELQUES CONSEILS...

Pour votre premier contact avec le jeu, je vous conseille déjouer avec l'équipe prédéfinie : les personnages sont bien équipés et possèdent un minimum d'expérience. Les premiers pas dans l'aventure vous sembleront répétitifs et sans grand intérêt, mais ils sont nécessaires. Fouillez toutes les maisons, combattez un maximum d'ennemis de bas niveau, repérez le plus tôt possible l'armurerie, la Guilde – qui est le bâtiment où vous débutez et qui est le seul endroit où vous pouvez faire vos sauvegardes –, ainsi que le temple où vous pourrez monnayer la guérison et même la résurrection de vos personnages, sans oublier le Review Board, qui autorise vos personnages à accéder au niveau permis par leurs points d'expérience). Vous progresserez ainsi lentement mais sûrement, ce qui vous permettra de songer alors à l'exploration des donjons offerts par les catacombes et le château. THE BARD'S TALE se présente comme un Donjons et dragons classique, avec certes une petite déception au niveau graphique (à l'heure où Ere Informatique nous offre un Captain Blood ou un Sky Hunter sur CPC, on est en droit d'exiger plus des éditeurs américains !), mais, surtout, ce logiciel présente quelques plus qui le rendent indispensable à tout amateur digne de ce nom. Je veux parler de l'immensité des lieux à découvrir, ou de l'originalité que représente le barde, personnage à part, aux capacités originales et surtout indispensables à la réussite de votre quête. Mais n'oublions pas la possibilité prometteuse de permettre à un ennemi de se joindre à vous (imaginez-vous avec un dragon pour partenaire : les barbecues d'enfer !).

ALIAN

Amstrad 100 % - n°5 - juin 1988

THE BARD'S TALE
(c) ELECTRONIC ARTS

Design: Michael Cranford
Program: Michael Cranford
Scenario design: Michael Cranford, Brian Fargo
Additional design: Roe R. Adams III
Graphics: David Lowery
Producer: Joe Ybarra
Package design: Grapplegroup Ltd.
Cover paining: Eric Joyner
Map art: Don Carson
Amstrad Programming: SYSTEM
Music: David Warhol
Data Compression: Jay Patel

★ ANNÉE: 1988
★ LANGAGE:
★ GENRE: INGAME MODE 0 , AVENTURE GRAPHIQUE , ROLE-PLAYING GAME , MEDIAEVAL , TAPE , DISK

★ PROTECTIONS: CODESHEET , SPEEDLOCK-DISK-V1987

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Adverts/Publicités:
» Electronic  Arts-The  Bard  s  Tale-PHM  Pegasus-Arcticfox-The  Archon  Collection    FRENCHDATE: 2015-01-20
DL: 162 fois
TYPE: image
SIZE: 686Ko
NOTE: w929*h1283
 
» Electronic  Arts-The  Bard  s  Tale-Skyfox    GERMANDATE: 2018-10-20
DL: 66 fois
TYPE: image
SIZE: 391Ko
NOTE: Uploaded by hERMOL ; w1076*h1451

» The  Bard  s  TaleDATE: 2010-06-02
DL: 119 fois
TYPE: image
SIZE: 72Ko
NOTE: w440*h645

» The  Bard  s  Tale    GERMANDATE: 2017-01-22
DL: 75 fois
TYPE: image
SIZE: 221Ko
NOTE: Uploaded by hERMOL ; w793*h1122

Covers:
» The  Bard  s  Tale    (Release  DISK)    ENGLISHDATE: 2019-11-30
DL: 145 fois
TYPE: image
SIZE: 603Ko
NOTE: Scan by Loic DANEELS ; w2620*h1291
 
» The  Bard  s  Tale    (Release  DISK)    FRENCHDATE: 2019-11-30
DL: 85 fois
TYPE: image
SIZE: 579Ko
NOTE: Scan by Loic DANEELS ; w2624*h1278
 
» The  Bard  s  Tale    (Release  DISK)    GERMANDATE: 2019-11-30
DL: 156 fois
TYPE: image
SIZE: 604Ko
NOTE: Scan by Loic DANEELS ; w2624*h1289
 
» The  Bard  s  Tale    (Release  TAPE-Number  one  in  the  USA)    FRENCHDATE: 2019-12-01
DL: 137 fois
TYPE: image
SIZE: 204Ko
NOTE: Scan by Loic DANEELS ; w1260*h738

Dump disk:
» The  Bard  s  Tale    ENGLISH    NICHDATE: 2013-08-30
DL: 103 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 326Ko
NOTE: 40 Cyls
.HFE: OUI
 

Dump cassette (version commerciale):
» The  Bard  s  Tale    ENGLISHDATE: 2018-11-29
DL: 114 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 130Ko
NOTE: CSW2CDT-20170630
.LOG: OUI
.CDT: 4

Dumps disquettes (version commerciale):
» The  Bard  s  Tale    ENGLISHDATE: 2011-08-24
DL: 97 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 246Ko
NOTE: Dump by Johnny Farragut ; Speedlock Disk v1987 Protection/43 Cyls
.HFE: NON

» The  Bard  s  Tale    FRENCHDATE: 2010-03-29
DL: 104 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 229Ko
NOTE: Speedlock Disk v1987 Protection/42 Cyls
.HFE: NON

» The  Bard  s  Tale    ENGLISHDATE: 2016-03-16
DL: 38 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 642Ko
NOTE: Dumped by DLFRSILVER for LOIC DANEELS ; Speedlock Disk v1987 Protection/42 Cyls/CT-RAW
.HFE: NON
 

Medias/Supports:
» The  Bard  s  Tale    (Release  DISC)    ENGLISHDATE: 2019-11-17
DL: 12 fois
TYPE: image
SIZE: 279Ko
NOTE: Scan by Loic DANEELS ; w1862*h1176

» The  Bard  s  Tale    (Release  DISC)    FRENCHDATE: 2016-09-07
DL: 141 fois
TYPE: image
SIZE: 84Ko
NOTE: Scan by Loic Daneels ; w927*h586

» The  Bard  s  Tale    (Release  DISC)    GERMANDATE: 2019-11-17
DL: 67 fois
TYPE: image
SIZE: 269Ko
NOTE: Scan by Loic DANEELS ; w1861*h1169

» The  Bard  s  Tale    (Release  TAPE)    ENGLISHDATE: 2019-11-17
DL: 9 fois
TYPE: image
SIZE: 103Ko
NOTE: Scan by Loic DANEELS ; w1148*h716

» The  Bard  s  Tale    (Release  TAPE)    FRENCHDATE: 2019-11-17
DL: 76 fois
TYPE: image
SIZE: 115Ko
NOTE: Scan by Loic DANEELS ; w1148*h713

Notices d'utilisation:
» The  Bard  s  Tale    (Clue  Book)    ENGLISHDATE: 2011-08-22
DL: 43 fois
TYPE: PDF
SIZE: 2813Ko
NOTE: 41 pages/PDFlib v1.5

» The  Bard  s  Tale    (Release  DISC)    ENGLISHDATE: 2019-12-31
DL: 160 fois
TYPE: PDF
SIZE: 5106Ko
NOTE: Scan by Loic DANEELS ; 12 pages/PDFlib v1.6

» The  Bard  s  Tale    (Release  DISC)    FRENCHDATE: 2019-12-31
DL: 212 fois
TYPE: PDF
SIZE: 9826Ko
NOTE: Scan by Loic DANEELS ; 23 pages/PDFlib v1.6

» The  Bard  s  Tale    (Release  DISC)    GERMANDATE: 2019-12-31
DL: 52 fois
TYPE: PDF
SIZE: 8679Ko
NOTE: Scan by Loic DANEELS ; 20 pages/PDFlib v1.6

» The  Bard  s  Tale    (Release  TAPE)    ENGLISHDATE: 2019-12-31
DL: 51 fois
TYPE: PDF
SIZE: 4960Ko
NOTE: Scan by Loic DANEELS ; 15 pages/PDFlib v1.6

» The  Bard  s  Tale    (Release  TAPE)    FRENCHDATE: 2019-12-31
DL: 50 fois
TYPE: PDF
SIZE: 5769Ko
NOTE: Scan by Loic DANEELS ; 19 pages/PDFlib v1.6

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 934 millisecondes et consultée 2712 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.