★ AMSTRAD CPC ★ GAMESLIST ★ SURVIVORS (c) ATLANTIS SOFTWARE ★

LOGISTRAD

Survivors : les Saint-Bernards du futur Victor Crosnel

Un millier de survivants à sauver dans un labyrinthe à moitié effondré. Heureusement, vous êtes aidé par le sableur, le Téléporteur et l'Hercule...

Les couloirs des sept niveaux du bâtiment ont été envahis par du sable et d'énormes boules de béton jaune bloquent certaines issues. Impossible, dans ces conditions, d'entreprendre â vous seul cette tâche surhumaine. Heureusement, des techniques très évoluées vous aideront à mener à bien cette opération de sauvetage. Ainsi, vous n'aurez pas à sortir les pauvres survivants un par un en les tirant par les pieds, mais vous pourrez tout simplement les téléporter comme dans Star Trek. De plus, vous ne descendrez pas vous-même dans cette ruine menaçante. Trois adorables droï-des (des robots évolués) se répartiront le travail selon leurs compétences. Le premier, le sableur igns bleu à pinces», va déblayer à toute vitesse les tonnes de sable qui obstruent le passage.
Le deuxième, le téléporteur (jaune à pilon), viendra au contact des cages de verre dans lesquelles sont incarcérés les survivants, pour les téléporter immédiatement.
Quant au troisième, l'hercule (rouge), sa force colossale lui permet oe déplacer des boules plus grandes que lui Une seule à la fois : tout de même, il ne faut pas exagérer, ce serait trop facile !

Tous à l'abri !

A la fin du chargement, tapez 5 pour entrer dans le jeu, ou I pour obtenir le résumé en anglais. L'écran se divise en deux parties à gauche, vous avez une partie de l'abri anti-atomique, et vos trois droïdes. A droite, votre tableau de bord, sur lequel figurent quelques précieuses informations ; – Power, écrit en trois couleurs, dont chacune correspond à la couleur dominante des robots. Quand l'un des trois perd de sa puissance, les lettres du mot Power de sa couleur s'éteignent l'une après l'autre.

Le chiffre qui se trouve en face de Score correspond aux points gagnés, en dégageant les couloirs et. surtout, en délivrant les prisonniers.
– A droite oe Time, le temps en secondes qu'il vous reste pour accomplir vos prouesses.
– Saved indique le nombre de personnes que vous avez réussi à libérer.
– Lives vous indique le nombre de «vies» restant à vos droïdes.
– High Score vous servira â enregistrer vos records.

Drôles de droïdes !

Il vous faudra démarrer nécessairement le sableur bleu gris, comme les débris de béton dont il va se goinfrer, et qui ouvrira le chemin. Comme les deux autres, il se déplace à la manette, ou avec les touches 2 (vers la gauche de l'écran) ; X (vers la droite); *;» (vers le haut) et / (vers le bas). Par la suite, pour changer de droïde, il suffira d'appuyer sur le bouton de la manette, ou sur la touche 1,2 ou 3 du clavier Vous apprendrez vite à distinguer le bip par lequel chacun signale Qu'il est prêt â vous obéir : le droïde fouisseur a la voix la plus grave, le télé-porteur émet un son de hauteur moyenne, et le pousseur de boules répond par un petit cri aigu. Bientôt, vous trouverez entre les murs de brique rouge et le sable gris les survivants dans leur sarcophage transparent, et aussi de grosses boules jaunes qui risquent à tout instant d'obstruer définitivement le passage.
 

Photo 1 : te télêporteur est en rouge

Le sableur adore le sable gris

Péril jaune et droïdes méchants

Ne faites déblayer te sable par le premier droïde que si vous êtes certain de ne pas libérer une boule, voire une avalanche, qui viendrait coincer ou assommer un de vos trois précieux auxiliaires.
Des droïdes ancien modèle gardent les lieux contre toute intrusion. La guerre nucléaire a sans doute détérioré leurs circuits car ils se conduisent comme de désagréables brutes, et agresseront sans pitié vos compagnons. S'ils sont vraiment trop dangereux , coincez-les ou écrasez-les sous un amas de boules. (Bien fait !) Vous pouvez également les prendre de vitesse, (ils sont moins rapides que les célèbres fantômes de Pac Man ') De plus, il semble bien qu'ils soient programmés pour ne pas quitter la zone qu'ils sont censés contrôler. Très vite, vous vous rendrez compte que les pires difficultés vous attendent si vous vous précipitez sur vos premiers survivants sans tenir compte de la disposition des lieux. Les murs de briques étant infranchissables, les redoutables boules auront tôt fait d'isoler vos droïdes les uns des autres. Il ne vous restera plus qu'à vous avouer – provisoirement – vaincu et à oerdre une de vos trois vies. Tapez deux fois la touche Del, et vous voila revenu au point de départ.

Pour être forts, soyez unis !

Le droïde numéro un. pourvu de puissantes mâchoires dévoreuses de sable, vous semblera le plus utile de vos trois robots, mais, si le téléporteur se trouvait hors d'état d'atteindre les survivants, il ne servirait plus à rien de déblayer ! Le troisième vous agacera sans doute, incapable qu'il est de pousser plus d'une seule boule. Pourtant, face aux terribles gardiens, lut seul peut-être sera en mesure d'en isoler un dans un cul-de-sac. Ne laissez pas vos troupes se disperser car leur extrême spécialisation les empêcherait de faire face aux dangers toutes seules. A la longue, vous finirez par établir une stratégie complexe, qui rappelle celle du jeu d'échecs ; chacune de vos pièces ne peut jouer que certains coups, mais leur moindre mouvement révélera son utilité au moment décisif ; le téléporteur peut libérer d'un seul mouvement quatre ou cinq survivants... et une boule assassine pour les abominables gardiens. Prenez garde à la chute des boules qui se produit de façon verticale et apparemment désordonnée.
 

L'hercule vient de pousser une boule jaune

Voilà 6 survivants oui semblent en bien mauvaise posture !

De la morale !

Chose rare dans un jeu électronique, la morale s'y accorde avec l'efficacité. Aucun rayon laser meurtrier pour vous tirer d'un mauvais pas. Il va vous falloir faire fonctionner votre matière grise... D'ailleurs, si vous avez besoin d'un moment de réflexion, appuyez UNE fois sur la touche Del : le temps s'arrêtera. Attention, pas DEUX fois ! souvenez – vous – en : ce serait un suicide. Apparemment simples, les problèmes que vous allez devoir résoudre se compliqueront à mesure que vous progresserez dans cette enceinte désespérément close. Un geste malheureux, et voici que votre géniale tactique se trouve orise en défaut. Commencez, par exemple, par libérer les survivants qui gisent au fond du bâtiment puisque les boules descendent et risquent donc de s'accumuler dans les couloirs d'accès à ces parties inférieures.

Vite et bien

Les erreurs tactiques ne pardonnent pas, mais vous pouvez compter sur la rapidité de vos trois camarades mécaniques. Si vous les manoeuvrez adroitement, ils pourront dégager une boule jaune juste au-dessus d'eux et éviter de la recevoir sur la tête en s'écartant juste à temps. N'hésitez pas a leur faire prendre des risques calculés : le téiéporteur saura, par exemple, libérer une dizaine de survivants dans une petite salle surveillée par un garde tout en évitant le contact avec lui. A la longue, vous deviendrez tous les quatre une véritable équipe, avec tous les sentiments de solidarité et même d'amitié que cela comporte. Ils ont besoin de vous pour coordonner leur action et. sans eux, vous ne pouvez rien faire. Hélas, lorsque l'un d'entre eux sera définitivement immobilisé, ou sauvagement assassiné par l'un des gardes, il ne vous restera plus qu'à les sacrifier tous les trois, en les faisant passer dans une autre vie... s'il en reste. Ce geste, à n'en pas douter, vous crèvera le coeur, mais if faudra vous y résoudre !.. Courage ! L'avenir du genre humain est dans votre joystick !

MEMENTO

Sélection des droïdes : bouton de feu du joystick ou les touches 1, 2 et 3 du clavier
Pause : Touche DEL
Perte d'une vie : deux fois la touche DEL.

SURVIVORS [The Survivors]
(c) ATLANTIS SOFTWARE

DEVELOPPER: ARCADIA SOFTWARE
AUTEUR(S): ???

★ ANNÉE: 1988
★ LANGAGE:
★ GENRE: INGAME MODE 1 , ARCADE , BOULDER LIKE , FUTURISTIC , TAPE

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Cover:
» Survivors    (Release  TAPE)    ENGLISHDATE: 2016-09-07
DL: 103 fois
TYPE: image
SIZE: 468Ko
NOTE: w2362*h1181
 

Dump cassette (version commerciale):
» Survivors    ENGLISHDATE: 2019-02-11
DL: 99 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 13Ko
NOTE: Dumped by DLFRSILVER for Loic DANEELS ; CSW2CDT-20170409
.LOG: OUI

Media/Support:
» Survivors    (Release  TAPE)    ENGLISHDATE: 2016-09-27
DL: 58 fois
TYPE: image
SIZE: 106Ko
NOTE: Uploaded by hERMOL ; w1530*h981

Notice d'utilisation:
» Survivors    ENGLISHDATE: 2011-06-06
DL: 93 fois
TYPE: text
SIZE: 2Ko

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 103 millisecondes et consultée 1292 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.