★ AMSTRAD CPC ★ GAMESLIST ★ STRATEGY (c) NORSOFT ★

AMSTRAD MAGAZINETILTMICROSTRADHEBDOGICIEL

Est-ce dû aux premiers jours du printemps ? Toujours est-il que les logiciels d'avril-mai sont terriblement guerriers ... Après Théâtre Europe, vioci une autre forme de conflit ; un affrontement à la fois économique , démographique , tactique et stratégique , dans une Europe très divisée ...

Strategy n'usurpe pas son nom. Au delà du simple combat, un nombre important de facteurs stratégiques sont pris en compte. Il suffit d'expliquer chacune des options du menu de jeu de chaque tour pour s'en faire une petite idée...

Carte : la carte générale s'affiche, au dessus des drapeaux des différents pays. Un écran parfaitement clair, comme tous ceux du jeu d'ailleurs. Si un pays en a déjà envahi d'autres, plusieurs lignes partent des drapeaux vers les capitales conquises. Très visuel.

Achats : vous disposez d'un certain trésor en dollars en fonction de l'essor économique de votre pays. Vous pouvez acheter des chars (placés en réserve) ou de l'énergie (du pétrole, nécessaire aux déplacements et aux attaques des armées).

Economie : revenons à la vie intérieure du pays. Par cette option, vous pouvez recruter ou embaûcher. Embaûcher, c'est mettre une certaine population au travail pour soutenir l'économie. Recruter, c'est placer de nouveaux soldats en réserve. Difficulté : on évitera d'envoyer tout le monde au front, mais tous les hommes ne doivent pas pour autant rester à l'usine...

Espionnite aigüe

Espionnage : au départ, vous ne savez rien des autres pays, qu'ils soient neutres ou appartiennent déjà à l'autre joueur. Cette option vous donnera une estimation plus ou moins exacte des forces en présence. Il est prudent de l'utiliser avant de lancer une attaque...

Déplacement : votre pays a plusieurs frontières, ce sont autant de fronts. Vous pouvez donc déplacer des soldats ou des chars d'un front à un autre, ou de la réserve à un front et inversement. Coût important en pétrole : mieux vaut bien savoir où l'on va...

Attaque : changement d'écran. Les forces de l'ennemi apparaissent sur une grille. Vous avez à peu près 60 secondes pour placer des chars et des soldats en tentant de les encercler. Le résultat du combat tiendra compte des positions et du rapport de forces. Une simulation amusante, mais les créateurs de Strategy auraient pu trouver mieux...

Invasion : envahir un pays, c'est se l'approprier ; vous commanderez ensuite ses usines, ses armées, son trésor. Mais il faut avoir vidé le front pour envahir... Pas facile. Compter en général cinq ou six attaques massives.

Le poids des décisions

Ce menu vous suffit-il ? Sans être indigeste, il est en tout cas copieux ! Mais vous n'avez pas droit à tous les “plats” : vous disposez de 100 points d'action ; un coup d'espionnage coûte 10 ou 30, l'achat d'un char vaut 4, etc. Vous ne pouvez donc jouer sur tous les plans à la fois. Il nous a d'ailleurs semblé qu'il valait mieux réserver certains tours au renforcement de l'économie, d'autres à la mise en place des armées, et n'attaquer enfin que quand la situation intérieure (économique) et extérieure (stratégique) est vraiment solide. Vous pouvez affronter l'ordinateur à la place d'un ami, sur quatre niveaux : un adversaire impitoyable à partir du niveau 2 !

Les écrans sont d'une clarté

exemplaire : symboles directement lisibles, jauges pour les dollars, le pétrole, les soldats, les chars, rappels des différents fronts, etc. Toutes les manipulations, par menus successifs, se font au joystick ou avec les touches d'édition du clavier. Bien sûr, pas d'animation, pas de séquence d'arcade, pas d'écran psychédélique, mais un véritable exemple de ce que doit être un jeu de stratégie sut micro : direct, facile à manipuler, et en même temps très riche.

Michel Dupont , Amstrad Magazine n°10

STRATEGY
(c) NORSOFT

AUTEUR(S): ???

★ ANNÉE: 1986
★ LANGAGE:
★ GENRE: INGAME MODE 1 , STRATEGY GAME , WAR GAME , MILITARY , GREEN , SAVEGAME , MULTIPLAYER , TAPE

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Advert/Publicité:
» StrategyDATE: 2010-06-17
DL: 224 fois
TYPE: image
SIZE: 445Ko
NOTE: w1552*h2295
 

Dump disk:
» Strategy    FRENCHDATE: 2013-08-30
DL: 63 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 92Ko
NOTE: 40 Cyls
.HFE: OUI

Dump cassette (version commerciale):
» Strategy    FRENCHDATE: 2012-07-30
DL: 84 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 40Ko

Dump disquette (version commerciale):
» Strategy    FRENCHDATE: 2016-12-22
DL: 46 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 193Ko
NOTE: 39 Cyls
.HFE: OUI

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 055 millisecondes et consultée 1770 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.