★ AMSTRAD CPC ★ GAMESLIST ★ SKATE OR DIE (c) ELECTRONIC ARTS ★

A100%AMSTRAD ACTIONJOYSTICK HEBDOTILT

L'histoire d'amour entre skate et micro continue en beauté avec le dernier-né d'Electronic Arts. A ne pas manquer!

Depuis quelques mois le skateboard semble inspirer les éditeurs. Après Californie Games d'Epyx et 720° d'US Gold voici le tour d'un autre géant de la micro : Electronic Arts qui se lance dans la compétition avec Skate or die. Cette simulation vous propose cinq épreuves différentes qui vous opposent à l'ordinateur ou à un autre joueur. Tout d'abord vous devez vous procurer une planche. Ensuite, vous optez entre la compétition et l'entraînement. A la manière des « games » d'Epyx, vos meilleurs scores sont sauvegardés, sur la disquette, uniquement dans le mode « compétition » . Une fois ces formalités accomplies, vous passez aux choses sérieuses. Six rues se présentent à vous et ous engagez dans celle qui correspond à l'épreuve que vous avez choisie. La première épreuve est similaire à celle de Californie! Games. Vous exécutez des figures libres spectaculaires sur une large rampe et forme de U. Celle-ci comporte deux zones d'impulsion et à chaque passage vous cliquez le bouton pour avoir accès aux manoeuvres. Vous disposez de dix passages pour obtenir le maximum de points, ceux-ci vous sont accorde; en fonction de la complexité des figures que vous exécutez. Ce n'est qu'après de nombreuses tentatives que vous parviendrez à enchaîner des figures différentes. L'épreuve suivante, le saut en hauteur se passe sur la même piste en U. Vous disposez de cinq tentatives pour sauter le plus haut possible- Pour cela, il vous faut prendre de la vitesse en secouant  le joystick frénétiquement. Pas de finesse donc, mais si cette épreuve ne présente pas la même originalité que les autres, elle a le mérite d'offrir un exercice physique après la concentration exigée par la précédente .

La troisième épreuve est une course contre la montre qui se passe dans un parc. Vous empruntez un chemin sinueux par semé d'obstacles divers mais aussi de drapeaux qui vous rapportent des points quand vous les ramassez. Mais attention, ceux-ci sont placés en bordure de la route et si vous déviez légèrement vous roulerez sur l'herbe qui vous ralentit ou sur des cailloux, et c'est alors la chute . Les commandes extrêmement précises, offrent un grand confort d'utilisation. D'autant plus qu'avant la course , vous pouvez choisir entre deux modes de contrôle, « régular » ou « goofy », celui qui vous convient le mieux . Dans les deux cas vous avez la possibilité de vous baisser ou de sauter . Si vous parvenez ) terminer la course en moins d'une minute et demie vous obtenez un bonus. Cette course est particulièrement réussie et lors des premières tentatives vous risquez de vous retrouver dans le lac qui borde le chemin, par la suite vous ferez des descentes de plus en plus rapides en prenant des risques calculés. L'épreuve suivante est tout aussi passionnante . Deux skaters s'affrontent brutalement, en milieu urbain cette fois. La compétition est extraordinaire si vous jouez à deux car il s'agit plus d'un combat de rue que de sport. Tous les coups sont permis pour faire tomber votre adversaire. Si vous jouez seul vous choisissez un adversaire parmi les trois contrôlés par l'ordinateur. Les deux modes de contrôle sont les mêmes que pour la course contre la montre mais en plus chacun des joueurs dispose de trois coups différents pour frapper son adversaire. Il faut voir les concurrents zigzaguer entre les poubelles et les caisses en essayant de se faire tomber! Les chutes sont très spectaculaires et pleines d'humour. Mais la scène la plus drôle se situe lorsque l'un des skaters ne parvient pas à éviter le grillage qui barre le chemin. A la manière des dessins animés de Tex Avery, il passe à travers l'obstacle sans le moindre dommage apparent pour, quelque secondes plus tard, tomber en morceaux. Cette course folle est une pièce d'anthologie. Un autre duel vous attend, une joute dans une piscine vide . Comme dans l'épreuve précédente vous affrontez un autre joueur ou un des trois skaters contrôlés par l'ordinateur . L'un des concurrents est armé d'une batte avec laquelle il doit frapper l'autre pour le faire tomber. S'il n'y parvient pas au bout de cinq passages, la batte change de mains et le chasseur devient la proie. A vous de bien calculer votre trajectoire pour intercepter ou éviter votre adversaire. Celui qui parvient à faire tomber l'autre trois fois est déclaré vainqueur mais il doit avoir au moins deux points d'avance sur son adversaire. Cette sorte de « Tie break » peut durer assez longtemps quand les concurrents sont de force égale.

Skate or die est une superbe simulation. Au même titre que les « games » d'Epyx on sent tout de suite que cette super production a été très longtemps travaillée. On avait très rarement vu des graphismes et une animations d'un aussi grand réalisme. Les personnages et les décors sont superbes et on cherchera en vain le moindre défaut dans l'animation. Les couleurs sont parfaitement bien utilisées et la bande sonore de qualité. Chaque épreuve est très bien réalisée mais la plus belle est la course contre la montre – un vrai chef d œuvre. Ce programme n a qu'un seul défaut. la longueur du chargement entre deux épreuves. Choisissez plutôt le mode entraînement qui vous permet de jouer sans interruption, sauf, bien sûr, lorsque vous êtes prêts à inscrire un score.

Electronic Arts est toujours à la hauteur de sa réputation et ce superbe programme en-est l'illustration.

TILT n°52, Mars 88

SKATE OR DIE
(c) ELECTRONIC ARTS

Developer: Kinetic Designs
Authors: Mike Talbot , Stephen Landrum , Tim McCarthy , David Bunch , Sarah Day , Drew Northcott , Richard Cheek , Michael Kosaka , Doug Thrower
Cover Illustration: David John Rowe

★ ANNÉE: 1989
★ LANGAGE:
★ GENRE: SPORT , SKATEBOARDING , TAPE , DISK

★ PROTECTION: SPEEDLOCK-DISK-V1988
★ RERELEASE: DROSOFT (SPAIN)
★ LICENCE: COMMERCIALE


Cliquez sur l'image pour voir les différents packages (2). 

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Adverts/Publicités:
» Electronic  Arts-Skate  or  die    ENGLISHDATE: 2016-08-22
DL: 99 fois
TYPE: image
SIZE: 338Ko
NOTE: Uploaded by hERMOL ; w1230*h858

» Skate  or  DieDATE: 2012-08-09
DL: 197 fois
TYPE: image
SIZE: 534Ko
NOTE: w939*h1336
 
» Skate  or  Die    (Double  page)    ENGLISHDATE: 2012-08-01
DL: 279 fois
TYPE: image
SIZE: 390Ko
NOTE: w1811*h1318

» Skate  or  Die    (Double  page)    FRENCHDATE: 2013-09-28
DL: 175 fois
TYPE: image
SIZE: 836Ko
NOTE: w2421*h1645
 
» Skate  or  Die    ENGLISHDATE: 2010-06-20
DL: 178 fois
TYPE: image
SIZE: 174Ko
NOTE: w866*h635

» Skate  or  Die    FRENCHDATE: 2010-06-02
DL: 231 fois
TYPE: image
SIZE: 590Ko
NOTE: w1224*h1650
 
» Skate  or  Die    GERMANDATE: 2016-10-24
DL: 113 fois
TYPE: image
SIZE: 201Ko
NOTE: Uploaded by hERMOL ; w1150*h811

Covers:
» Skate  or  Die    (Release  DISK)    ENGLISHDATE: 2019-12-22
DL: 180 fois
TYPE: image
SIZE: 1154Ko
NOTE: Scan by Loic DANEELS ; w5069*h1291
 
» Skate  or  Die    (Release  DROSOFT)    SPANISHDATE: 2017-06-11
DL: 180 fois
TYPE: image
SIZE: 328Ko
NOTE: Uploaded by CPCLOV ; w1600*h1123

Dumps disquettes (originale):
» Skate  or  Die    (Release  DROSOFT)    ENGLISHDATE: 2017-04-27
DL: 42 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 110Ko
NOTE: Uploaded by CPCLOV ; 43 Cyls
.HFE: NON

» Skate  or  Die    ENGLISHDATE: 2010-03-29
DL: 109 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 116Ko
NOTE: Type |CPM to load the game ; dumped by Johnny Farragut ; Speedlock Disk v1988 Protection/42 Cyls
.HFE: NON

Medias/Supports:
» Skate  or  Die    (Release  DISC)    ENGLISHDATE: 2019-11-24
DL: 76 fois
TYPE: image
SIZE: 169Ko
NOTE: Scan by Loic DANEELS ; w1863*h1173

» Skate  or  Die    (Release  TAPE)    ENGLISHDATE: 2020-03-19
DL: 6 fois
TYPE: image
SIZE: 49Ko
NOTE: w617*h377

Notices d'utilisation:
» Skate  Or  Die    (DroSoft)    SPANISHDATE: 2011-07-25
DL: 57 fois
TYPE: PDF
SIZE: 24Ko
NOTE: 5 pages/PDFlib v1.5

» Skate  or  Die    (RERELEASE  DROSOFT)    SPANISHDATE: 2010-03-29
DL: 58 fois
TYPE: PDF
SIZE: 767Ko
NOTE: 4 pages/PDFlib v1.6

» Skate  Or  Die    ENGLISHDATE: 1998-08-23
DL: 89 fois
TYPE: text
SIZE: 3Ko

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 036 millisecondes et consultée 3426 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.