★ AMSTRAD CPC ★ GAMESLIST ★ RAID ON BUNGELING BAY (c) BRODERBUND ★

HEBDOGICIEL

Décollage immédiat, accroche-toi, la partie ne sera pas gagnée de sitôt . L'archipel est à portée de canon et nous ne pouvons pas nous y prendre autrement qu'en flinguant tout ce qui bouge jusqu'à éradication complète, totale et définitive des sept usines que tu peux voir sur la carte, là à côté de toi. sous le siège.

Dès que tu aperçois le premier bateau, n'oublie pas de me te signaler : nous devons impérativement tes couler, sinon la production de ces sacrées usines continuera... et nous sommes là pour stopper définitivement cette lèpre guerrière. Imagine un peu : ces islandais ne manquent pas de souffle à vouloir ainsi porter atteinte à notre monopole manufacturier.  Mais ils ne perdent rien pour attendre : nous allons leur apprendre à respecter les meilleurs. Tu as bien vérifié que le plein était fait avant de me faire partir comme ça en catastrophe ? Tiens, là à douze heures, un ravitailleur rouge, assaisonnons-le histoire de lui faire visiter les pittoresques fonds marins du coin. Vas-y. lire, mais tire bon dieu ! On va pas se laisser canarder par leur DCA sans réagir. Tiens cette île-là c'est Witchdame.

Je vais te montrer comment on s'y prend pour dégommer une usine, même blindée comme elles le sont toutes maintenant. Vingt ans que je pilote un hélicoptère, vingt ans que j'attends patiemment mon heure pour démontrer mes capacités de pilote. J'aurais même pu partir seul, mais les Hoià ! Il semblerait qu'une usine règlements... Crack ! les neuf bombes dans la cheminée maintenant on dégage et on rejoint le croiseur en vitesse pour se réapprovisionner en matériel lourd. Deux trois petits bateaux sur le trajet, pour garder la main et en avant la zizique. on repart sur une nouvelle hélice pour mieux les abattre tous commence à se spécialiser dans le bombardier lourd et le chasseur à réaction. Dur ! Va falloir déterminer lequel des sept points de fabrication nous balance ça... Trop tard, on est touchés, saute, vas-y saute...

Des jeux de stratège comme celui-ci ne courent pas les rues. Des jeux d'arcade comme ceux-là. j'en connais peu. Conclusion qui s'impose a tous les esprits y compris le vôtre et le mien : vingt dieux, si dans un quart d'heure je n'ai pas mon joystick en main et le soft qui bourre la mémoire de mon micro, je fais un malheur !

HEBDOGICIEL

RAID ON BUNGELING BAY
(c) BRODERBUND

AUTEUR(S): ???

★ ANNÉE: 19XX
★ LANGAGE:
★ GENRE: UNRELEASED , MISSING

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 053 millisecondes et consultée 1003 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.