★ AMSTRAD CPC ★ GAMESLIST ★ PLURIEL DES NOMS (c) CPC REVUE ★

CPC REVUE


Apprendre à orthographier correctement le pluriel des noms les plus communs. Je dis bien "les plus communs", ce qui explique qu'on ne trouve pas dans les listes d'exception des mots comme CAL ou VANTAIL. Qui emploie ces mots au singulier ? (je ne vois pas beaucoup de doigts levés !). Au pluriel ? (ça diminue encore). Au pluriel sans le dictionnaire ? (vous ? bravo !). Mes élèves n'ont que dix ans et c'est incroyable ce qu'ils doivent se mettre dans la tête. J'ai donc préféré ne pas encombrer leur mémoire. Evidemment, on n'est pas obligé d'être d'accord et il est facile de compléter soi-même les listes.

DÉROULEMENT DU JEU

Il y a deux phases :

— Mini-jeu de pendu. Il apporte à l'exercice une note un peu plus divertissante. Les faiblards en orthographe ont toutes leurs chances face aux cracs (pour une fois). Il ne s'agit pourtant pas de la partie essentielle et c'est pourquoi l'élève a la possibilité de se faire aider par l'ordinateur.

Le même mot ne revient jamais deux fois dans la même partie.

— Mise au pluriel. Le déterminant placé devant le nom change souvent : le pluriel, ce n'est pas seulement LES ou DES, mais ausi NOS, CES, LEURS...

Correction des erreurs

Autant que possible, explication VRAIMENT adaptée. Prenons comme exemple le cas où l'ordinateur demande le pluriel de "le canal". L'élève peut avoir la bonne réponse (ça arrive). Sinon les erreurs peuvent être les suivantes :

  • Les canALS ou NOS canALS.. Evidemment, explication de la règle AL-AUX.
  • Les canEAUX ou DES canEAUX ou canEAUX... L'ordinateur n'explique pas la règle AL-AUX, car l'élève à l'air au courant, mais pourquoi le E est inutile.
  • Les caNNAUX ou NOS caNNAUX... Inutile encore d'expliquer AL-AUX. L'erreur est plutôt du type faute de copie ou d'inattention et signalée comme telle.
  • Canaux ou DES canaux ou CES canaux... Il ne s'agit pas d'une faute essentielle. Une simple remarque suffit. Dans tous les cas, il faut appuyer sur une touche pour continuer, mais il existe un temps d'attente minimum obligatoire. Les paresseux sont moins tentés de passer l'explication sans la lire pour gagner du temps.

Le score est ajusté en fonction de la gravité de l'erreur.

SCORE

L'enfant démarre avec un score de 1000 points, ceci pour éviter au maximum les scores négatifs peu parlants pour un élève du primaire et ne pas tomber trop facilement à zéro. Le score est présenté sous deux formes. Mini-pendu :

Je propose une lettre juste 0

Je propose une lettre fausse - 10 Je demande de l'aide - 50

Je trouve le mot juste + 100

Je propose un mot faux - 100

Pluriel :

Pluriel totalement exact +100

Pluriel juste, sauf déterminant + 50 Pluriel avec faute grave -100

pluriel avec faute "d'attention" -50 Le meilleur score est enregistré : c'est très important pour l'émulation. S'il y a plusieurs champions qui atteignent le même meilleur score, tous les noms sont conservés : justice... justice....

COMMENTAIRES

SUR LA PROGRAMMATION

J'ai d'abord écrit ce programme pour M05. Il a été testé sur ce matériel pendant un an avec des élèves de CE-CM. Chacun des points traités ci-dessous apporte une solution à un problème rencontré. La version AMSTRAD n'a été testée que 2 ou 3 jours. On peut faire beaucoup plus simple. Beaucoup de lignes ne seront sans doute jamais appelées. Cela demandera quelques minutes de frappe supplémentaires, mais quelle tranquillité ensuite pendant l'utilisation !

— saisie des réponses avec traitement par INKEY$. Il y a deux avantages : toutes les touches qui ne sont pas strictement indispensables sont bloquées et disparition totale du message "REDO FROM START" : des élèves en couvrent l'écran sans comprendre ce qui se passe. Les éventuels blancs inutiles en début ou en fin de réponse sont effacés aux lignes 2920 et 2960. Combien d'élèves ai-je entendu se plaindre que l'ordinateur se trompait en disant "il fallait répondre : PAPA et non pas : PAPA." Il est vrai que la différence ne saute pas aux yeux !

— saisie du nom de l'auteur du meilleur score. Le sous-programme concerné peut sembler très lourd, mais il faut se dire que ce nom va paraître des dizaines de fois à l'écran. Autant qu'il soit orthographié de façon correcte. Plusieurs possibilités s'offraient ;

    • traitement par LOWER$. Inacceptable en classe où on répète toujours et toujours que les noms propres commencent par une majuscule.
    • traitement par UPPER$. Résultat curieux quand l'enfant se sert du é ou du è qu'il a utilisé pendant tout le jeu.
    • laisser faire l'enfant et se dire qu'il saura comment procéder. Presque toujours exact, mais "presque" ce n'est pas suffisant. .

J'ai donc bidouillé un petit sous-programme qui donne un nom en minuscule (é,è conservés) avec majuscules bien placées (jEan-pIERre ARRiVé devient Jean-Pierre Arrivé). La nécessité de dimensionner pour cela un tableau LETR$ (MAJ) m'a amené à fixer une valeur arbitraire à MAJ. J'ai choisi 30, bien que n'ayant pas trouvé à l'école de noms comportant plus de 25 caractères. De toute façon, le cas où le nom fait plus de 30 lettres est traité par le programme.

— le ON BREAK CONT de la ligne 110 n'est pas destiné à faire plus "professionnel" mais à protéger des doigts baladeurs : "M'sieur, l'ordinateur est en panne. Non, j'ai rien touché..."

é s'obtient par pression sur [
è s'obtient par pression sur ]

N.B. La routine DOUBLE-HAUTEUR n'est pas de moi, mais empruntée au programme DATABASE publié dans le manuel de l'utilisateur livré avec tout CPC 6128.

SAISIE DU PROGRAMME

— Il est nécessaire avant de lancer le programme de créer un fichier "MSC" en tapant en mode direct : OPENOUT "MSC": WRITE #9,0,1, "TOTO" : CLOSEOUT

— Modifications pour CPC 464 :

    • supprimer le ON BREAK STOP ou le remplacer par 110 GOSUB 10000 10000 RETURN
    • supprimer les CLEAR INPUT (pourtant bien pratiquas pour effacer les traces de doigts baladeurs) ou les remplacer par des CALL &BB03.
    • supprimer à la ligne 600 POKE &B72F,50

— La frappe des REM n'est pas obligatoire.

VARIABLES "MINEURES"

— pour double-hauteur : D, DK, D$

— pour musique : AC, AC1, AC2, AC3, DU, MU, N01, N02

— pour diverses boucles : ALPH, E, I, J, MAJ, POINT, REP, VER, W

— divers : ASK, COUP$, HAS, K$, KK$, OK$

VARIABLES PRINCIPALES

  • M$ déterminant + mot singulier tiré par l'ordinateur.
  • MOTI$ même mot, sans déterminant
  • LS nombre de caractères de MOTI$ 
  • MOTROU$ mot singulier proposé par l'élève
  • MP$ mot pluriel que doit trouver l'élève.
  • MOTROUPL$ mot pluriel proposé par l'élève
  • LP nombre de caractères du mot pluriel sans déterminant
  • G règle d'orthographe concernée
  • FLAG1 =1 quand l'aide de l'ordinateur est sollicitée
  • FLAG2 = 1 quand la lettre proposée est présente
  • MOT(HAS) = 1 quand le mot a déjà été tiré.
  • SC score du joueur actuel
  • MSC meilleur score enregistré jusqu'ici
  • AUT$ auteur du meilleur score avant traitement par AMSTRAD
  • AUTMSC$ le même non après traitement
  • LETR$ (MAJ) chacune des lettres de AUT$
  • NB nombre d'auteurs du meilleur score (en général = 1 )
  • JU nombre de lettres trouvées
  • COUP nombre de coups joués
  • R$ lettre proposée par l'élève
  • R () code ASCII de R$
  • CUR$ curseur fictif
  • X,Y coordonnées des lettres affichées en double hauteur
  • REP$ variable de transition pour la saisie des réponses.


CPC REVUE n°38

PLURIEL DES NOMS
(c) CPC REVUE

AUTEUR: Henri CHAUVET

★ ANNÉE: 1987
★ LANGAGE:
★ GENRE: INGAME MODE 1 , EDUCATIF

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Type-in/Listing:
» PLURIEL  DES  NOMS    FRENCHDATE: 2013-08-30
DL: 94 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 34Ko
NOTE: 40 Cyls
.HFE: OUI

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 145 millisecondes et consultée 849 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.