★ AMSTRAD CPC ★ GAMESLIST ★ PARAGLIDING SIMULATION (c) LORICIEL ★

A100%

Une simulation de vol libre, voilà une idée qui sort de l'ordinaire... Il aura fallu attendre dix ans après la naissance du parapente pour voir enfin une simulation apparaître sur micro.

Après des années d'études onéreuses, la Nasa a renoncé à trouver des applications militaires à l'invention géniale de l'aile volante. Pas besoin de chercher midi à quatorze heures pour trouver des applications destinées aux loisirs, mais il a malgré tout fallu attendre 1964 pour voir la naissance du delta-plane. Enfin, début 80, apparaissait le premier para-pente qui rendait la liberté de voler accessible à presque toutes les bourses, Paragliding Simulation est, à coup sûr, une initiative d'un passionné de vol libre. C'est une idée qui a le mérite de banaliser un sport plutôt méconnu du grand public. Toutefois, si ce logiciel était à l'origine de nouvelles vocations, vous trouverez l'adresse de la Fédération française de vol libre à la fin du test.

PASSE TON BREVET D'ABORD

Avant de se lancer dans le vide depuis les plus hauts sommets, il est indispensable de bien connaître et maîtriser les capacités de son parapente. Bien évidemment, on ne se lance pas dans l'apprentissage pratique du vol sans avoir un minimum de connaissances théoriques sur l'aérologie. Première chose, donc, lire la notice qui est justement plus théorique que pratique. Une multitude de dessins illustrent les différentes origines de la formation des courants aériens. Au terme de celte lecture remarquable et passionnante, j'étais incapable de maîtriser cette simulation, mais certain de pouvoir me Jeter en toute sécurité du toit de la rédac'. Paradoxalement, la première épreuve semble plus délicate que les deux suivantes. Impression à mettre au compte de la prise en main. Première chose, lorsque vous vous élancez, stabilisez votre aile de façon à avoir un maximum de surface de voile en prise au vent. C'est là que la notice n'est pas très claire ; effectuez une brève pression dans la direction bas à l'aide de votre joystick, et laissez-vous porter tout droit vers le centre de la cible. Pour se poser, deux pressions vers le bas sont nécessaires, mais assurez-vous de ne pas être trop haut lors de la seconde impulsion qui exécute la manoeuvre d'atterrissage. Les deux autres épreuves sont similaires , mais les conditions aérologiques calmes ne permettent pas de fantaisie. Allez tout droit vers la cible à chaque fois. Au terme de la dernière épreuve, les juges vous remettent votre brevet de vol libre.

SEQUENCE FRISSONS

Maintenant que vous avez, prouvé que vous saviez diriger un parapente, vous avez quatre sites différents pour faire vos premiers vols en solitaire. Les plus grands espaces, presque vierges, vous attendent. Pour corser la difficulté, la chaîne himalayenne est aussi fréquentée que le périf aux heures de pointe. A croire qu'avions, deltaplanes et oiseaux s'y sont donné rendez-vous. Les collisions pourront vous faire perdre de l'altitude, voire vous être fatales si vous ne réagissez pas suffisamment vite pour enrayer votre chute.

Lorsque vous prenez voire envol, n'oubliez pas que si vous négociez mal une ascension d'air, il ne vous sera peut être plus possible de franchir un obstacle. Seule solution, atterrissez, vous aurez ainsi la vie sauve, et la distance parcourue pourra être homologuée. Dès que vous décollez, un compteur chiffre la distance parcourue depuis votre point de départ dans une unité qui n'est certainement pas kilométrique, mais qui servira de référence. Le record à battre est de 1108, avis aux amateurs. Pour arriver à voir figurer le nom « player » parmi les records, le meilleur chemin n'est pas forcément le plus court. Les conditions aérologiques sont plus actives que lors du passage du brevet. Dans les quatre grands sites, n'hésitez pas à effectuer de larges virages pour essayer d'attraper un courant ascendant. Les repères représentés par un ok vert dans le décor indiquent de forts courants ascendants lorsque vous effectuez une manoeuvre d'atterrissage dessus. Mais n'oubliez pas que si l'air monte, il redescend forcément ailleurs.

Méfiez-vous des violents courants descendants qui peuvent s'avérer d'une extrême traîtrise.

Loriciel a développé un produit qui inspirera certainement de futures simulations de vol libre. On regrettera cependant que le programme ne prévoit pas une option de sauvegarde des records de distance. Ça n'aurait pas été un effort superflu pour les programmeurs et son absence ternit quelque peu l'excellente réussite qu'est Paragliding Simulation.

Wolfenso Airplane , A100% n°43

PARAGLIDING SIMULATION [Paragliding Simulator]
(c) LORICIEL

Auteur: Jean-Philippe BISCAY
Producteur: Laurent Wiell

RERELEASE: PROEIN SOFTLINE (SPAIN)

★ ANNÉE: 1992
★ LANGAGE:
★ GENRE: INGAME MODE 0 , SPORT , HANG-GLIDING

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Advert/Publicité:
» Paragliding  SimulationDATE: 2015-01-29
DL: 163 fois
TYPE: image
SIZE: 750Ko
NOTE: w1195*h1678
 

Covers:
» Paragliding  Simulation    (Release  DISK)    FRENCHDATE: 2016-09-07
DL: 183 fois
TYPE: image
SIZE: 79Ko
NOTE: w729*h855

» Paragliding  Simulation    (Release  DISK)    FRENCHDATE: 2012-06-19
DL: 90 fois
TYPE: image
SIZE: 79Ko

» Paragliding    (Release  DISK-FRENCH  FEDERATION)    ENGLISH-FRENCHDATE: 2016-09-07
DL: 137 fois
TYPE: image
SIZE: 279Ko
NOTE: w1534*h905

Dumps disks:
» Paragliding  Simulation    FRENCH    XORDATE: 2013-08-30
DL: 99 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 93Ko
NOTE: 40 Cyls
.HFE: OUI
 
» Paragliding  Simulator    FRENCH    TWO-MAGDATE: 2013-08-30
DL: 58 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 102Ko
NOTE: 40 Cyls
.HFE: OUI
 

Dumps disquettes (version commerciale):
» Paragliding    FRENCHDATE: 2011-04-03
DL: 66 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 46Ko
NOTE: 42 Cyls
.HFE: NON

» Paragliding    FRENCHDATE: 2018-11-19
DL: 10 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 139Ko
NOTE: Dumped by DLFRSILVER for Loic DANEELS ; 42 Cyls/CT-RAW
.HFE: NON
 

Media/Support:
» Paragliding    (Release  DISC)    FRENCHDATE: 2016-09-07
DL: 43 fois
TYPE: image
SIZE: 51Ko
NOTE: Scan by Loic Daneels ; w921*h581

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 044 millisecondes et consultée 1546 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.