★ AMSTRAD CPC ★ GAMESLIST ★ ORION PRIME (c) ARKOS/CARGOSOFT ★

ORION PRIME

Immersif. C'est le terme le plus approprié pour qualifier Orion Prime. Ceux qui ont reçu chez eux un exemplaire du Graal vous le diront tous : tout a été fait pour que le joueur s'imprègne le plus possible de l'aventure qui l'attend. D'ailleurs, pour ceux qui ne fréquentent pas le forum (A mort les hérétiques !), cliquez ici pour en avoir un aperçu. Merci à Jegougou pour ces scans et qui... a reçu le jeu un jour avant moi. Non, je n'ai pas la haine... Mais qu'il évite de me tourner le dos trop souvent.

Histoire d'être l'emmerdeur de service, je dirai qu'il manque quand même quelque chose dans la boîte. Quoi ? Ben... La notice ? Bon OK, c'est vraiment tatillon mais je reste intègre par rapport aux jeux PC qui pour certains sont vendus sans notice papier et... Ca m'agace à un point ! Mais ici nous ne sommes pas sur PC et surtout, ce sont des passionnés derrière qui se sont donnés bien du mal pour un titre sortant en version boîte sur une machine obsolète ! Attention, dans ma bouche ce terme n'est pas péjoratif bien au contraire.


Ce screenshot peut vous aider...

Je vous rassure, la notice du jeu est bien incluse mais en format pdf sur le CD audio contenant un enregistrement de la salle de surveillance (d'un peu plus de 3 minutes). Je ne saurai que trop vous conseiller de lire cette notice ainsi que la coupure de journal pour apprécier encore plus l'intro du soft qui reflète tout cela parfaitement bien. Et oui, dès l'intro c'est déjà la claque ! Y a pas à dire, après les 2 Nanako déjà présents sur le site, 2009 c'est l'année du croco ! Les chinois devraient penser à l'inclure dans leur astrologie notre croco, c'est pas possible une année si riche.


Ascenseur non alimenté ? Voyons voir ça...

Avant de commencer je tiens à préciser avec quelle version j'ai joué. Ne possédant plus d'Amstrad CPC (promis, je me flagèle tous les soirs) j'ai dû transférer le jeu de sa version disquette 3,5" en fichier dsk pour jouer sous émulation. J'ai acheté cette version car celle-ci possède une cinématique de fin étendue par rapport à la version tenant sur 2 disquettes 3". Petit problème pas très grave, mon transfert effectué avec CPC Disk XP 2.0 m'empêche d'y jouer sous le dernier WinAPE ainsi que Caprice 32. Mais aucun problème avec l'émulateur CPCE et... une vieille version de WinAPE, la Alpha 6. Rassurez-vous, les développeurs précisent que la version dsk mise en ligne le 28 octobre fonctionne sans problème avec le dernier WinAPE. Voilà, c'est dit.


La WWE a encore fait des ravages.

Pour l'esbrouffe, voici ce qui caractérise Orion Prime :

- 1 heure de musiques
- Plus de 3 minutes de cinématiques
- Chargement musical ultra rapide
- Musiques 3 canaux digitalisées à 18 kHz
- 4 mini-jeux inclus
- Images fullscreen en 125 couleurs
- Musiques interactives
- Graphismes générés en 3D


Exemple d'un mini-jeu. Je suis bon non ?

Que les choses soient claires, je n'ai rien contre les chiffres. Mais ce n'est pas ça qui fait qu'un jeu sera excellent à coup sûr, loin de là. Vous voulez des chiffres incroyables pour l'époque et qui se terminent par... Rise of the Robots ? Hey ! Ne partez pas ! Orion Prime n'a rien à voir avec ce que j'ai osé nommer ! Non non, loin de là. D'ailleurs, si je parle de ça c'est pour dire aussi que lorsque j'ai lu "Le plus grand jeu d'aventure jamais créé sur Amstrad CPC" sur la boîte du jeu, j'ai eu comme un doute. Ben oui, faut pas se leurrer. Soit les gars sont des rigolos qui se font mousser avant de se faire descendre en flammes ou soit... Soit on a des gars qui se sont donnés à fond et qui sont fières de leur œuvre et qui connaissent l'histoire et les capacités du CPC. Et non, pas la peine d'en venir aux mains, je ne parlerai pas en disant que c'est la seconde hypothèse qu'il faut retenir. Je ne mange pas de ce pain là môa !


Un humour toujours savamment distillé.

Je résume donc TRES rapidement l'histoire (vous allez lire la notice nom d'une pipe !). Vous être ce que l'on peut appeller un commerçant de l'espace qui vend quelque chose de rare et qui ne se trouve que sur la planète Deys : du Sulfure VI. C'est lors de votre trajet vers le système Sol pour vendre votre cargaison que les ennuis vont commencer. Votre vol en hyper espace est interrompu par... un champ d'astéroïdes ! Une chance sur 1 million que ça arrive et... ce qui ne vous arrive jamais sur les jeux d'argent vous arrive en pleine face, vous êtes l'heureux chanceux d'avoir été percuté par l'un d'eux et d'avoir dû utiliser la navette de sauvetage.


Restons discret, je ne veux pas être dans son menu.

Et vous voilà dérivant dans l'espace avec votre navigateur hors service et bientôt sans carburant. Puis 5 jours plus tard, un bip est émis par le scanner. Pas la peine de réfléchir de midi à quatorze heures, il faut y aller coûte que coûte ! Arrivé à proximité, hourra ! C'est bien un vaisseau spatial, un classe VII probablement. Mais celui-ci ne répond à aucune de vos procédure d'identification en vigueurs. De toute façon, impossible de faire demi-tour puis le carburant est bientôt à tombé à 0. Il faut à tout pris accoster.


Un robot qui ne craint pas les radiations... Contrairement à vous.

Une fois l'accostage réussi, c'est donc le joueur qui prend les commandes. A lui de découvrir ce vaisseau classe VII nommé Orion Prime et surtout, de faire le nécessaire pour pouvoir repartir avec les soutes pleines. Mais pour réussir, il va falloir arpenter ce vaisseau et découvrir ce qui lui est arrivé afin... de lui survivre. Alors, il est pas joli le programme ? L'aventure avec un grand A je vous dis ! Si vous aimez certains films comme Event Horizon, vous serez aux anges. Voyons maintenant comment se déroule le jeu (marrant, le terme jeu paraît bien réducteur par rapport à l'expérience vécu).


Freyer viens de s'en faire une bonne. La dernière...

La progression se fait par écrans fixes sur lesquels on dirige un curseur en forme de croix et dès qu'un élément avec lequel on peut interagir apparaît, il s'affiche dans la fenêtre rectangulaire en bas à gauche. Après, il suffit juste de cliquer et selon les interactions possibles, une ou plusieurs icônes apparaissent. Après, à vous de faire ce qu'il y a à faire selon les cas de figure. Il est aussi possible de faire agir un objet sur un autre. D'ailleurs, il faut signaler que le joueur a deux choses à sa disposition : Un PDA et un inventaire.


Mais qui est ce grand comique ?

"Hein ? Un PDA ? P'tain, Doom 3 sur CPC ?". Hé hé, du calme. Orion Prime, c'est de l'aventure, pas un fps. Mais... niveau ambiance, pas d'inquiétudes ! Ce PDA permet de lire des logs que l'on va trouver tout au long de notre route. En fait, on trouve ces logs sur les cadavres ou en regardant bien le décor. Une fois ramassé, on allume son PDA et on lis les mails que s'envoyaient les personnes qui composaient l'Orion Prime. Très immersif (on y reviendra toujours !) et surtout très informatif ! Ne faites pas l'impasse sur votre PDA, cela entraverait gravement votre progression. Enfin il y a votre inventaire et pas besoin d'être ingénieur pour savoir que celui-ci contient les objets que vous allez ramasser tout au long de votre périple.


Die Creep !!!

Au fil de l'histoire, le joueur sera amené à devoir effectuer des mini-jeux. Ces mini-jeux vous permettront par exemple d'ouvrir des coffres, réparer des écrans, cracker des ordinateurs, remettre en service des pompes... D'ailleurs, parlons-en des pompes ! Et de la pompe primaire surtout. Si vous avez adoré l'ancien jeu de société 10 de chute, ça vous rappellera des souvenirs. 8 simulations à effectuer pour remettre la pompe primaire en route donc 8 mini-jeux avec ce principe qui est là de réussir à acheminer sur certains plateaux des liquides de couleurs. Vous comprendrez rapidement en y jouant et dans certaines simulations, il est possible (en nombre limité) de détruire en appuyant sur la touche Return des liquides de couleurs sur un plateau afin de faire de la place. Car oui, ça bouchonne ! Je tiens à soutenir moralement les joueurs car réussir la simulation 8 n'est pas une mince affaire ! Pas impossible, mais... assez difficile. Enfin bon, même moi j'ai réussi alors... OK, je ne dirai pas combien de temps il m'a fallu.


Je suis le roi du monde !

Que ça fait du bien de revivre une telle immersion dans un jeu ! Sans rire, je revis des instants magiques comme lorsque je jouais à Zombi aussi sur CPC ou Elvira sur Amiga. C'est fou, et ça se passe sur Amstrad CPC en 2009 ! Je signale Zombi (d'Ubi Soft) et ce n'est pas un hasard. En effet, le passage du sous-sol d'Orion Prime m'y a fait grandement penser. La disposition, et surtout la pression exercée sur le joueur devant y effectuer des tâches indispensables ! Trop bon.


Sérieusement, y a des faux airs non ?

Ben voilà, c'est fini. Déjà ? Les meilleures choses ont une fin et Orion Prime ne fait pas exception à la règle. J'espère surtout ne pas en avoir trop divulgué, ne pas spoiler comme on dit. L'équilibre n'est pas facile entre ne pas trop dire pour réserver le plus de surprises possibles aux joueurs et du coup ne pas être trop vide d'intérêt. Orion Prime est une expérience inoubliable. En plus, c'est loin d'être fini pour moi car... je n'ai pas encore plié le jeu ! Et ça, c'est trop bon de savoir que je vais y retourner. Même bloqué, on quitte un peu le soft pour penser à autre chose et on ne pense en fait qu'à le remettre pour replonger dans son atmosphère ! Et vous savez quelle est la marque principale des grands jeux ? Ce sont ceux qui une fois éteint restent dans votre tête surtout via leurs musiques qui ne vous quittent plus. Et Orion Prime possède cette marque. En fait, tout est dit non ? Plus qu'à attendre Pix'n Love n°9 et son article qui n'en doutons pas sera de qualité. Terminons avec une seule adresse : ici. N'oubliez pas d'y aller le 28 octobre pour le dsk !

LEATHERFACE POUR RETRO STILL ALIVE

ORION PRIME
(c) ARKOS , CARGOSOFT

CODE & MUSIC: JULIEN NEVO (TARGHAN)
GFX: MATHIEU GAUZENTES (GRIM) & SYLVESTRE CAMPIN

★ INFOS:

  • Ce jeu exploite le son ESX (Enhanced Speaker eXperience), il est donc conseillé de l'écouter sur le speaker d'origine de la machine (optimisation des fréquences et du mixage mono).
  • Les images sont prévues pour être regardées sur un écran couleur de CPC, compte tenu de sa balance de couleurs, de son contraste, de son pitch et de son piqué.
  • Le jeu fonctionne sur 128k de mémoire uniquement (compatible DKTronik), sur un Amstrad CPC équipé d'un lecteur de disquettes 3" ou 3,5".
  • Le jeu est prévu pour fonctionner sur toute la gamme des Amstrad CPC : 464, 472, 664 et 6128. Cependant il peut aussi se lancer sur Amstrad Plus ou certains émulateurs, avec des performances moindres.

★ ANNÉE: 2009
★ LANGAGES:
★ GENRE: INGAME MODE 0 , AVENTURE GRAPHIQUE , 128K , HIT , FUTURISTIC , ESX
★ LICENCE: FREEWARE

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Bonus:
» Orion  Prime    SOUNDTRACKDATE: 2016-04-14
DL: 127 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 53462Ko
NOTE:
.HFE: NON

Covers:
» Orion  Prime    (Release  DISK)    ENGLISHDATE: 2016-09-07
DL: 250 fois
TYPE: image
SIZE: 213Ko
NOTE: w1257*h839

» Orion  Prime    (Release  DISK)    FRENCHDATE: 2016-09-07
DL: 272 fois
TYPE: image
SIZE: 207Ko
NOTE: w1259*h837

» Orion  Prime    (Release  DISK)    GERMANDATE: 2016-09-07
DL: 230 fois
TYPE: image
SIZE: 286Ko
NOTE: w1554*h1035

» Orion  Prime    (Release  DISK)    SPANISHDATE: 2016-09-27
DL: 403 fois
TYPE: image
SIZE: 249Ko
NOTE: w1623*h1080

Dump disk:
» Orion  Prime    (2018-03-21)    (Enhanced  X-Mem  Edition)    FRENCH    CHANY-NPSDATE: 2018-03-31
DL: 114 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 2047Ko
NOTE: 42 Cyls
.HFE: OUI
 

Games (NON Commercial/Freeware/Shareware):
» Orion  Prime    (3.5  inch  version)    ENGLISHDATE: 2014-02-19
DL: 127 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 1694Ko
NOTE: 80 Cyls, 2 Heads
.HFE: OUI

» Orion  Prime    (3.5  inch  version)    FRENCHDATE: 2014-02-19
DL: 447 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 1700Ko
NOTE: 80 Cyls, 2 Heads
.HFE: OUI

» Orion  Prime    (3.5  inch  version)    GERMANDATE: 2014-02-19
DL: 87 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 1703Ko
NOTE: 80 Cyls, 2 Heads
.HFE: OUI

» Orion  Prime    (3.5  inch  version)    SPANISHDATE: 2014-02-19
DL: 109 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 1698Ko
NOTE: 80 Cyls, 2 Heads
.HFE: OUI

» Orion  Prime    (3  inch  version)    ENGLISHDATE: 2014-02-19
DL: 91 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 1778Ko
NOTE: 42 Cyls
.HFE: OUI

» Orion  Prime    (3  inch  version)    FRENCHDATE: 2014-02-19
DL: 143 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 1785Ko
NOTE: 42 Cyls
.HFE: OUI

» Orion  Prime    (3  inch  version)    GERMANDATE: 2014-02-19
DL: 67 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 1792Ko
NOTE: 42 Cyls
.HFE: OUI

» Orion  Prime    (3  inch  version)    SPANISHDATE: 2014-02-19
DL: 107 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 1784Ko
NOTE: 42 Cyls
.HFE: OUI

» Orion  Prime    TEASERDATE: 2013-08-30
DL: 124 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 257Ko
NOTE: 42 Cyls
.HFE: OUI

Notices d'utilisation:
» Orion  Prime    (Newspaper)    FRENCHDATE: 2011-09-16
DL: 153 fois
TYPE: PDF
SIZE: 697Ko
NOTE: 2 pages/PDFlib v1.6

» Orion  Prime    (Newspaper)    GERMANDATE: 2012-07-03
DL: 59 fois
TYPE: PDF
SIZE: 1069Ko
NOTE: 2 pages/PDFlib v1.6

» Orion  Prime    ENGLISHDATE: 2010-03-29
DL: 94 fois
TYPE: PDF
SIZE: 565Ko
NOTE: 18 pages/PDFlib v1.4

» Orion  Prime    FRENCHDATE: 2010-03-29
DL: 140 fois
TYPE: PDF
SIZE: 555Ko
NOTE: 18 pages/PDFlib v1.4

» Orion  Prime    GERMANDATE: 2012-07-03
DL: 73 fois
TYPE: PDF
SIZE: 596Ko
NOTE: 20 pages/PDFlib v1.4

» Orion  Prime    SPANISHDATE: 2010-03-29
DL: 89 fois
TYPE: PDF
SIZE: 572Ko
NOTE: 18 pages/PDFlib v1.4

Video:
» Walkthrough Part 1 by Xyphoe (Powered by YouTube)
» Walkthrough Part 2 by Xyphoe (Powered by YouTube)
» Walkthrough Part 3 by Xyphoe (Powered by YouTube)
» Walkthrough Part 4 by Xyphoe (Powered by YouTube)
» Walkthrough Part 5 by Xyphoe (Powered by YouTube)
» Walkthrough Part 6 by Xyphoe (Powered by YouTube)
Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 127 millisecondes et consultée 3761 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.