★ AMSTRAD CPC ★ GAMESLIST ★ NO EXIT (GX4000) (c) TOMAHAWK ★

JOYSTICKA100%

Svoir ces caucnemars esi ae|a un problème, mais si en plus, dans cet univers anti-onirique Il faut se battre, là je dis non! Remarquez, que je dise oui ou non, ça change rien, car les faits sont là, je vais devoir me battre dans des décors cauchemardesques, contre des créatures hideuses.

Ceci dit, moi, dans mes pires cauchemars, j'ai une légère tendance à me transformer en monstre géant, sautillant, gros et musclé, et ayant les traits communs aux créatures du diable. Le côté positif de cette mutation, c'est que je frappe plus fort avec les gros poings qui sont les miens, dans cet état. Très utile, car les ennemis que je rencontre de décor en décor, de tableau en tableau, sont de plus en plus résistants et de plus en plus forts. Coups de poings, roulades, coups de pieds sautés, balayages, nombreuses sont les techniques de combat que j'utilise. Et si mon ennemi meurt, j'aurai le plaisir de le voir s'arracher la tête, faire quelques pas, et s'écrouler au sol le tout avec des geysers de sang. Beuark!

Les décors de No Exit sont assez jolis, l'ambiance bizarre et angoissante est bien rendue. Les sprites eux, sont beaucoup moins bien faits. Selon les positions, on voit des escaliers de pixels sur les bras, par exemple. Mais ça, c'est dû à la résolution de la machine. Les animations ne sont pas vraiment fluides, et les déplacements assez étranges. Abordons le vrai problème du jeu: !e peu de durée de vie, et la monotonie qui s'installe trop rapidement. Il n'y a que six tableaux différents, et en plus, au bout de deux parties, on arrive déjà au quatrième, Ens'acharnantun peu, il n'est pas dur de faire le tour. Parlons un peu de ce qui sort des deux haut-parleurs: le son. La page de présentation, assez jolie, est accompagnée d'une bonne musique et le jeu bénéficie, lui, de bruitages assez ringards.Pour son premier jeu sur GX 4000, Tomahawk n'a pas fait un soft incontournable. Saluons tout de même le faitqu'il s'aventure dansce domaine, développer sur une machine nouvelle n'est jamais bien simple, et espérons qu'à l'avenir ils nous présenteront des softs plus intéressants. A conseiller uniquement aux inconditionnels des jeux de baston, ou à ceux qui aimeront se battre contre leur petit copain par console interposée, car l'option deux joueurs est disponible.

SEB

GRAPHISMES: 15
ANIMATION: 12
SON: 13
MANIABILITE: 12
GLOBAL: 58%
PRIX 269 FRANCS

SEB , JOYSTICK ( NOVEMBRE 1990 ) , page 125

NO EXIT (GX4000)
(c) TOMAHAWK

Producer: CVS (CV SYSTEME)
Scenario: Francois NEDELEC
Program: JEEBEE
Graphs: Joseph KLUYTMANS
Music: MDO

★ LICENCE: COMMERCIALE
★ ANNÉE: 1990
★ LANGAGE:
★ GENRE: INGAME MODE 0 , FIGHTING , BEAT-EM-UP , GX4000 , CPC PLUS

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Dump cartridge GX4000:
» No  ExitDATE: 2010-03-29
DL: 268 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 234Ko
NOTE:
.HFE: NON
.CPR: OUI

Cover:
» No  Exit    (Release  GX4000)    ENGLISH-FRENCH-SPANISH-ITALIAN-GERMANDATE: 2018-05-16
DL: 141 fois
TYPE: image
SIZE: 239Ko
NOTE: Uploaded by CPCLOV ; w1899*h797

Medias/Supports:
» No  Exit    (GX4000)DATE: 2018-05-16
DL: 44 fois
TYPE: image
SIZE: 46Ko
NOTE: Uploaded by hERMOL ; w793*h405

» No  Exit    (Release  GX4000-STICKER)    ENGLISH-FRENCH-SPANISH-ITALIAN-GERMANDATE: 2018-05-16
DL: 3 fois
TYPE: image
SIZE: 135Ko
NOTE: Uploaded by CPCLOV ; w1059*h562

Notice d'utilisation:
» No  Exit    (Release  GX4000)    ENGLISH-FRENCH-SPANISH-ITALIAN-GERMANDATE: 2018-05-16
DL: 83 fois
TYPE: PDF
SIZE: 1003Ko
NOTE: Uploaded by CPCLOV ; 22 pages/PDFlib v1.6

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop/cache
Page créée en 028 millisecondes et consultée 1850 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.