★ AMSTRAD CPC ★ GAMESLIST ★ MOTS EN FETE (c) CEDIC-NATHAN ★

AMSTRAD MAGAZINE

Plus qu'un éducatif, “Mots en fête'' est un ensemble de trois jeux qui de longue date ont fait la preuve de leurs qualités à faciliter l'apprentissage de l'orthographe et à enrichir le vocabulaire tout en s'amusant. « Le mot le. plus long », divisé en deux modes distincts : consultation et jeu, permet, comme son nom l'indique de découvrir à partir d'un groupe de neuf lettres, les mots de neuf, huit, sept et six lettres correspondant. Dans le mode consultation, l'ordinateur vous propose ses trouvailles sans attendre, affichant à votre intention les anagrammes éventuels, et allez savoir, peut-être des mots qui vous sont inconnus. Si dans le mode précédent, le tirage des lettres est laissé à votre appréciation, il n'en est plus de même pour le jeu, où l'on retrouve à peu de chose près le même déroulement que lors du jeu télévisé. Ici les lettres sont tirées aléatoirement (seul le choix des voyelles ou consonnes vous est laissé). Deux critères entrent en compte dans le nombre de points qui vous sont attribués : temps de réponse et longueur du mot. Dans tous les cas de figures, l'ordinateur vous indique la liste de tous les mots réalisables à partir des lettres sélectionnées. Le programme comporte un dictionnaire de cinquante-cinq mille mots.

Le second jeu : Anagramme, propose un ensemble de six à dix lettres apparemment incohérent dont il faut donner toutes les anagrammes possibles (chaque combinaison donne lieu à plusieurs anagrammes). Quatorze mille mots sont ainsi proposés dans deux niveaux : élémentaire et expert, le premier concernant les enfants de 12 ans (classe de 6e) tandis que le deuxième s'applique aux plus de 20 ans.

Avec le pendu, troisième et dernier jeu de la saga des mots en fête, nous retrouvons toute la saveur de nos bancs d'école. Tout y est : le professeur sympathique incarné par l'ordinateur, le petit personnage qui risque sa vie à chaque lettre proposée, bref, de quoi régaler les jeunes de 12 à 77 ans... Le dictionnaire du pendu est constitué de vingt-cinq mille mots. « Les mots en fête » se composent de quatre disquettes. Les programmes, simples à mettre en oeuvre et le manuel réduit mais suffisamment clair, mettent l'ensemble à la portée de tous.

Amstrad Magazine n°29

MOTS EN FETE
(c) CEDIC-NATHAN

AUTEUR(S): ???

★ ANNÉE: 1987
★ LANGAGE:
★ GENRE: EDUCATIF , FRANCAIS , MISSING

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 052 millisecondes et consultée 747 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.