★ AMSTRAD CPC ★ GAMESLIST ★ MARBLE MADNESS (c) MELBOURNE HOUSE ★

A100%TILT

Contre-plongées vertigineuses, perspectives délirantes mises en scène dans un chatoiement de couleurs vernissées, MARBLE MADNESS est un des plus beaux jeux réalisés.

Une architecture impossible à la Eisher décrit un univers fantastique fait de passerelles et de corniches où évolue une boule, en permanence sur le fil du rasoir. Sous la paume, la trackball orchestre les mouvements de la boule avec une précision d'orfèvre. La marble déboule sur le damier, glisse, rebondit en respectant les règles de l'inertie. Le moteur du jeu est hyper simple, atteindre le but en un temps record. l'idée CM originale et la réalisation parfaite : MARBLE MADNESS avait l'étoffe des jeux promis à une longue descendance. AIRBALL BOBBY BEARING et GYROSCOPZE. pour ne citer que les plus proches, s'en sont directement inspiré. L'auteur. Marc Cermy qui, à dix-sept ans dirigea les dix-huit programmeurs, musiciens et graphistes d'Atari, a par la suite rejoint le team Sega pour développer la console de la seconde génération. Sur Amiga. Electronic Arts réussit l'exploit de réaliser un modèle aussi fort que l'original. Somptueux. Merlbourne House s'est chargé de l'adaptation sur huit bits.

Sur Amstrad CPC, qu'en reste-t-il ? eh bien aussi étonnant que cola puisse paraître, il est possible de reconnaître l'arcade au vu de MARBLE MADNESS CONSTRUCTION SET. Bien sûr, de la couleur on passe au noir et blanc, ou presque, la vitesse est oubliée au bénéfice de l'inertie. les pièges raréfiés et le tout passablement simplifié. Tout cela pour dire que la version Amstrad est calamiteuse face à son ancêtre. Oubliés, les cuvettes verglacées, les tremplins dérapants ou les globos voraces. La boule rouge ne rebondit plus sur ses acolytes, mais s'immobilise dans un asssortiment de couleurs bâclé. Si l'on fait abstraction de l'original, il reste un bon jeu un peu lent, certes, mais prenant. Au premier tableau, seules les boules noires bloquent le chemin. Très vite la progression se corse avec un ressort qui vous gobe à la première incartade et une flaque paralysante. Par la suite, pistons et marteaux surgissent du sol pour vous envoyer en l'air ou vous broyer. Enfin vous, c'est-à-dire la boule, ne poussons pas l'identification trop loin. Tuyaux et catapultes prendront la relève. La difficulté donne tout son sel à l'aventure. Mais surtout. comme son nom l'indique. MARBLE MADNESS CONSTRUCTION KIT. permet de construire ses propres tableaux. L'éditeur, rapide et simple, aligne passerelles, précipices et dalles au relief tourmenté en saupoudrant çà et là les bonus. Libre à vous d'imaginer les parcours les plus fous, les constructions les plus délirantes, avec une seule limite, la lenteur de la boule, qui transforme rapidement, ou plutôt poussivement, la partie en mission impossible.

A100% n°2 ( mars 1988 )

MARBLE MADNESS [Marble Madness Deluxe Edition]
(c) MELBOURNE HOUSE

MANUFACTURED UNDER LICENCE FROM ATARI GAMES Corporation tm

AUTHOR: JOHN F. CAIN

★ LICENCE: COMMERCIALE
★ ANNÉE: 1986
★ LANGAGE:
★ GENRE: INGAME MODE 1 , ARCADE , 3D ISOMETRIC , BALL GAME , FUTURISTIC , TAPE , LEVEL DESIGN

★ PROTECTION: LOADER RICOCHET (TAPE)
★ RERELEASE: DROSOFT (SPAIN)

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Advert/Publicité:
» Marble  MadnessDATE: 2008-09-09
DL: 143 fois
TYPE: image
SIZE: 233Ko
NOTE: w933*h1361

Covers:
» Marble  Madness  Deluxe  EditionDATE: 2016-09-08
DL: 114 fois
TYPE: image
SIZE: 625Ko
NOTE: w3741*h1554
 
» Marble  Madness    (Release  TAPE)    ENGLISHDATE: 2016-09-11
DL: 54 fois
TYPE: image
SIZE: 1152Ko
NOTE: Uploaded by hERMOL ; w2567*h1548
 
» Marble  Madness    (Rerelease  DROSOFT)    SPANISHDATE: 2016-09-07
DL: 113 fois
TYPE: image
SIZE: 38Ko
NOTE: w396*h502

Dumps cassettes (version commerciale):
» Marble  Madness  Deluxe  Edition    ENGLISHDATE: 2018-09-14
DL: 4 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 32Ko
NOTE: Dumped by DLFRSILVER for Loic DANEELS ; Loader Ricochet; CSW2CDT-20170630
.LOG: OUI
.CDT: 2

» Marble  Madness    ENGLISHDATE: 2012-03-23
DL: 126 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 48Ko
NOTE: Loader Ricochet
.CDT: 3

Medias/Supports:
» Marble  Madness  Construction  Set    (Release  TAPE)    ENGLISHDATE: 2016-09-07
DL: 47 fois
TYPE: image
SIZE: 53Ko
NOTE: Scan by Loic Daneels ; w596*h731

» Marble  Madness    (Release  TAPE)    ENGLISHDATE: 2016-09-07
DL: 78 fois
TYPE: image
SIZE: 72Ko
NOTE: SCAN by hERMOL ; w1209*h747

Notice d'utilisation:
» Marble  Madness    ENGLISHDATE: 2010-03-29
DL: 22 fois
TYPE: PDF
SIZE: 666Ko
NOTE: 8 pages/PDFlib v1.6

Sur le forum:
» Topic: Cheats, pokes ou solution pour "MARBLE MADNESS CONSTRUCTION SET"
Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop/cache
Page créée en 196 millisecondes et consultée 1706 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.