★ AMSTRAD CPC ★ GAMESLIST ★ MARACAIBO (c) LORICIELS ★

CPC REVUEAmstrad AccionAMSTAR&CPC

Après nos déboires en Nouvelle-Zélande, il nous fallait envisager une riposte. En tant qu'agent très spécial, nom de code 010, fonctionnaire de la piscine, et membre influent à la DST (Défense sociale des travailleurs), amiral de réserve dans la gendarmerie, j'ai été logiquement désigné comme fer de lance de notre contre-attaque sur l'organisation dont le nom aux consonnances étranges semble cacher une maladie diabolique, pire encore que le SIDA selon nos spécialistes : la green pisse. Il nous faut agir vite, ayant personnellement eu les oreillons à dix-huit ans, je ne risque plus rien. Mes précédentes affectations ne m'ont jamais éloigné de la métropole, sans doute parce que je souffre du mal de mer et de l'air. Pour être franc, le voyage ne m'enchante pas !

Arrivé sur les lieux de mon opération, je disparais pour renaître sous un nom d'emprunt : Gregory Turange, afin de ne pas éveiller les soupçons. Après quelques contacts avec des agents locaux, j'apprends rapidement que le colonel Cafard du SDECE (Service directement engagé contre l'ennemi), mon prédécesseur sur les lieux (code 009), possédait une bonne piste. Il avait réussi à introduire un agent double dans un banc de baleines en relation directe avec les semeurs de troubles. Nous avions d'ailleurs rendez-vous l'après-midi même au large des côtes de l'adversaire. Nous devions reconnaître les lieux de notre future attaque, un coup génial était en préparation, nous allions miner leurs zodiacs avec des mines de cinq cents kilos, afin d'être sûrs qu'on ne puisse plus les renflouer comme la dernière fois. Mais nous avions un agent double dans notre équipe de plongeurs amateurs, et le colon-nel fut la première victime de notre taupe. C'est au cours de sa plongée de reconnaissance que Cafard fut arrêté ; afin de ne pas envenimer le cours du Kiwi et du Mouton, la décision fut prise de ne pas le laisser remonter. Il fut enfermé dans une grotte sous-marine par trente mètres de fond avec une réserve d'oxygène pratiquement à sec. J'étais la seule personne à pouvoir le sauver. Mon parcours était semé d'embûches : requins, mines, animateurs locaux de groupes de vacances, etc. Le monde du silence, n'est en tout cas pas dépourvu d'animation. Ma combinaison jaune me permet de passer totalement inaperçu dans cet univers vert et bleu. Heureusement que j'ai craché dans mon masque, technique simple et efficace, le spectacle en vaut la peine. Graphiquement parlant, le décor des fonds marins n'est pas très recherché, mais cela a l'avantage d'être très clair et très beau. Rochers, colonnes englouties par les siècles, débris de bateaux, ancres, il ne manque que quelques algues et l'on pourrait se croire avec le commandant Cousteau. D'ailleurs, rien sur ce point n'a été oublié, même le bruit de la mer est présent. Mais, revenons à mes problèmes, je ne sais pas ce que donne le Club Méditerranée comme budget à ses filiales locales ; en tout cas, la nourriture semble être rationnée et les requins du coin restent sur leur faim.

Mon aspect les a tout de suite séduit, ça m'apprendra à trop manger dans l'avion. Quant aux animateurs de club, ils n'ont aucun sens de l'humour et, en plus, ils détestent le jaune. Mais pour me défendre, il y a des couteaux qui traînent sur le sable, sans doute ont-ils été perdus par de précédentes expéditions (la dernière fois, on a même oublié deux agents !). Ces couteaux ont été reconditionnes pour être exploitables sous l'eau ; mon oeil, ils rouillent, les vaches. Cependant, mon collègue commençait sérieusement à manquer d'air et il me fallut casser des amphores contenant des bouteilles du précieux gaz (on se rend toujours compte de l'importance de l'oxygène quand il vient à manquer). Cette solution n'est que provisoire, il me fallait absolument trouver la clé pour le sauver d'une mort certaine. Par chance, mon masque est des plus modernes ; il me permet à tout instant de connaître l'état du colonnel. Sur ma gauche, un profondimètre qui m'indique en permanence ma profondeur et celle de mon éventuel adversaire direct. J'ai également un autre indicateur qui me donne ma position par rapport au malheureux fonctionnaire. Il y a également... mais pourquoi je vous raconte tout cela, j'en connais qui seraient capables de me le voler. Je cause, je cause, mais pendant ce temps, le pauvre prisonnier se noyait, j'en connais un qui va avoir de l'avancement... à litre posthume !

Les animations sont belles, mais la palme (facile, celle-là !) revient à la superbe musique de présentation qui ne cesse de hanter mes nuits. Fermez le banc (de poissons... ouf... ouf !). Bref, tout cela est fort bien fait, cela m'a beaucoup amusé, et l'auteur est très sympa, j'espère vous donner une interview dans un prochain numéro. Au fait, pendant que j'y pense, Loriciels déménage (encore !). Voici leur nouvelle adresse : 81, rue de la Procession, 92500 RUEIL MALMAISON, tél. (1) 47.52.xx.xx.

AMSTAR n°2

MARACAIBO
(c) LORICIELS

Programmation: François Le Griguer
Producteur: Laurent Wiell

★ ANNÉE: 1986
★ LANGAGE:
★ GENRE: INGAME MODE 1 , ARCADE , EXPLORATION , TAPE , DISK

★ RERELEASE: PROEIN SOFTLINE (SPAIN)
★ LICENCE: COMMERCIALE


Cliquez sur l'image pour voir les différents packages (2). 

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Covers:
» Maracaibo    (Release  DISC)    FRENCHDATE: 2019-11-24
DL: 17 fois
TYPE: image
SIZE: 425Ko
NOTE: Scan by Loic DANEELS ; w1939*h1182
 
» Maracaibo    (Release  TAPE)    FRENCHDATE: 2019-12-11
DL: 79 fois
TYPE: image
SIZE: 147Ko
NOTE: Scan by Loic DANEELS ; w1108*h708

» Maracaibo    (Release  TAPE-LORICIELS-PLASTIC-BOX)    FRENCHDATE: 2016-01-09
DL: 59 fois
TYPE: image
SIZE: 136Ko
NOTE: w2312*h1500

Dump disk:
» Maracaibo    FRENCH    MAZESOFTS-GPADATE: 2013-08-30
DL: 351 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 53Ko
NOTE: 40 Cyls
.HFE: OUI
 

Dump cassette (originale):
» Maracaibo    FRENCHDATE: 2010-03-29
DL: 173 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 16Ko

Dumps disquettes (originale):
» Maracaibo    FRENCHDATE: 2017-06-09
DL: 70 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 22Ko
NOTE: Dumped by DLFRSILVER for LOIC DANEELS ; Uploaded by CPCLOV ; 42 Cyls
.HFE: NON

» Maracaibo    FRENCHDATE: 2015-08-31
DL: 95 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 156Ko
NOTE: Dumped by DLFRSILVER for LOIC DANEELS ; 42 Cyls/CT-RAW
.HFE: NON
 

Medias/Supports:
» Maracaibo    (Release  DISC)    FRENCHDATE: 2019-11-23
DL: 11 fois
TYPE: image
SIZE: 211Ko
NOTE: Scan by Loic DANEELS ; w1863*h1173

» Maracaibo    (Release  TAPE)    FRENCHDATE: 2019-11-22
DL: 87 fois
TYPE: image
SIZE: 34Ko
NOTE: Scan by Loic DANEELS ; w571*h702

Notice d'utilisation:
» Maracaibo    FRENCHDATE: 2011-07-25
DL: 144 fois
TYPE: PDF
SIZE: 31Ko
NOTE: 1 page/PDFlib v1.5

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 152 millisecondes et consultée 2742 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.