★ AMSTRAD CPC ★ GAMESLIST ★ M'ENFIN (c) UBI SOFT ★

AMSTAR

Enquête policière

Gaston Lagaffe, le célèbre personnage de Franquin, devient le héros d'un logiciel dont le titre : M'enfin, évoque une des répliques les plus connues du gaffeur-né. L'action se situe, sur 4 niveaux, dans les locaux des éditions Dupuis. Un ascenseur est là pour vous conduire d'un étage à l'autre. Et pourquoi Gaston erre-t-il dans les couloirs de l'immeuble ? Il recherche tout simplement l'ignoble personnage qui, sans doute excédé par les inventions de Lagaffe, a détruit un engin dévastateur : le Gaffo-phone (pour les non-initiés, il s'agit d'un instrument de musique émettant des ondes dont les effets sont incontrôlables). Une partie se joue soit seul, soit à deux, au joystick ou au clavier. Si vous jouez seul l'ordinateur incarnera l'agent Longtarin. L'écran est divisé en deux : d'un côté le plan des étages, de l'autre une série d'icônes permettant d'entrer toutes les actions nécessaires.

Le hasard est présent sous forme de deux dés. Ceux-ci déterminent le nombre de déplacements possible. Essayez de gérer au mieux ce capital pour parvenir à visiter 2 ou 3 pièces en un seul tour. Une fois dans la place, la recherche des armes commence. Un petit curseur se déplace sur les meubles et objets présents. Une pression sur la touche Fire vous indiquera si cette bibliothèque ou cette corbeille à papier ne renferment pas les outils iconoclastes. En plus des armes, vous rencontrerez des personnages dans certaines pièces. Vu le nombre de tous ces éléments, il est préférable de noter les informations dans le carnet prévu à cet effet. Ensuite, si vous pensez détenir la solution, proposez-donc les résultats de votre enquête à l'ordinateur. Celui-ci vous indiquera si vos cogitations ont abouti. Tout ceci ne vous rappelle-t-il pas un jeu connu ? Gagné, "M'enfin" est un remake informatique du célèbre Cluedo. En l'occurence il s'agit de la version "luxe" puisque plusieurs plateaux de jeu vous sont proposés, et que les déplacements sont simplifiés au maximum. Si vous possédez la totalité des albums de Gaston (même le R5) voici l'occasion d'élargir votre collection avec ce volume coloré et très bien dessiné.

AMSTAR n°6

M'ENFIN
(c) UBI SOFT

Realisation: Guy Dechelette
Musique: Philippe Marchiset

★ INOTE: Inspiré de la BD "Gaston Lagaffe" crée par André Franquin.
★ INFO: Dossier BD A100%

★ ANNÉE: 1987
★ LANGAGE:
★ GENRE: INGAME MODE 1 , BOARD , CLUEDO LIKE , BD
★ LICENCE: COMMERCIALE

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Advert/Publicité:
» M  EnfinDATE: 2004-09-13
DL: 479 fois
TYPE: image
SIZE: 412Ko
NOTE: w1227*h1634
 

Covers:
» M  Enfin    (Release  DISK)    FRENCHDATE: 2017-06-11
DL: 244 fois
TYPE: image
SIZE: 256Ko
NOTE: Uploaded by CPCLOV ; w1308*h772

» M  Enfin    (Release  TAPE)    FRENCHDATE: 2017-06-11
DL: 512 fois
TYPE: image
SIZE: 357Ko
NOTE: Uploaded by CPCLOV ; w1821*h1081

Dump disk:
» M  Enfin    FRENCHDATE: 2013-08-30
DL: 262 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 229Ko
NOTE: 42 Cyls
.HFE: OUI

Dump cassette (originale):
» M  Enfin    FRENCHDATE: 2017-12-18
DL: 124 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 61Ko
NOTE:
.CDT: 2

Dumps disquettes (originale):
» M  Enfin    FRENCHDATE: 2011-08-23
DL: 135 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 87Ko
NOTE: 42 Cyls
.HFE: NON

» M  enfin    FRENCHDATE: 2015-08-31
DL: 58 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 391Ko
NOTE: Dumped by DLFRSILVER for LOIC DANEELS ; 42 Cyls/CT-RAW
.HFE: NON
 

Medias/Supports:
» M  Enfin    (Release  DISC)    FRENCHDATE: 2019-11-22
DL: 139 fois
TYPE: image
SIZE: 182Ko
NOTE: Scan by Loic DANEELS ; w1863*h1173

» M  Enfin    (Release  TAPE)    FRENCHDATE: 2019-11-22
DL: 165 fois
TYPE: image
SIZE: 42Ko
NOTE: Scan by Loic DANEELS ; w576*h705

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 068 millisecondes et consultée 3179 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.