★ AMSTRAD CPC ★ GAMESLIST ★ LIVERPOOL (c) GRANDSLAM ★

A100%AMSTRAD ACTION

Après de nombreuses simulerions de foot ratées, arrive Liverpool, qui s'inscrit dans la lignée des softs dont l'intérêt fait oublier les petits défauts.

En dirigeant une équipe que vous aurez préalablement et consciencieusement choisie, vous essaierez par tous les moyens mis à votre disposition de gagner la précieuse coupe tant convoitée. Oui, c est vrai, ce scénario n'est pas d'une excitante nouveauté, mais il faudra faire avec !

UN JEU DE FOOT, ENCORE UN ?

Eh oui, il s'agit encore d'un jeu de foof, qui, comme son non ! l'indique, vous permet de diriger l'équipe de Liverpool. A première vue, ce soft ressemble à aux autres, un scroll multi-directionnel montre le terrain sur lequel vous progressez. En dessous, une petite fenêtre représente le terrain dans son intégralité.

UN JEU QUI PAYE PAS DE MINE

C'est la première constatation, Liverpool n est pas le jeu de l'année, pas de graphiques époustouflants, ni de musique ou d'animation formidables. Chose étrange, la mauvaise programmation du logiciel peut être tournée à votre avantage. En effet, le ralentissement des sprites vous permet de prévoir l'offensive de vos ennemis, et vous laisse le temps de vous retourner. On ne peut pas dire que les sensations de foot soient vraiment bien rendues, par contre, les sensations de compétition sont relativement présentes, ce qui évite de jeter la disquette à la poubelle.

UNE ANIMATION, ET QUELQUES NOTES DE MUSIQUE

L'animation n'est pas d'une très bonne qualité. Le mode joueur contre ordinateur, manque d'un petit peu de piquant (un je-ne-sais-quoi qui fait la différence entre les jeux qui restent, et ceux qui se feront la malle).
Maintenant, parlons un peu de l'aspect général. Une petite musique, ma foi très agréable, vous accompagnera dans les menus pointés par un petit ballon, roulant selon les options sélectionnées. A noter qu'il sera possible de sauvegarder vos équipes.

Totov, qui a perdu la coupe contre Ludotronic

Totov , A100% n°45

LIVERPOOL
(c) GRANDSLAM

AUTEUR(S): ???

★ LICENCE: COMMERCIALE
★ ANNÉE: 1990
★ LANGAGE:
★ GENRE: INGAME MODE 0 , SPORT , FOOTBALL , DISK

★ RERELEASE: ERBE SOFTWARE (SPAIN)

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Adverts/Publicités:
» LiverpoolDATE: 2010-06-02
DL: 58 fois
TYPE: image
SIZE: 164Ko
NOTE: w600*h861

» Liverpool    ENGLISHDATE: 2014-05-09
DL: 45 fois
TYPE: image
SIZE: 250Ko
NOTE: w916*h1327

» Liverpool    FRENCHDATE: 2015-01-24
DL: 43 fois
TYPE: image
SIZE: 506Ko
NOTE: w781*h1060
 

Bonus:
» Liverpool    POSTERDATE: 2013-07-24
DL: 58 fois
TYPE: image
SIZE: 519Ko
NOTE: w1085*h1549
 

Cover:
» Liverpool    (Release  DISK)    ENGLISHDATE: 2016-09-07
DL: 64 fois
TYPE: image
SIZE: 197Ko
NOTE: w1156*h1401

Dump disk:
» Liverpool    ENGLISH    XORDATE: 2013-08-30
DL: 40 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 138Ko
NOTE: 40 Cyls
.HFE: OUI
 

Medias/Supports:
» Liverpool    (Release  DISC)    ENGLISHDATE: 2016-09-07
DL: 29 fois
TYPE: image
SIZE: 70Ko
NOTE: Scan by Loic Daneels ; w925*h584

» Liverpool    (Release  DISC-ERBE)    SPANISHDATE: 2018-03-10
DL: 4 fois
TYPE: image
SIZE: 10Ko
NOTE: Uploaded by hERMOL ; w257*h264

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop/c
Page créée en 060 millisecondes et consultée 1137 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.