★ AMSTRAD CPC ★ GAMESLIST ★ LANDRU ET SES FEMMES (c) LOGIPRESSE ★

LOGISTRAD
Mettez-vous en quatre pour recoller les morceaux! Landru, vous connaissez? Mais, oui, le barbu chauve, qui aimait tellement les femmes...au foyer!

Ce tombeur, lorsqu'il emmenait ses conquêtes dans sa petite maison de campagne, prenait toujours 2 billets, dont un seul aller-retour! Y'a pas de petites économies, c'est ben vrai! Et puis chauffer une résidence secondaire, cela coûte les yeux de la tête...Pas étonnant donc, que l'économe Don Juan, décidât de faire des bûches après avoir occis ses chères amies.

Heureusement, vous allez intervenir avant que l'irréparable ne survienne, et reconstituer l'anatomie de 3 tendres poulettes, dont les vêtements se sont quelque peu éparpillés. (Après tout, il ne faisait peut-être pas si froid dans sa bicoque?)

Mesdemoiselles, en place...

Après avoir chargé l'image de présentation, un menu apparaîtra, proposant 3 options:

SAVE (S)
PLAY (P)
LOAD GAME (G)

Si c'est la PREMIERE partie que vous faites, appuyez sur P (PLAY). Un nouveau menu proposera alors de choisir parmi 3 charmantes demoiselles. Validez votre choix en appuyant sur 1, 2 ou 3.

Vous verrez alors dans la moitié supérieure de l'écran, une des 3 compagnes de l'affreux barbichu, et en bas, quelle horreur!, environ 200 morceaux de fesses, de seins et tétons, de hanche, de yeux, de bouche, enfin, de tout ce qui compose habituellement une personne de sexe féminin! Lorsque l'écran du bas sera totalement rempli, un curseur se mettra à clignoter et ce sera à vous de jouer.

Vous semblez un peu... chamboulée, ce soir, non?

Les commandes sont très simples: vous vous déplacez sur le corps de la dame grâce aux FLECHES du curseur; vous choisissez une pièce en appuyant sur [COPY] , pour la déposer où bon vous semble dans l'écran du bas, en réappuyant sur [COPY] . Ce n'est pas très facile, c'est vrai, aussi pour vous aider, nous avons prévu la possibilité de déposer une pièce dans l'écran du haut et de rappeler l'image entière et nettement plus parlante de la petite dame.

Pour ce faire, déplacer le curseur jusque dans l'écran du haut avec une pièce capturée, puis appuyer sur la touche [V], comme nue, euh..., VUE, pardon. Vous aurez alors tout le loisir de comparer la pièce choisie, avec une partie quelconque de cette personne, pour savoir où, bon dieu, on devrait poser son, sa, enfin..., ce que vous avez pris!

J'aime le changement, pas vous?

Si, par hasard, vous vouliez vous arrêter un petit peu, pour dire bonjour à votre femme, par exemple, et reprendre un peu plus tard votre reconstitution anatomique, vous appuyerez sur la touche [I]. D'abord l'écran s'efface (c'est aussi un moyen rapide de changer l'image) . On ne sait jamais, il parait qu'il y a encore des patrons qui rentrent dans le bureau de leurs employés sans frapper à la porte!

Attention, si l'écran ne s'efface pas, il faudra appuyer sur la touche [V] d'abord.

Quand tout ceci sera fait, le menu initial apparaîtra, vous proposant 3 choix:

S (save)
P (play)
G (load game)

L'option [S] vous permettra alors de sauvegarder l'état d'une reconstitution. Attention, respectez la syntaxe des fichiers,
quand vous donnerez un nom à votre partie (8 lettres maximum, pour le nom), sinon vous aurez quelques problèmes pour cette sauvegarde.

L'option [G] vous permet de charger une partie sauvée ultérieurement.

L'option [P] permet de changer l'image de départ. (Les petits malins s'en serviront pour voir toutes les images...!)

Attendez!,...je vais remettre des pièces dans le parc-métre...

Le tort avec ce jeu, c'est qu'on ne voit pas le temps passer, enfin, à condition de ne pas regarder la montre située dans un bandeau au-dessus de l'écran. Quand vous aurez fini, vous pourrez toujours essayer de battre votre record, ce qui ne sera pas facile, car l'affichage des morceaux se fait de façon aléatoire et donc à chaque nouvelle partie, c'est un nouveau puzzle qui vous est proposé.

Bonne chance, n'abandonnez pas, et comme encouragements, rappelez-vous la chanson de BRASSENS: "TOUT EST BON CHEZ ELLE(S), Y'A RIEN A JETER...".

LOGISTRAD

LANDRU ET SES FEMMES
(c) LOGIPRESSE

AUTEUR(S): ???

★ ANNÉE: 1986
★ LANGAGE:
★ GENRE: INGAME MODE 0 , PUZZLE , XXX , TAPE
★ LiCENCE: COMMERCIALE

★ COLLECTIONS: LOGISTRAD , LOGISTRAD 09

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Dump disk:
» Landru  et  ses  Femmes    FRENCHDATE: 2015-07-08
DL: 89 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 23Ko
NOTE: Basic 1.1/40 Cyls
.HFE: NON

Je participe au site:
» Vous avez des infos personnel ?
» Vous avez remarqué une erreur dans ce texte ?
» Aidez-nous à améliorer cette page : en nous contactant via le forum ou par email.

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/c
Page créée en 167 millisecondes et consultée 1067 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.