★ AMSTRAD CPC ★ GAMESLIST ★ L'ALLIANCE (c) COSMIC SOFTWARE/ESAT SOFTWARE ★

JOYSTICK HEBDOAMSTAR&CPC

 On dirait un bon jeu d'aventure, ça sonne comme un bon jeu d'aventure, on a envie que ce soit un bon jeu d'aventure, mais non! rien à faire! ce n'est pas un "bon jeu d'aventure". Pourquoi ? Parce que tout d'abord la réalisation est vraiment très mauvaise. Sur votre écran adoré vous voyez: en haut à gauche la liste des objets visibles et prenables, en bas, il y a une grande case pour les dialogues et les instructions, et en haut à droite, dans un cadre minuscule, le décor. Alors là je dis non, faut pas décon-ner tout de même! Les dessins dans la microscopique case sont très chouettes, réalistes et simples, mais vraiment c'est trop petit! Pas de couleur (non! c'est un mode deux), pas de petits zlibouillis pour faire plus joli autour du texte, rien. L'histoire est bien pourtant, mais franchement c'est pas assez bien pour n'être qu 'un jeu de texte, et les décors sont trop maigres pour être un jeu graphique. C'est bâtard. L'histoire, on vous en a déjà parlé: vous devez marier votre fille Gudule (ça me dit quelque chose...), moche grosse et bête, à un riche jeune homme, prince de surcroît. Une centaine de lieux illustrent cette épopée, tous très bien dessines et l'ordinateur utilise un analyseur de syntaxe pour comprendre votre langage puérile et biscornu. L'ennui avec ce système, c'est qu'il faut parfois retaper sa phrase une bonne dizaine de fois avanl qu'il y pige quek-chose. Très amusantes les insultes quand vous tapez des mots grossiers, à propos. Un jeu intéressant mais boiteux. J'espère que vous êtes pas myope, sinon laissez tomber tout de suite.

François , JOYSTICK HEBDO

L'ALLIANCE
(c) COSMIC SOFTWARE , ESAT SOFTWARE

AUTEUR(S): ???

★ ANNÉE: 19xx
★ LANGAGE:
★ GENRE: AVENTURE TEXT , AVENTURE GRAPHIQUE , MISSING

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 063 millisecondes et consultée 1162 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.