★ AMSTRAD CPC ★ GAMESLIST ★ JAMES DEBUG: LE MYSTÈRE DE PARIS (c) COKTEL VISION ★

TILT

James Debug reprend du service: il doit contrer une machination qui menace Paris. Cachée au coeur de Notre-Dame, une machins transforme l'avenir de façon fort curieuse. Plus on avance dans le futur et plus la ville remonte dans le temps. Les constructions les plus récentes disparaissent comme par miracle, les modes et les attitudes changent rapidement. Bref, Paris est condamné à la régression ! Le seul moyen d'empêcher que cela n'arrive est de parvenu- à la cathédrale afin de stopper la machine diabolique. Pour parvenir à ce but, James Debug peut se déplacer dans les quatre directions, sauter, se baisser, etc.

Utiliser à bon escient les objets que l'on rencontre permet de progresser rapidement. Mais l'évolution rapide l'immeuble que l'on a exploré quelque temps auparavant. D'un abord facile ce programme est à la limite de l'aventure/action, il propose des graphismes tout juste corrects et une animation passable. Enfin, la bande sonore est fort discrète... Une fois de plus la réalisation de ce programme n'arrive pas à la hauteur de l'idée de départ !.

MB, Tilt numéro 46 (oct 87), p134

JAMES DEBUG: LE MYSTÈRE DE PARIS
(c) COKTEL VISION

AUTEUR(S): ???

★ ANNÉE: 1988
★ LANGAGE:
★ GENRE: INGAME MODE 0 , ARCADE , PLATES-FORMES

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Advert/Publicité:
» James  Debug-Le  Mystere  De  Paris-Robinson  CrusoeDATE: 2010-04-07
DL: 328 fois
TYPE: image
SIZE: 503Ko
NOTE: w1208*h1645
 

Dump disk:
» James  Debug-Le  Mystere  de  Paris    PHGDATE: 2015-06-30
DL: 48 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 127Ko
NOTE: 42 Cyls
.HFE: OUI
 

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 161 millisecondes et consultée 1395 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.