★ AMSTRAD CPC ★ GAMESLIST ★ INERTIE (c) UBI SOFT ★

AMSTAR&CPC

Arcade

Avec ce logiciel, nous plongeons en plein drame de science-fiction puisque l'action se déroule au XXVIII' siècle. Vous, valeureux combattant, allez devoir affronter l'horrible Zorglub, afin de sauver l'univers.

Bien sûr, il existe une poignée de savants qui seraient susceptibles de déjouer les plans diaboliques de Zorglub. seulement il les a séquestrés sur plusieurs planètes du cosmos 17 pour être exact...). Il ne vous reste plus qu'à partir à leur recherche à bord de votre vaisseau, en prenant bien garde, car des espions se sont glissés parmi les savants. Jeu d'arcade tout à fait diabolique car, comme son nom l'indique, vous vous trouvez confronté à un phénomène d'inertie difficilement contrôlable avant d'avoir effectué quelques séances d'entraînement. Par ailleurs, il est à noter un graphisme soigné faisant apparaître des écrans colorés et une musique accompagnant la page de présentation que l'on écoute avec plaisir jusqu'à la fin.

CPC
Aventure/Arcade

Zorglub, le vilain empereur fou a mijoté un plan diabolique : engloutir tout l'univers dans un trou noir, ( pourquoi pas ? ).

Il existe pourtant des gêneurs : des savants sont capables de contrecarrer les projets du souverain démoniaque. Afin de pouvoir agir tranquillement, Zorglub a fait enlever et enfermer les savants susceptibles de lui nuire. Mais qui va donc devoir se sacrifier pour sauver les prisonniers et l'univers ? Buck Sky-gordon, bien sûr ! A lui seul, il est capable de bien des exploits, mais saura-t-il relever le défi de Zorglub ? La réponse à cette angoissante question dans quelques instants. Quelques instants plus tard, après avoir entré le code de la première planète, (J12C58 ceci n'est pas un renseignement, ce code est inscrit en bas de l'écran), apparaît le premier tableau. Parlons tout de suite du graphisme : il est somptueux ; des couleurs partout, bref un régal pour les yeux. L'animation quand à elle est une des caractéristiques importantes du jeu puisque le titre "Inertie" dit bien ce qu'il veut dire et réciproquement.

La navette que vous dirigez à travers un dédale de roches, structures métalliques, végétation (rayez la mention inutile), est en effet encline à suivre un penchant naturel : la dégringolade. C'est donc à vous qu'incombe, par l'intermédiaire de votre joystick, la difficile conduite de l'engin spatial. Attention car la moindre action de vos retro-fusées doit être compensée par une réaction de même puissance dans le sens opposé sinon c'est le contact avec les parois et ceci est préjudiciable à votre survie. D existe heureusement de petites plate-formes où vous pourrez vous poser sans danger. C'est uniquement sur ces aires que votre passager pourra sortir. Votre mission consiste à ramener sain et sauf tous les petits bonshommes qui agitent les bras d'un air désespéré. Tous ? Pas vraiment, certains sont des espions à la solde de Zorglub. Lorsque votre cosmonaute (insensible au contact avec les parois) s'envole et prend contact avec un personnage, un message s'affiche sur le scanner : Bonjour, je suis Untel, puis-je venir avec toi ? Oui-non. Choisissez bien : si vous emmenez avec vous un espion dans votre vaisseau, il va saboter vos instruments.


Il est également possible de tirer (avec la navette) sur les personnes. Là aussi, il faut faire preuve de prudence car si un des vôtres est tué, votre score revient à zéro et vous perdez une vie ! Vous l'avez compris, la navette servira, grâce à son laser, à détruire les obstacles et à se déplacer sur de longues distances tandis que le passager avec sa réserve d'oxygène limitée (10 secondes) sera utilisé pour transporter les autres personnages, collecter les disquettes et se servir de l'ordinateur. Ce dernier peut être utilisé pour obtenir la liste des espions. Inertie est un jeu difficile (la preuve : le jeu débute avec 21 vies !) mais très prenant : c'est un futur "hit".

AMSTAR n°10

INERTIE
(c) UBI SOFT

Programme: Christophe LE BOUIL
Graphisme : Patrick DAHER
Musique : Xavier TALGORN

★ ANNÉE: 1987
★ LANGAGE:
★ GENRE: ingame mode 0 , arcade , maze exploration , shoot-em-up , futuristic , TAPE , DISK

★ RERELEASE: MCM (SPAIN)

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Advert/Publicité:
» Inertie-Masque-Dungeon  MakerDATE: 2013-08-10
DL: 162 fois
TYPE: image
SIZE: 103Ko
NOTE: w633*h834

Cover:
» Inertie    (Release  DISC)    FRENCHDATE: 2016-09-07
DL: 155 fois
TYPE: image
SIZE: 84Ko
NOTE: w857*h517

Dumps disks:
» Inertie    (1995-02-25)    FRENCH    CHANY-NPSDATE: 2013-08-30
DL: 146 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 244Ko
NOTE: Read INERTIE.CHB for the solution ; High scores are saved to disc as INERTIE.CHA , doesn t load on CPC464 machines and need 128K ; 40 Cyls
.HFE: OUI
 
» Inertie    FRENCH    CRACKEURS  BEUH  L1DATE: 2013-08-30
DL: 73 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 154Ko
NOTE: 40 Cyls
.HFE: OUI

Dump cassette (version commerciale):
» Inertie    FRENCHDATE: 2010-03-29
DL: 116 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 88Ko

Dump disquette (version commerciale):
» Inertie    FRENCHDATE: 2015-09-01
DL: 35 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 102Ko
NOTE:
.HFE: NON

Medias/Supports:
» Inertie    (Release  DISC)    FRENCHDATE: 2016-09-07
DL: 72 fois
TYPE: image
SIZE: 50Ko
NOTE: Scan by Loic Daneels ; w926*h585

» Inertie    (Release  TAPE)    FRENCHDATE: 2016-09-07
DL: 34 fois
TYPE: image
SIZE: 38Ko
NOTE: Scan by Loic Daneels ; w585*h724

Notice d'utilisation:
» Inertie    FRENCHDATE: 2011-07-25
DL: 50 fois
TYPE: PDF
SIZE: 106Ko
NOTE: 4 pages/PDFlib v1.5

Sur le forum:
» Topic: Cheats, pokes ou solution pour "INERTIE"
Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 101 millisecondes et consultée 1732 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.