★ AMSTRAD CPC ★ GAMESLIST ★ HAGAR (BLACK SYSTEM) (c) BLACK SYSTEM ★

MICROMAG

Affublé de son inséparable hache, Hagar, l'ultime barbare avide de vengeance, a fait serment dfoccire le dragon Blood qui se cache dans un temple marmoréen au plus profond dfune forêt maudite...
Cette forêt est hantée par des hordes de crapauds vénéneux, de chauves-souris assoiffées et de sorciers voués corps et âme au culte du dragon Blood. De plus, des crevasses laissent entrevoir le néant. Splendide et captivant! Après chargement, le barbare (neuf vies) peut définir les touches (ou les positions du joystick) qui sont par défaut:

  • touches directionnelles: évolutions du barbare;
  • barre d'espacement: lancer de la hache;
  • RETURN ou ENTER: pause;
  • ESC: abandon, reprise du jeu par la barre d'espace.

MICROMAG HS n°2

HAGAR (BLACK SYSTEM)
(c) BLACK SYSTEM

Developpeur: Black System
Auteurs: Luc Guillaume (programmation & musique) et Hervé Guillaume (graphisme)

★ ANNÉE: 1989
★ LANGAGE:
★ GENRE: INGAME MODE 0 , ARCADE , PLATES-FORMES , SHOOT-EM-UP , MEDIAEVAL

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Type-in/Listing:
» Black  System-HagarDATE: 2015-10-04
DL: 93 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 49Ko
NOTE: 40 Cyls
.HFE: OUI

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 033 millisecondes et consultée 927 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.