★ AMSTRAD CPC ★ GAMESLIST ★ FRES FIGHTER 2 TURBO (c) BOLLAWARE ★

ANOTHER WORLD

La démo qui circule depuis un bout de temps m'avait emballe. C'est donc avec une impatience non dissimulée que j'attendais la version définitive. Et pour sa dernière production sur CPC,
Bollaware a sorti la grosse artillerie.
On n'a pas attendu pour rien.

Aussitôt, l'intro du jeu nous scotche au mur. Celle-ci présente les différents personnages a l'aide de quelques animations surprenantes de réalisme. La musique contribue eile aussi a rendre l'intro très dynamique. Vite, le jeu.

les modes proposes

Allez, explorons des a présent fes menus histoire de mesurer la durée de vie du soft. Pas mal de modes proposes en single player: Arcade, Championship, Survival, Single Match. De quoi faire. A deux joueurs, seul un match simple et un championnat avec deux joueurs humains sont selectionnables. Autre option intéressante dans le menu principal, Up to 16 players, qui, comme son nom l'indique vous permettera de foire un championnat avec un maximum de 16 joueurs humains... Au niveau des options l'essentiel y est sans apporter vraiment quelque chose de neuf... A noter qu'il n'est pas possible de redéfinir les touches puisque celles-ci vous sont imposees par l'ordinateur. Comme on est gentils chez Another World on vous a fait un encadre récapitulatif des touches utilisées. La présentation des menus est assez austère: écran non reformate, pas de rasters, gestion relativement lente. Enfin, ce n'est pas le principal... Bon, je me ferais bien une petite partie moi. Six personnages vous sont présentes. Mon choix se porte sur Bones le squelette. Pas de chance, il ne possède que très peu d'énergie. Cor dans Fres Fighter, la barre d'énergie, hauteur des sauts, puissance des coups changent selon le combattant! Tiens donc, on ne peut pas choisir son adversaire. Le combat commence. 0-2 est le score final. Hum. Passons a l'aspect technique.

techniquement presque parfait

Chose peu courante dans un jeu (sauf chez Bollaware), les graphismes sont en mode L Au vu des avantages que peut proposer le mode 0 en rapidité d'affichage, les codeurs ont plutôt tendance a pencher en sa faveur. Pas Doc Barthoc. Tout le jeu est donc en 320*200, masque au pixel ce qui rend l'affichage très fin. Dans un autre domaine, j'ai longtemps ete étonne par le nombre de coups que possédait chaque personnage. La encore ca ne va pas arrivier Doc Barthoc pour autant puisque chaque sprite est décompresse en temps réel avant d'être affiche, rien que ca... Mais ce n'est pas fini. Dans les options, vous aurez le loisir de sélectionner les effets spéciaux. A chaque décor correspondra alors une animation spécifique; ombres des personnages avec gestion de perspective, combat les pieds dans l'eau, décor affiche en avant plan.., Sans conteste, le jeu est très technique. Trop technique. A vouloir trop en faire Doc Barthoc a oublie l'essentiel: un jeu de combat doit être rapide. En effet, la panoplie de techniques employées rendent le soft très lent. Du coup, la maniabilité est rabaissée, les mouvements que Ion trouvait très décomposes deviennent trop décomposes... Perso, j'aurais préfère moins de coups et avoir un jeu plus rapide. A la longue on s'y fait mais l'action est tout de même bien cassée pour l'occasion et le jeu perd un peu de son intérêt.

l'emballage

Je vous parlais tout a l'heure de graphismes. Ceux-ci, realises  par Siggy, sont réellement formidables. Certes, les tons choisis sont toujours aussi étranges mais le résultat est la. be plus en fonction du décor ou vous évoluerez, les couleurs seront différentes. Et contrairement a ce qu'on aurait pu penser les combattants se détachent très bien du décor. Cor en plus d'être constament en mouvement, ii y a un petit contour noir ce qui permet de bien les distinguer. Mais les animations sont sans doute ce qui m'a le plus impressionne. Ca commence dans l'intro: il est très jubibtoire de voir Shamane jongler avec des crânes ou encore Bones faire rebondir son boulet... Mais ca ne se limite pas qu'a l'intro. Les coups que vous pourrez porter au cours du combat sont tous très réalistes.

Aors que Ton partait dune très bonne impression au vu des musiques accompagnant menu et introf la déception est instantannee: il n'y a pas de musiques pendant les combats. C'est pas vrai, on nous refait le coup de Black Land* Je m'attendais alors a entendre de bon bruitages pour compenser, quelle rigolade. 2 bruitages maximum "rythment" le combat. "Poe", "chtoc", "poc" ,... je ne comprends toujours pas. C'est d'autant plus dommage que toutes les musiques avaient été de la qualité de celles présentes, qui ont ete composées par Tom & Jerry, j'aurais mis volontier un bon 80%.

Hicks

les touches

Aucune notice n'étant fournie avec le soft, il m"a semble judicieux de détailler les hianipulationS clavier possibles. Donc voilà.

Joueur 1: joystick ou

   A
W ctrl X
   Q

Joueur 2: curseur + enter ou

  6
R G T
  5

Esc pendant le combat: pause (puis une touche pour reprendre ou esc pour arrêter).
P: recentre l'écran.

lles combattants

Walker l'homme-chien, F.Sumo le sutao (?), Bones le  squelette, Vanessa l'amazone, Shamane la vaudoue, et Justine la bonne soeur sont les 6 personnages proposes dans le jeu. Ils possèdent chacun  un décor spécifique et une force différente. Voici l'exemple de quelques coups relativement efficaces:

  • Bones : bas - X - haut
  • Vanessa : X + (bas - haut)
  • Shamane : bas - X - haut
  • Justine : X + bas

Conclusion

Fres Fighter 2 Turbo est a la fois étonnant et frustrant. Etonnant car la technique a ete très soigne tout comme les graphismes et les musiques. Frustrant car le jeu est relativement lent et il n'y a pas de musique pendant le combat. Il en resulte quoi qu'il arrive un jeu incroyable et a mon avis le meilleur jeu de combat sur CPC. Doc Barthoc ne doit pas arrêter le CPC.

+ graphismes irréprochables
+ de bonnes musiques (mais pas assez nombreuses!!!)
+ nombreux modes dé jeu
+ bien programme dans l'ensemble
+ Walker ressemble a Eliot
- c'est lent
- aucun scénario

HICKS - Another World n°14

FRES FIGHTER 2 TURBO [Fres Fighter II Turbo]
(c) BOLLAWARE

Code: Roland Barthel (DOC BARTHOC)
Graphics: Sigurd Fauser (UNCLE SIGGI)
Music: Tom et Jerry/GPA

★ INFO: This was their last project of Bollaware for the CPC.

★ LICENCE: FREEWARE
★ ANNÉE: 1999
★ LANGAGE:
★ GENRE: INGAME MODE 1 , ARCADE , BEAT-EM-UP , FIGHTING , HIT

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Game (NON Commercial/Freeware/Shareware):
» Bollaware-Fres  Fighter  2  TurboDATE: 2013-08-30
DL: 189 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 1616Ko
NOTE: 42 Cyls
.HFE: OUI

Sur le forum:
» Topic: Cheats, pokes ou solution pour "Fres Fighter 2 Turbo/Fres Fighter II Turbo (Bollaware)"
Video:
» Fres Fighter II Turbo longplay and review by Xyphoe (Powered by YouTube)

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop/cache
Page créée en 042 millisecondes et consultée 1230 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.