★ AMSTRAD CPC ★ GAMESLIST ★ ELITE (c) FIREBIRD ★

TILTAMSTAR&CPCMICRONEWS

Le jeu du Siècle

Ce lundi-là s'annonçait bien calmement. Ça aurait dû être un jour comme tous les autres, sauf que.., déjà, il y avait eu un premier signe. Après plusieurs jours glacés, un timide rayon de soleil était apparu à ma fenêtre. Du coup, j'avais le coeur léger en arrivant au journal. Comme tous les lundis, le facteur s'était éclaté et la boite aux lettres menaçait d'en faire autant. Un paquet anodin attira mon attention. Son logo « Rainbird » transforma cette attention en une tension insoutenable. J'essayais de l'ouvrir, mois mes doigts fébriles tremblaient et je finit par le déchirer. La vérité se fit alors jour, accompagné d'un coup de tonnerre étourdissant : Elite venait d'arriver sur CPC!

Bon dieu, qu'est-ce que le chargement est lent ! Il but dire que je tremblait tellement que j'ai eu du mal à mettre la disquette dons la fente appropriée, Oups, la page de présentation est là ! Arghhh, je n'y croyais plus. Jusqu'à la dernière seconde, j'ai redouté qu'un malheur s'abatte sur le journal, genre tremblement de ferre, disquette plantée, attaque des morts-vivants, débarquement des extraterrestres, prise d'assaut de la rédaction par des concurrents jaloux, bref, n'importe quoi qui m'empêcherait de voir Elite. Et bien non ! Au bout d'un moment, la musique a même démarré. Ah, Johan Strauss, mon idole... Hum, enfin, n'exagérons rien... Le Beau Danube Bleu, c'est peut-être sympa joué par un orchestre symphonique jet encore, je préfère Magma), mais ils ne se sont franchement pas foulés pour faire la musique sur CPC ... Du coup, j'ai eu un instant de doute affreux. Un suspense insoutenable s'est installé : et s'ils avaient planté l'adaptation d'Elite sur CPC ? Va savoir ! Après tout, on a déjà vu pire... L'ambiance était tendue. La moitié de la rédaction regardait le CPC par dessus mon épaule. Quand soudain...non ! Je suis incapable d'entretenir le suspense plus longtemps : certains lecteurs risqueraient d'en taire une crise cardiaque. Allez, promis, j'arrête : la musique est nulle, d'accord. Le jeu en lui même est aussi génial que la musique est mauvaise. C'est bon, je suis assez clair, là ? je m'aperçois qu'il faudrait peut-être que j'explique aux petits nouveaux à quoi ressemble le jeu, quand même. Méfiants comme vous êtes, je suis sûr que si je vous dis qu'Elite est le jeu ou siècle, ça ne va pas vous suffire. Vous en voulez plus, pas vrai ? Alors, suivez-moi... Si à la fin de cet artide tous les possesseurs de CPC ne se sont pas rués vers le revendeur le plus proche, je meure. C'est pas des conneries, c'est un véritable ultimatum : achetez Elite où je m'immolerais par le feu devant les locaux de la Banque Populaire de Ganymède !

Elite est d'abord sorti sur BBC il y a une bonne demi-douzaine d'années. Petit rappel en passent : le BBC d'Acorn est un micro qui a bien dû se vendre à 43 exemplaires en France. Non, j'exagère toujours, ils ont bien dû en fourguer une centaine. Bref. Ensuite, Elite fut adapté sur tous les 8 bits du marché, des versions toutes plus excellentes les unes que les autres : Spectrum, MSX et C64. Ensuite vint la version PC, la première à bénéficier d'un graphisme en surfaces pleines. Rainbird a adapté ses grands hits, mais avait « oublié » Elite. Un oubli qui frise le blasphème. Etonnant lorsqu'on sait qu'Elite est un jeu-culte ( il y a même des fan-clubs Elite en Angleterre) et que ce fut une des plus grandes ventes de l'histoire de la micro. Mais assez causé, revenons ou jeu. Elite n'est pas un jeu d'arcade ni un jeu d'aventure. En vérité je vous le dis : Elite est un tout et il y 0 tout dons Elite (le maquettiste me souffle : poil o... Mois je la coupe... heu, le coupe). Elite est un simulateur d'épicerie hyperspatîale. Vous jouez le rôle d'un apprenti pilote, tout juste issu de l'université de Betelgeuse. Vous venez d'entrer dans la confrérie des marchands intergalactiques. Du coup, on vous attribué un vaisseau, un Cobra MkIII, le modèle précédent n'étant plus en stock actuellement. En plus, il était en promotion au catalogue des Trois Martiens. Pas un mauvais vaisseau, notez bien, Il a même une très bonne reprise en vitesse infraluminique. Dommage que le vaisseau-radio soit en option. Par contre, il ne dispose que d'une petite soute et d'un équipement militaire réduit au minimum.

Vous vous trouvez actuellement sur la station Coriolis en orbite autour de la planète Love. Dans cette station, vous pouvez vous équiper en matériel, suivant vos moyens pécuniers. Les armements sophistiqués coûtent autour de 2000 ou 3000 crédits et vous n'en n'avez que 70 au départ. Ensuite, il faut acheter des marchandises. Ne négligez surtout pas cette partie marchandage car c'est uniquement ainsi que vous réussirez le jeu. Mais attention, faites confiance aux anciens. Je vais vous révéler les techniques sophistiquées qui vous permettront de progresser le plus vile possible. D'abord, il faut repérer le statut de la planète. Lave a essentiellement des ressources agricoles. En quelque sorte, ce sont des ploucs des étoiles. Donc, nous allons y acheter de la nourriture ou des matières premières, par définition très bon marché. Ensuite, nous irons les revendre sur une riche planète industrielle qui n'en dispose pas, Résultat, une forte plus-value qui vous laissera de solides bénéfices. Autres conseils : la spéculation sur l'or et les métaux précieux peut s'avérer très rentable, mois demande une importante mise de fond au départ, il n'est pas rare de doubler ou tripler son capital mais, pour cela, il ne faut pas hésiter à attendre la bonne affaire. Si vous avez peu d'argent, cela risque de bloquer toute outre transaction. N'achetez donc que lorsque vous en avez vraiment les moyens. Attention également aux matériaux prohibés : esclave, drogue et arme à feu. C'est vrai que ces trois marchandises entraînent de très forts bénéfices, mais les risques sont eux aussi importants. Si vous avez de la drogue dons vos soutes, toutes les pirates de l'espace et la police intergalactique vont vous tomber dessus à bras raccourcis et il vous faudra être un as ou combat pour vous en sortir. De temps à autre, vous trouverez des « Marchandises extraterrestres », généralement en dessoudant un vaisseau Thargoïds (des immondes envahisseurs ultra-dangereux). Ces marchandises, très rares, sont très recherchées par les collectionneurs. Puisqu'on en parle, venons-en ou combat. Quant vous voulez aller sur une planète, il fout bien faire le trajet Et croyez-moi, vous n'êtes pas tout seul ! On passe alors dans la partie pilotage du jeu, une simulation en 3D surfaces pleines, extraordinaire. Les combats sont fabuleux mais très difficiles pour les petits nouveaux dans votre genre. Eh oui, ne devient pas un as qui veut, il faut le mériter. Et comme dit fa dicton d'Alpha du Centaure : "Laser qui roule n'amasse pas Thargoïds". Ah, ils ont un humour, sur Alpha du Centaure.,. En chemin, vous allez rencontrer d'autres marchands, comme vous. Je ne vous conseille pas de vous y attaquer. D'abord, parce que pour que ce soit rentable, il faudrait que vous achetiez une sonde à carburant qui vous permettra de récupérer les containers perdus par les battus. Ensuite, certains marchands sont très habiles au combat. Et puis, vous pouvez croiser des pirates qui en veulent à votre cargaison. Là, il y a plusieurs techniques possibles. S'ils ne sont pas trop nombreux, essayez de les attaquer. Ce sera un peu difficile au début, mois c'est en massacrant qu'on devient massacreur. Si jamais ils étaient plusieurs, et ce sera souvent le cas, car ces lâches se déplacent en bande, la situation est presque désespérée si vous n'avez pas un armement conséquent. Je ne veux pas vous donner de conseil, mais les capsules de cyanure ont le mérite d'être rapides et ce n'est pas salissant. A ce propos, je vous signale aussi qu'on peut acheter une capsule de secours pour 1500 crédits dans toutes les bonnes stations Coriolis. Ces capsules vous permettent d'abandonner le navire mais un solide contrat de garantie ( des Mutuelles d'Alpha du Centaure ) vous fait récupérer tout , votre équipement. Remarquons en passant que les flics sont très habiles au combat et, on ne se refait pas, nerveux et rapides à la détente. Pour tout dire, une bavure stellaire de temps à autre ne semble pas leur faire peur. En fait, ils ne vous empêtrons vraiment que si votre casier judiciaire n'est plus vierge, ce qui signifierait que vous avez trafiqué des marchandises interdites ou que vous avez abattu des honnêtes marchands. Avant de conclure, les conseils d'un vétéran (je suis au top-niveau, classification "Elite" sur la version CPC, j'y ai joué des jours et des nuits entières pendant deux ans). D'abord, je vous conseille les achats prioritaires qui peuvent vous sauver la vie : extension de la soute (indispensable pour acheter davantage de produits et donc faire plus de profits) des lasers plus puissants et une sonde carburant pour récupérer les containers qui trainent et de l'énergie aux alentours des soleils. Attention à cette dernière manoeuvre : de très nombreux pirates rôdent aux alentours des soleils. Qu'est-ce que je pourrais vous conseiller d'autre ? Mon collègue Moulinex, qui a lui aussi roulé son laser dons les quatre dimensions de son vieux CPC me dit de vous signaler que les atterrissages dans les stations sont toujours périlleux pour les débutants. On a vu plus d'un novice s'y casser les boucliers thermiques ! Entraînez-vous, avant de quitter Lave, la manoeuvre est loin d'être aisée, ( le signale d'ailleurs un Docking Computer qui automatise la séquence. En vente partout, environ 1500 crédits. Dites que vous venez de la part du Commander Zythoun, ils me connaissent, ils vous feront un prix...).

Alors, il faut bien conclure. Elite est le jeu du mois, de l'année et du siècle. Je ne peux pas dire autrement, ça fait des années que l'attendais. Si vous ne le connaissiez pas sur 8 bits, je vous envie : vous allez découvrir un univers incroyable. Seul problème, vous risquez d'y passer une moyenne de dix heures par jour pendant un an. Si, comme moi, vous aimiez Elite sur 8 bits, ce sera une redécouverte fabuleuse.

Olivier Fontenay , Micro News n°15

ELITE
(c) FIREBIRD

Originale game: Ian Bell and David Braden
CPC conversion: TORUS ( Philip Mochan , Ricardo J.M. Pinto , Dominic M.N. Prior , Mark Wighton)

BUG: Clavier sur CPC+ avec les versions originale du jeu

★ INFOS:

  • The v1.1 "Gold Edition" includes the Space Dredgers and Generation Ships.
  • After the problems with Lenslok, Firebird could have done without the bug that crept into the initial cassette release of Elite for the Amstrad CPC. The game would lock up after a few hours play. Torus tracked it down to the disk drawing routine that they had used in both Gyron and the Spectrum version of Elite. Marketing Manager Phil Pratt took the decision to offer a £2.00 money-off voucher to all Amstrad owners who had to send the cassette back so that it could be replaced with a new version (labelled 'METROPOLITAN' to distinguish it from the bugged version). Approximately 15,000 cassettes were shipped on release, and around 6,000 had been sold when the bug was reported. The remaining 9,000 unsold tapes had to be destroyed.

★ ANNÉE: 1986
★ LANGAGES:
★ GENRE: INGAME MODE 1 , SIMULATION GAME , SPACESHIP SIMULATION , MANAGEMENT GAME , 3D GRAPHICS , FUTURISTIC

★ PROTECTIONS: BLEEPLOAD (TAPE) , ARMOURLOC
★ RERELEASE: SERMA SOFTWARE (SPAIN)
★ COLLECTION: GOLD EDITION
★ LICENCE: COMMERCIALE


Cliquez sur l'image pour voir les différents packages (3). 

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Adverts/Publicités:
» Ariolasoft-170  gute  Grunde  dab  endlich  Weihnachten  wird    GERMANDATE: 2018-10-20
DL: 499 fois
TYPE: PDF
SIZE: 3873Ko
NOTE: Uploaded by hERMOL ; 8 pages/PDFlib v1.6

» Elite    (Be  Dangerous)DATE: 2012-01-31
DL: 191 fois
TYPE: image
SIZE: 194Ko
NOTE: w1187*h839

» Elite    (Message  for  Amstrad  Elite  Users)    ENGLISHDATE: 2012-01-31
DL: 167 fois
TYPE: image
SIZE: 67Ko
NOTE: w520*h766

» Elite    (The  game  of  a  Lifetime)    ENGLISHDATE: 2011-07-23
DL: 1422 fois
TYPE: image
SIZE: 129Ko
NOTE: w970*h1401

» Elite    FRENCHDATE: 2011-02-08
DL: 168 fois
TYPE: image
SIZE: 63Ko
NOTE: w608*h827

» Elite    GERMANDATE: 2016-10-27
DL: 107 fois
TYPE: image
SIZE: 134Ko
NOTE: Uploaded by hERMOL ; w793*h1118

» Elite    ITALIANDATE: 2014-01-11
DL: 153 fois
TYPE: image
SIZE: 144Ko
NOTE: w631*h872

» Rainbird-Firebird-Elite-Starglider-The  Guild  of  ThievesDATE: 2010-06-02
DL: 397 fois
TYPE: image
SIZE: 162Ko
NOTE: w650*h875

Bonus:
» Elite    (Membership-Order  of  Elite)DATE: 2012-03-22
DL: 244 fois
TYPE: image
SIZE: 157Ko
NOTE: w1098*h776

» Elite    (ShipIdentification  Chart)DATE: 2012-03-23
DL: 202 fois
TYPE: image
SIZE: 302Ko
NOTE: w1109*h1577

Covers:
» Elite    (Release  DISK-GOLD  EDITION)    ENGLISHDATE: 2019-11-28
DL: 28 fois
TYPE: image
SIZE: 293Ko
NOTE: Scan by Loic DANEELS ; w2006*h1520

» Elite    (Release  TAPE-GOLD  EDITION)    ENGLISHDATE: 2016-09-07
DL: 187 fois
TYPE: image
SIZE: 137Ko
NOTE: w1190*h840

Dumps disks:
» Elite    (2014-09-29)    ENGLISH    CNGSOFTDATE: 2014-09-30
DL: 151 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 80Ko
NOTE: Saves and loads gamestates as ELITE64E.BS1 ; 8 Cyls
.HFE: OUI
 
» Elite    (Adaptation  Plus)    ENGLISH    TOMETJERRYDATE: 2013-08-30
DL: 108 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 208Ko
NOTE: 40 Cyls
.HFE: OUI
 
» Elite    (Adaptation  Plus)    FRENCH    TOMETJERRYDATE: 2013-08-30
DL: 142 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 208Ko
NOTE: 40 Cyls
.HFE: OUI
 
» Elite    ENGLISHDATE: 2013-08-30
DL: 121 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 94Ko
NOTE: 42 Cyls
.HFE: OUI

» Elite    FRENCH    CHANY-NPSDATE: 2013-08-30
DL: 122 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 101Ko
NOTE: 40 Cyls
.HFE: OUI
 

Dumps cassettes (originale):
» Elite    (Release  GOLD  EDITION)    ENGLISHDATE: 2016-10-02
DL: 129 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 45Ko
NOTE: Bleepload Protection v1; CSW2CDT-20160508

» Elite    ENGLISHDATE: 2010-03-29
DL: 259 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 43Ko
NOTE: Bleepload Protection

» Elite    GERMANDATE: 2010-03-29
DL: 159 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 35Ko

Dumps disquettes (originale):
» Elite    (Gold  version)    ENGLISHDATE: 2014-05-04
DL: 189 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 105Ko
NOTE: Dump by Johnny Farragut ; Disc protected by ARMOURLOC/41 Cyls
.HFE: OUI

» Elite    (Gold  version)    GERMANDATE: 2014-05-04
DL: 68 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 110Ko
NOTE: 42 Cyls
.HFE: OUI

Medias/Supports:
» Elite    (Release  DISC)    ENGLISHDATE: 2017-05-19
DL: 145 fois
TYPE: image
SIZE: 259Ko
NOTE: Uploaded by hERMOL ; w586*h708

» Elite    (Release  DISC)    GERMANDATE: 2019-11-19
DL: 87 fois
TYPE: image
SIZE: 151Ko
NOTE: Scan by Loic DANEELS ; w1857*h1170

» Elite    (Release  TAPE-GOLD  EDITION)    ENGLISHDATE: 2019-06-23
DL: 28 fois
TYPE: image
SIZE: 132Ko
NOTE: Uploaded by hERMOL ; w1360*h944

» Elite    (Release  TAPE-SCHNEIDER  CPC-GOLD  EDITION)    ENGLISHDATE: 2019-11-19
DL: 76 fois
TYPE: image
SIZE: 54Ko
NOTE: Scan by Loic DANEELS ; w575*h712

» Elite    (Release  TAPE-SCHNEIDER  CPC-GOLD  EDITION-BLACK)    ENGLISHDATE: 2017-05-23
DL: 78 fois
TYPE: image
SIZE: 25Ko
NOTE: Uploaded by hERMOL ; w412*h269

Notices d'utilisation:
» Elite    (Lenslok  Instructions)    ENGLISHDATE: 2011-10-26
DL: 148 fois
TYPE: PDF
SIZE: 373Ko
NOTE: 2 pages/PDFlib v1.4

» Elite    (Rerelease  Serma  Software)    SPANISHDATE: 2014-05-04
DL: 175 fois
TYPE: PDF
SIZE: 5691Ko
NOTE: 27 pages/PDFlib v1.6

» Elite    ENGLISHDATE: 2018-03-11
DL: 283 fois
TYPE: text
SIZE: 21Ko

» Elite    FRENCHDATE: 2011-07-25
DL: 139 fois
TYPE: PDF
SIZE: 678Ko
NOTE: 14 pages/PDFlib v1.5

Sur le forum:
» Topic: Cheats, pokes ou solution pour "ELITE"
Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 083 millisecondes et consultée 4534 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.