★ AMSTRAD CPC ★ GAMESLIST ★ DEATH STALKER (c) CODEMASTERS ★

JOYSTICKA100%
Salut les p'tits sous ! Eh oui, devinez qui est de retour ? Alors bande d'inspecteurs stagiaires, il vous aura fallu pratiquement un an pour dénouer les fils de l'énigme que je vous avais posée. Rassurez-vous, le mystère de la disparition de l'inspecteur Budget est enfin éclairci, et j'ai tout plein de bonnes histoires à vous raconter...

JE LE VEUX !

Brrrr ! Dans le genre lugubre, on ne doit pas pouvoir faire grand-chose de mieux que celte forêt. Et si vous voyiez la tronche des habitants, on tombe carrément dans le morbide : orques, squelettes, fantômes, oiseaux de feu. Bref, tout le bestiaire du "Comment se faire peur en dix leçons", Je me demandais ce qui avait pu me pousser à me promener de nuit dans une forêt aussi mal fréquentée, lorsque, dans un sifflement, une hache interrompit le cours de mes pensées, en tentant de faire de même avec le fil de ma vie. Sortant mon épée d'un des nombreux replis de mon imper, je me précipitai vers l'orque fautif et le pulvérisai.

D'un bond souple et gracieux, je franchis une faille et ramassai une fiole contenant un sort de libération (un menu apparaît avec examiner, prendre, jeter ou utiliser, c'est génial). Je descendis dans le gouffre qui s'ouvrait devant moi et vis un malheureux enchaîné, j'utilisai mon sort et, pour me remercier, il m'offrit une croix bénie (utile pour éloigner les fantômes). M'aventurant toujours plus loin dans le donjon, je finis par trouver un plat de nourriture et une clé. J'ingurgitai le plat, ce qui me rendit mes forces, puis me souvenant d'une porte fermée croisée plus tôt, je revins sur mes pas...

Ce soft réunit toutes les qualités recherchées dans un jeu d'aventure-action : graphismes superbes des décors, animation des batailles à l'épée, utilisation d'objets via le menu, découvertes de passages secrets, pièges... "Génial ! Je le veux ! Je vais créer un magazine dédié aux Budgets " et "Aaargh ! J'aurais dû descendre sur la droite pour éviter les pals" sont quelques-unes des exclamations que laissa échapper Robby les bons tuyaux, à la vision de ce jeu. Un dernier mot : la musique est de DAVID WHITTAKER. Bref, achetez ce soft ou je redisparais pour un an !

Inspecteur Budget , A100% n°20

DEATH STALKER
(c) CODEMASTERS

WRITTEN BY TONY WARRINER
MUSIC BY David Whittaker
PRODUCER: TAG COMPUTER GAMES

BUG: CLAVIER SUR CPC+ AVEC LES VERSIONS ORIGINALE DU JEU

★ INFOS: Amstrad CPC Games - CODE MASTERS - CD Games pack

★ ANNÉE: 1989
★ LANGAGE:
★ GENRE: INGAME MODE 3 , ARCADE , AVENTURE GRAPHIQUE , MEDIAEVAL , TAPE

★ PROTECTION: SPEEDLOCK-TAPE-V1987
★ RERELEASE: SERMA SOFTWARE (SPAIN)

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Cover:
» Death  Stalker    (Release  TAPE)    ENGLISHDATE: 2016-09-07
DL: 186 fois
TYPE: image
SIZE: 68Ko
NOTE: w551*h399

Dumps disks:
» Death  Stalker    (2006-03-31)    CNGSOFTDATE: 2014-02-13
DL: 107 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 91Ko
NOTE: 40 Cyls
.HFE: OUI
 
» Death  Stalker    (Patch  Plus)    ENGLISH    TOMETJERRYDATE: 2015-08-09
DL: 72 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 88Ko
NOTE: 40 Cyls
.HFE: OUI
 
» Death  Stalker    ACSDATE: 2015-07-23
DL: 33 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 94Ko
NOTE: 40 Cyls
.HFE: OUI

» Death  Stalker    CHANY-NPSDATE: 2018-05-19
DL: 20 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 127Ko
NOTE: Dump/upload by McSpe ; 42 Cyls
.HFE: OUI
 

Dump cassette (version commerciale):
» Death  Stalker    ENGLISHDATE: 2010-03-29
DL: 133 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 32Ko
NOTE: Speedlock Tape v1987

Media/Support:
» Death  Stalker    (Release  TAPE)    ENGLISHDATE: 2016-11-01
DL: 85 fois
TYPE: image
SIZE: 70Ko
NOTE: Uploaded by hERMOL ; w770*h496

Notice d'utilisation:
» Death  Stalker    ENGLISHDATE: 2010-03-29
DL: 36 fois
TYPE: PDF
SIZE: 86Ko
NOTE: 3 pages/PDFlib v1.3

Sur le forum:
» Topic: Cheats, pokes ou solution pour "DEATH STALKER"
YM!Rulez:
» Play the soundtrack  (Powered by YouTube)
Video:
» Death Stalker Longplay by Axelino (Powered by YouTube)
Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 041 millisecondes et consultée 1746 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.