★ AMSTRAD CPC ★ GAMESLIST ★ COMPILATION: EXTRA-BALL (c) LORICIEL ★

A100%

Ce qu'ils sont drôles et pleins d'esprit ! Vous savez pourquoi cette compil'se nomme Extra-Ball ? Eh bien parce que dans chaque jeu il est toujours question, de près ou de loin, de balle. Extra !

- Tennis Cup. Cette simulation de tennis a sans doute été la première à offrir des graphismes dignes de ce nom sur CPC. Ajoutez à cela une gestion des coups très complète (seule la prise en main est bizarre, mais on s'y fait vite) et vous comprendrez qu'il n'y a pas loin de la manche de votre raquette à votre clavier...

- Sliders. Dans des décors au relief accidenté, dirigez une boule maligne qui ne vous laissera pas un instant de répit. Opposé à un adversaire, utilisez toutes les subtilités qui vous sont offertes (tremplin gravitationnel...) pour vous en défaire. Un jeu qui rend fou, mais qu'est-ce que c'est bon.

- Pinball Magic. Un flipper, ça vous, dit ? Dirigez une petite boule argentée parmi une douzaine de tableaux et récoltez bonus et extra-balles. Considéré par certains comme une des meilleures simulations de flipper sur CPC, moi il ne m'a pas vraiment convaincu.

- Bumpy. Wahou ! Voilà du jeu qu'il est bon. Dirigez une balle folle dans une multitude de tableaux qui vous rendront complètement mabouls. Des plans inclinés excessivement vicieux, des bonus à ramasser impérativement.. Tout est fait pour vous faire disjoncter. Et ça marche !

ACPC n°44 (Juillet/Août 1992)

COMPILATION: EXTRA-BALL [Tennis Cup 1+Sliders+Pinball Magic+Bumpy]
(c) LORICIEL

★ ANNÉE: 1992
★ LANGAGE:
★ GENRE: COMPILATION

LIENS VERS LES JEUX DE CETTE COMPILATION:

  1. Bumpy
  2. Pinball Magic
  3. Sliders
  4. Tennis Cup 1

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 035 millisecondes et consultée 1061 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.