★ AMSTRAD CPC ★ GAMESLIST ★ COMPILATION: COBRA SOFT DISQUETTE EDUCATIVE 6 (c) COBRA SOFT ★

HEBDOGICIELCPC REVUE

ÇA FAISAIT LONGTEMPS

Rhââââââ, je suis content. Ça faisait longtemps que je n'avais pas eu le plaisir de critiquer un soft de Cobra Soft. D'ailleurs, aussi loin que ma mémoire puisse remonter, je n'ai jamais critiqué de soft Cobra Soft depuis que je suis à l'HHHHebdo. On a tous des spécialités et c'était pas la mienne. Alors je vais me défouler. Parce qu'avant, quand entre copains, on se disait sans détours ce qu'on pensait des softs, Cobra n'avait pas notre préférence. Et je dois bien avouer que ça n'a pas tellement changé, du moins en ce qui me concerne. Et mon opinion est d'autant plus défavorable à Cobra, que je viens de recevoir la disquette éducative numéro 6.

Déjà, rien qu'à l'ouverture de la boîte, je pousse un hurlement de terreur, de ceux qui vous remontent du fond des entrailles pour sortir, tant bien que mal, par la bouche béante, ce qui entraîne d'une part une contraction des muscles zygo-matiques et des cordes vocales, et d'autre part une décontraction doublée d'un étirement des muscles fessiers, entraînant elle-même une légère ouverture de l'anus, semblable à celle qu'on peut observer chez le constipé, sensation très désagréable quand on la vit. Bref, y a pas de mode d'emploi.

Allez, paf, un petit RUN "DISC me fait afficher un menu de présentation, qui me donne le choix entre trois programmes distincts : Opéram, apprentissage des opérations, Sysmet, étude du système métrique, et Particim, apprentissage des accords et des participes passés. Chouette, on a à peu près tout : des maths, de la physique, et du Français Et tout ça d'un niveau de cours élémentaire.

Alors là, rien à redire côté présentation. C'est net, clean, propre, sans bavure. Mais par contre pour le reste, désolé mes gaillards de Cobra Soft, mais c'est plutôt mauvais. Je dirai môme plus, c'est pas bien du tout. Alors d'accord, les additions se font de droite à gauche, un chiffre après l'autre. Mais et le mec qui a envie de rentrer le résultat directement parce qu'il connaît la bonne réponse, il fait quoi ? Mouais. J'admets que c'est tiré par les cheveux, comme grief, mais bon, c'est pour vous dire De toutes façons, c'est nul, un point c'est tout (pour satisfaire quelqu'un que vous et moi connaissons bien, je dirais que c'est nul parce qu'il n'y a pas la possibilité de gérer une prise midi). Allez hop. embarquez. c'est pesé

Disquette éducative numéro 6 de Cobra Soft pour Amstrad

HEBDOGICIEL n°167

COMPILATION: COBRA SOFT DISQUETTE EDUCATIVE 6
(c) COBRA SOFT

AUTEUR: ALAIN CORNU

★ LICENCE: COMMERCIALE
★ ANNÉE: 1985
★ LANGAGE:
★ GENRE: COMPILATION , EDUCATIF , DISK

★ COLLECTION: COBRA SOFT-DISQUETTE EDUCATIVE

Page précédente : Compilation: Cobra Soft Disquette Educative 5
★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop/cache
Page créée en 086 millisecondes et consultée 1007 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.