★ AMSTRAD CPC ★ GAMESLIST ★ BOWLING (c) LOGIPRESSE ★

LOGISTRAD
A vous la boule, ne la perdez pas, tout le monde vous regarde...

Malgré son nom anglais, le bowling est un vieux jeu de nos provinces profondes, le jeu de quilles. Le faire passer sur ordinateur constituait un pari, pari tenu et gagné par LOGISTRAD...

Selon un bon dictionnaire, une quille est en général un morceau de bois (ou de plastique) long et rond, plus mince vers le haut que vers le bas, qui est utilisé dans un jeu où il y a neuf de ces morceaux quon pose ou plante debout, sur leur plus grosse extrémité, et qu'on abat avec une boule.

On utilisait une expression, autrefois, qui a disparu aujourd'hui du langage courant: trousser ses quilles, autrement dit, s'en aller, décamper. Déformée, l'expression ne demeure plus que dans le langage des militaires où la "quille" signifie la fin du service!

Le verbe quiller (replacer les quilles abattues) est en voie de disparition lui aussi malgré son vieil âge: on en trouve mention dès 1330, deux ans après la mort de Charles le Bel, le dernier des Capétiens, et juste avant la Guerre de Cent ans!

Dans les provinces de France, de Suisse, de Belgique et même d'Allemagne, avant la Seconde Guerre mondiale, les loisirs apparaissaient très limités. Ils se bornaient aux jeux de cartes et de quilles. Le cinéma et la télévision ont supplanté un temps ces activités, puis le jeu de quilles est revenu sous l'appellation de bowling. On n'arrête pas le progrès.

C'est donc l'adaptation à l'ordinateur d'un jeu très ancien que nous vous présentons aujourd'hui.

Passant outre à la féerie de couleurs et de lumières qui déferle sur notre écran dès le chargement du programme, nous devons aire face à un premier défi: trouver un nom aux quatre joueurs sélectionnés pour la partie qui va se dérouler. Dès que ce détail est réglé, deux vues distinctes mais parallèles (oh pardon, c'est le contraire: deux vues parallèles mais distinctes!) d'une piste de bowling apparaissent, une piste que notre équipe de techniciens a reconstituée d'après un original se trouvant à Hong Kong.

En haut, le bowling vu du dessus. En bas, le bowling vu de côté. A droite de l'écran, les quilles, serrées dans une ernière étreinte et pressentant sourdement que leur destin va s'accomplir pour votre plus grande gloire.

Etudions la scène de plus près. A droite de la vue verticale du bowling, une flèche monte et descend en faisant un joli petit bruit. Pour arrêter sa course sauvage, il faut taper O afin de choisir l'endroit d'où on va lancer la boule de bowling, la traditionnelle boule en bois ou plastique, avec des trous spécialement étudiés afin d'y glisser quatre doigts et le pouce.

Cette opération accomplie, nouveau défi: une sorte de pile d'assiettes monte et descend en bas et à droite de l'écran. En tapant à nouveau O, on choisit l'intensité I avec laquelle on va projeter la boule B sur la piste depuis le point G.

Il faut des réflexes et comme 0 + 1 = K/G, si on lance de travers ou pas assez fort, la boule B part de côté, manque les quilles et tombe dans la gouttière qui vous la ramène.

Chaque joueur a le droit de faire dix lancers, au terme desquels est effectué le décompte des points. Les observateurs attentifs noteront que même ceux qui loupent des quilles reçoivent des points: LOGISTRAD ne recule devant aucun sacrifice pour satisfaire ses lecteurs chéris.

LOGISTRAD

BOWLING
(c) LOGIPRESSE

AUTEUR(S): ???

★ ANNÉE: 1987
★ LANGAGE:
★ GENRE: INGAME MODE 0 , SPORT , BOWLING , MULTIPLAYER , TAPE
★ LiCENCE: COMMERCIALE

★ COLLECTIONS: LOGISTRAD , LOGISTRAD 07

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Dump cassette (version commerciale):
» Bowling    (Logipresse)    FRENCHDATE: 2018-05-29
DL: 60 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 9Ko
NOTE: Uploaded by CPCLOV

Je participe au site:
» Vous avez des infos personnel, des fichiers que nous ne possédons pas concernent ce jeu ?
» Vous avez remarqué une erreur dans ce texte ?
» Aidez-nous à améliorer cette page : en nous contactant via le forum ou par email.

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop
Page créée en 451 millisecondes et consultée 436 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.