★ AMSTRAD CPC ★ GAMESLIST ★ AVENTURES AU CHATEAU (c) MICRO APPLICATION ★

TILTHEBDOGICIEL

Le super flop : Aventures au château

Un logiciel  d'aventure français. Inutile de vous dire que nous partions avec un a priori très favorable. Une jaquette azurée, dans le plus pur style « Saint-Georges affrontant le dragon », matiné d'un zeste d'Ivanohê. Le chevalier qui sommeille en nous ouvrait un oeil plein d'intérêt Il s'est rendormi bien vite. Aventures au château, c'est de la baudruche : ça n'explose pas, ça se dégonfle à l'usage. Indolore et insipide. Même les monstres dessinés à la hache prêtent à sourire; d'autant plus gênant qu'on ne peut esquisser un pas sans tomber
dessus.


Indolore et Insipide... ça se dégonfle à l'usage,

 Le noeud de l'intrigue s'enroule autour d'une princesse êplorée (encore une), claquemurée au plus profond d'un château truffé de monstres vilains. La laisserez-vous dans ce guêpier? Non. Et pourtant, cela mérite réflexion.
Tout commence normalement par la définition du personnage selon trois critères : force, vie et argent. La première surprise vient de la gauche où se trouve une lucarne vide à l'exception d'un damier de 36 points, figurant les angles des pièces... carrées, cela va sans dire. Pythagore n'aurait pas renié cette disposition assez insolite pour un dédale. Au fur et à mesure que l'on progresse les murs se dressent et sur le côté droit s'affiche une vue en perspective de la pièce. Ne vous attendez pas à des merveilles, on ne voit qu'une porte, trop souvent bouchée par un Rody, Jega ou autre Syma clones. Si, lors de vos périgrinations, vous tombez sur des clés, une fiole, une arbalète ou un coffre bourré de fléchettes ou d'or, vous ne les verrez jamais. Ah les pouvoirs de la suggestion. L'action se limite à répondre aux questions «Dans quelle direction veux-tu avancer?« « ,4 vances -tu ?, et en cas de combat « Veux-tu fuir ? »,  Utilises-tu une arme?», « Laquelle?». Soyons magnamines, ce logiciel possède à son actif une accessibilité à toute épreuve. Les seuls risques encourus sont d'être enmuré pour abus de fuites, de mourir d'épuisement ou d'ennui. Dommage pour les capacités graphiques de /'Amstrad laissées en jachère. Micro-Application nous avait habitué à mieux tant dans l'édition de manuels que de logiciels. (Prix: 145F).

Le droit de réponse offert à Micro-Application ne nous est jamais parvenu.

V.C , TILT n°24

AVENTURES AU CHATEAU
(c) MICRO APPLICATION

AUTEUR: L.Caille

★ ANNÉE: 1985
★ LANGAGE:
★ GENRE: INGAME MODE 0 , ARCADE , MAZE EXPLORATION , TAPE

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Dump cassette (version commerciale):
» Aventures  au  Chateau    FRENCHDATE: 2012-01-27
DL: 108 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 13Ko

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 058 millisecondes et consultée 1479 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.