★ AMSTRAD CPC ★ GAMESLIST ★ APOCALYPSE (c) ERE INFORMATIQUE ★

A100%

Un souffle d'air chaud envahissait le plateau d'Albion. La zone interdite était calme. A cette heure, la majeure partie du personnel se trouvait soit au mess, soit dans les baraquements. Seules les sentinelles et quelques chèvres animaient ce plateau sinistre...

1995. Les manifestations écolo avaient cessé depuis presque vingt ans et un consensus s'était installé sur la force de trappe nucléaire. Seuls quelques groupuscules d extrême gauche tentaient encore des coups de force pour déstabiliser le pays, mais Jean-Marie ne les laisserait plus agir longtemps ainsi. Quand il aura fini de mettre au pas toute la fange qui traîne dans les sous-sols de nos métropoles, il coupera du même coup les possibilités de soutien à ces suppôts du socialisme renaissant

LES COMBATTANTS DE LA LIBERTE

La journée tirait à sa fin. Les tensions internationales étaient au beau fixe. En Pologne, le premier secrétaire du Parti communiste remis à neuf, euh je voulais dire rénovateur, Walesa, essayait vainement de faire sortir son pays de la crise ainsi que du Pacte de Varsovie. La nouvelle n'était pas connue de la Epulation, Jean-Marie ne voulait plus que informations politiques passent sur les ondes. Sa philosophie, du pain et des jeux, avait réussi à unir un pays au bord de la guerre civile et en accord avec Robert, son directeur de propagande, ils avaient organisé des programmes aseptisés vendant du bonheur dans chaque foyer et des distractions obligatoires après S heures du soir. Tout allait donc pour le mieux, mais comme le dit un vieux dicton populaire et, de ce fait, subversif : "Le mieux est l'ennemi du bien." Dans son bureau, Charles, ministre de la Défense, vient de recevoir des nouvelles alarmantes. Ronald, récemment rappelé par un référendum du peuple américain à la fonction de président du continent Ouest, vient de menacer Mikhaïl d'une riposte nucléaire s'il ne retire pas immédiatement ses troupes de Pologne. L'AFP ( L'Agence France propagande) se fait immédiatement l'écho de cette nouvelle en annonçant le prochain retour de Guy Lux sur les écrans comme présentateur vedette du journal du soir. La nuit promet d'être belle et les silos s'ouvrent pour prendre le frais.

LE JOUR DE GLOIRE EST ARRIVE

Commandant suprême des forces de la liberté et donc des forces armées des USA et de l'OTAN, vous êtes chargé de mener à bien la difficile campagne qui décidera de la survie du monde libre, quitte pour cela à faire sauter la planète. "Plutôt mort que rouge", telle est votre devise. Vous disposez dans votre quartier général souterrain de trois cartes représentant les USA, l'Europe et l'URSS. Sur chacune de ces cartes sont indiquées les différentes bases d'où peuvent partir les missiles. Plusieurs possibilités vous sont offertes ; tout d'abord le lancement de missiles vers l'Union Soviétique, ceux-ci pouvant contenir des charges chimiques bactériologiques ou thermonucléaires. Ces dernières ne peuvent être envoyées qu'à l'aide d'un code que seul le président peut vous communiquer lorsqu'il juge le moment opportun. A chaque tour, il n'est possible d'envoyer que trois missiles. D'autres actions sont envisageables ; l'interception par exemple, grâce au bouclier spatial. Vous pouvez diriger vous-même le tir contre les missiles ennemis. Enfin, l'opération Thor, qui, en cas d'invasion de l'Europe par les troupes ennemies, permet de détruire tous les missiles dans les silos de lancement

AUX ARMES CITOYENS

Ce soft, d'une présentation très alléchante -puisqu'il commence par une annonce sonore digitalisée et qu'il est agrémenté de quelques images digitalisées et de cartes faisant penser à des prises de vues de satellites - manque un petit peu de complexité. Le nombre d'actions possibles est assez limite, ce qui réduit d'autant la liberté du joueur. Le but est bien entendu de détruire tous les silos de lancement de l'adversaire avant que celui-ci ne fasse la même chose. L'idée était excellente, la réalisation sans reproche ; malheureusement le manque d'intérêt ludique de ce soft ne devrait pas le faire rester dans les annales des jeux micro.

Lîpfy , Amstrad 100 % - n°5 - juin 1988 - page 69

APOCALYPSE
(c) ERE INFORMATIQUE

AUTEUR: G. SAVIARD

★ ANNÉE: 1988
★ LANGAGE:
★ GENRE: INGAME MODE 1 , STRATEGY GAME , STRATEGY GAME , COLD WAR , WAR GAME

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Dumps disks:
» Apocalypse    FRENCH    EXOCETDATE: 2013-08-30
DL: 94 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 454Ko
NOTE: 41 Cyls
.HFE: OUI
 
» Apocalypse    FRENCH    PHGDATE: 2015-07-09
DL: 34 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 284Ko
NOTE: Can save games to disc - games are saved as 'FICH.BIN' ; 40 Cyls
.HFE: OUI
 

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 049 millisecondes et consultée 1020 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.