★ AMSTRAD CPC ★ GAMESLIST ★ ANTALEX: LA CITE PERDUE (c) CPC REVUE ★

CPC REVUE

"Antalex, la Cité Perdue" est un jeu d'aventure graphique, écrit en langage BASIC, et dans lequel le personnage est invité à parcourir un labyrinthe (qui n'est cependant pas présenté comme tel). En effet, le but du jeu est de découvrir comment ouvrir les Grandes Portes de la Cité en parcourant les multiples pièces et couloirs construits aux alentours.

Evidemment, le joueur sera amené à déjouer de nombreux pièges et à résoudre quelques énigmes en utilisant judicieusement les objets qu'il récoltera ici et là.

Le déroulement du jeu est assez simple : les déplacements sont entrés sous la forme de points cardinaux (ou éventuellement d'actions précises telles SAUTER ou GRIMPER). Certaines pièces peu importantes ne seront pas représentées à l'écran mais uniquement décrites . Les autres ne seront dessinées que lors du premier passage du joueur à l'intérieur. On pourra néan-moins les rappeler avec la commande VOIR.

Le Joueur pourra également prendre des objets (un nombre illimité) mais il devra les désigner d'une manière identique à ceDe indiquée dans le texte, les lettres accentuées s'obtenant par : Ctrl E pour é, Ctrl A pour à, Ctrl 6 pour è, Ctrl 7 pour é.

Indiquons encore que pour chaque action, le joueur perd un peu de ses forces (en l'occurrence, une quantité proportionnelle à l'action voulue), et qu'il pourra visualiser sa condition physique par la commande ETAT.

De ta même manière. I pourra demander à voir l'inventaire des objets transportés (commande I) ou un message d'aide dans les situations difficiles (commande AIDE).

Enfin, le jeu est capable de réagir à quelques grossièretés, dans le cas où le joueur perdrait le contrôle de lui-même.

FICHE TECHNIQUE

Le programme est en fait composé de deux parties.

LE PROGRAMME DE PRESENTATION

Il n'est pas fondamentalement nécessaire, mais permet une meilleure introduction du jeu et peut faire patienter les personnes qui le chargent à partir d'un magnéto. Ce programme affiche le titre du logiciel (avec un effet graphique), joue une mélodie et lance bien sûr le jeu proprement dit.

LE PROGRAMME PRINCIPAL

Il débute par une routine d'Initialisation (INK, SYMBOL, DIM, DATA, etc.) puis donne ta main au coeur du programme : l'Interpréteur. Celui-ci analyse les entrées (N. B. : un mot à la fois, suivi d'ENTER) et aiguille le programme vers les routines appropriées, qui contrôlent la syntaxe propre à leur commande. Elles traitent alors l'action, ses conséquences et s'il y a Heu, les erreurs ou cas particuliers. On trouve enfin plusieurs petits sous-programmes qui effectuent des tâches élémentaires (attendre la frappe d'une touche, rechercher des données, transformer des variables, etc.). le programme principal étant assez structuré.

N. B. : Le jeu est compatible avec les 664 et 6128 QWERTY. Les possesseurs de 464 QWERTY devront supprimer toutes les Instructions supplémentaires : CLEAR. INPUT, GRAPHICS PEN, ZONE. FRAME. FILL ou bien remplacer cette dernière par une routine en langage machine.

Lionel PAQUIN, CPC n°37 - Septembre 1988

ANTALEX: LA CITE PERDUE
(c) CPC REVUE

AUTEUR: LIONEL PAQUIN

COMPATIBILITE: CE LANCE AVEC LA ROM BASIC 1.1 UNIQUEMENT

★ ANNÉE: 1988
★ LANGAGE:
★ GENRE: INGAME MODE 1 , AVENTURE TEXT , AVENTURE GRAPHIQUE

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Game (NON Commercial/Freeware/Shareware):
» Antalex-La  Cite  Perdue    FRENCHDATE: 2013-08-30
DL: 69 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 47Ko
NOTE: 40 Cyls
.HFE: OUI

Dump cassette (originale):
» Antalex-La  cite  perdue  FRENCHDATE: 2011-05-06
DL: 95 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 15Ko

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 051 millisecondes et consultée 1030 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.