★ AMSTRAD CPC ★ GAMESLIST ★ AMX-MANAGER (c) APSOFT ★

AMSTRAD MAGAZINE

Êtes-vous de la race des Battants, de ceux qui gagnent, qui investissent et font fructifier leurs capitaux ? Vous souhaitez perfectionner votre « management » sans prendre trop de risques ?AMX-Manager s'avère être un redoutable test pour « self-made-men ambitieux, futurs-jeunes-cadres-dynamiques » ou élèves d'École de Commerce et de Gestion...

Inspiré justement, comme l'explique la notice, des « jeux d'entreprises » pratiqués dans certaines écoles de "business" européennes ou anglosaxonnes, AMX-Manager peut être utilisé de trois façons différentes :

La simulation financière

Cette option vous permettra d'avoir un avant-goût de ce qui vous guette (expansion ou faillite). Il vous suffit d'entrer vos données prévisionnelles pour savoir si votre projet est rentable ou non. Dans cette simulation, vous êtes seul et les résultats n'ont, en fait, qu'une valeur indicative, du fait de l'absence de véritable concurrence.

La simulation contre CPC

Vous avez besoin de vérifier vos théories contre un adversaire implaccable (qui réfléchit au regard de dix ans de statistiques) ? L'ordinateur simule l'entreprise concurrente parfaite. Au travers d'un tableau de bord de l'entreprise, vous devrez confronter vos décisions à celles de l'Amstrad. Le but du « jeu » est bien entendu la maximalisation des résultats : bénéfices, valeur nette de l'entreprise et des actions en Bourse. L'ordinateur vous indiquera, sous forme chiffrée et graphique, vos résultats. A noter que l'ordinateur ne triche pas ! Il ne possède que ses propres données. Très doué, il n'est sûrement pas infaillible ! Pour que cette simulation prenne tout son sens, mieux vaut prévoir un long cycle d'exploitation (douze mois minimum). En deçà de cette limite, vos stratégies et résultats risquent de ne pas être significatifs !

Jeu à deux joueurs

Vous avez trouvé un associé mais vos points de vues divergent sur certains points de management ? Vous pourrez, tout à loisir et grâce à cette option, lui démontrer le bien-fondé de vos théories face aux siennes. L'ordinateur n'intervient alors plus, les joueurs (ou groupes de joueurs) possèdent, au départ de la simulation, les mêmes données. La meilleure stratégie peut alors être facilement mise en évidence. Ce dernier mode d'utilisation d'AMX-Manager, quoique d'application sérieuse, peut revêtir un caractère ludique : version évoluée d'un Monopoly pour H.E.C., AMX-Manager peut être considéré comme un mini jeu de société et de stratégie.

Déroulement

Après avoir pris possession de votre bureau directorial, vous devrez choisir entre un affichage pour écran monochrome ou couleur. Idée judicieuse, puisque l'expérience prouve que les courbes de couleur ne sont pas toujours très visibles lorsqu'elles sont transmises sur un écran monochrome. Après avoir fixé votre cycle d'exploitation (durée en mois de la simulation), vous devrez entrer les paramètres de départ concernant l'entreprise, son environnement économique et son produit. A la fin de chaque cycle, un « bilan » de votre situation sera dressé. Après cent cycles (ou sorties volontaires), l'ordinateur analysera les résultats.

Il faut avouer que ce programme, pourtant clairement réalisé, n'est pas à la portée de tous. Si vous ne vous sentez pas concerné par l'entreprise, il peut apparaître comme franchement ennuyeux. Pris en tant que jeu, il comporte un intérêt stratégique certain qui rebutera déjà les plus jeunes (ce n'est donc pas un cadeau pour votre « petit dernier qui est doué pour son âge »). Pris en tant que simulation, le logiciel se montre tout-à-fait correct. Il est toutefois dommage que la possibilité de tirage sur imprimante (entrées et résultats de chaque cycle) n'ait pas été prévue, car l'ordinateur efface systématiquement paramètres et données du cycle précédent. Pour les comparaisons, évaluations, calculs et re-positionnements de stratégie, mieux vaut prévoir un crayon et un papier... Autre défaut mineur : il aurait été intéressant de pouvoir consulter, sur demande, les décisions prises par l'ordinateur (lorsque vous jouez contre lui)... AMX-MANAGER se présente donc, malgré quelques imperfections mineures et un nombre de paramètres assez limité, comme une bonne simulation de gestion d'entreprise. Le logiciel, français, est livré avec une notice complète et détaillée. L'écran est bien organisé et les données très lisibles.

Si vous caressez l'idée de racheter « les piles qui ne s'usent que si l'on s'en sert » au patron de l'O.M., AMX-Manager va vous permettre de vous entraîner pour la conquête de marché et, pourquoi pas, si vous aimez les défis et les sports cérébraux, bien vous divertir... Un bon plan !

FPN, AMSTRAD MAGAZINE n°13 (Août 1986)

AMX-MANAGER
(c) APSOFT

AUTEUR: Pascal Abrivard

★ ANNÉE: 198X
★ LANGAGE:
★ GENRE: OTHER GAME , BUSINESS SIMULATION , SIMULATION GAME , MISSING

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 099 millisecondes et consultée 529 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.