★ AMSTRAD CPC ★ GAMESLIST ★ AMSTRAD SCRIBBLE (c) POPULAR COMPUTING WEEKLY ★

Popular Computing Weekly
★ Ce texte vous est présenté dans sa version originale ★ 
 ★ This text is presented to you in its original version ★ 
 ★ Este texto se presenta en su versión original ★ 
 ★ Dieser Text wird in seiner Originalfassung präsentiert ★ 

The plot thickens

Explore your artistic talents with Scribble written for the Amstrad by Brian and David Lewis

This program allows you to draw on the screen, either with a joystick, or by using the cursor controls. It shows you, amongst other things, the difference between mode 0 (20 column screen), mode 1 (40 columns) and mode 2 (80 columns) plus the maximum number of colours for each mode.

Modes can be toggled from the Enter key, with the mode number printed to the screen. The fire button (or copy key) prints out each colour (in that colour), whilst the screen can be cleared with the space bar.

Each mode change or screen refresh starts the cursor at 0,0 (ie, at the bottom left-hand side of the screen).

The flashing cursor lets you know where you are on the screen, which is particularly helpful when drawing in background colour.

Program Notes

  • Line 100 — initialisation 
  • Line 110-140 — adjusts x and y co-ordinates
  • Line 150 — flashes cursor
  • Line 160-190 changes pen colour
  • Line 200 plots x and y
  • Line 210-220 — if space bar or enter, Gosub 300
  • Line 310-360 adjusts mode, and associated parameters
  • Line 370 — restores x and y to 0,0
  • Line 380 — clears keyboard buffer
  • Line 400 — sets up variables
  • Line 410-470 — prints title page and instructions
  • Line 480-490 — configures for cursor or joystick control

Variables

  • cursor = value for on-screen cursor (either 0 or 1)
  • maxcolour = Maximum no. of pens in that mode
  • s$ = value of key pressed
  • s = ASCII value of s$
  • m = screen mode
  • jump = x co-ordinate for scaling screen to fit mode
  • colour = pen chosen
  • off = used with Inkey to detect key release
  • fire = keycode for fire button
  • copy = keycode for copy key
  • space = ASCII value of space bar
  • enter = ASCII value of enter key
  • Lines 110 to 230 comprise the main loop of the program.
  • 299 to 390 clear screen and change mode.
  • Lines 399 to 500 are the initialisation subroutine.

PopularComputingWeekly841025

AMSTRAD SCRIBBLE
(c) POPULAR COMPUTING WEEKLY

AUTHORS: DAVID LEWIS & BRIAN LEWIS

★ YEAR: 1984
★ LANGUAGE:
★ GENRE: BASIC , ARCADE

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop
Page créée en 391 millisecondes et consultée 559 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.