★ AMSTRAD CPC ★ GAMESLIST ★ 3D STARSTRIKE (c) REALTIME GAMES SOFTWARE ★

LOGISTRADAMTIX


Attention, les Pirates arrivent...

STARSTRIKE: la guerre des étoiles

La 3D dans votre fauteuil et le plein d'action sur votre écran

Rappelez-vous les premières images du film de George Lucas, la Guerre des étoiles lo Immense vaisseau spatial traversait récran lentement dans un bruit de fin du monde puis allait se perdre parmi les étoiles. Des images d'anthologie oui ont marqué l'arrivée en force des effets spéciaux dans l'histoire du cinéma. Imaginez maintenant la perplexité des programmeurs de Firebird lorsqu'ils eurent à réaliser l'adaptation de ce film sur CPC. Comment allaient-ils réussir à retranscrire sur l'écran de votre ordinateur préféré les sensations visuelles du film ?... Une seule réponse ; la 3D.

Présentation

Starstrike est le premier jeu digne de ce nom qui a été réalisé en 30 sur CPC. Les programmeurs de Firebird ont réussi, grâce à cette prouesse technique, à recréer le monde d'images fantastiques imaginé par George Lucas. De plus le scénario du jeu vous replace dans les mêmes conditions que Luke Skywalker. le célébrissime héros du film. Votre mission comporte trois étapes pour atteindre le but ultime : la destruction de l'étoile de la mort. Le premier niveau se déroule dans l'espace où vous devez affronter toute l'armada de Dark Vador lancée à vos trousses. Au cours de la deuxième étape, vous survolez en rase-mottes la base ennemie hérissée de tourelles fournies de canon crachant le feu de leurs gueules meurtrières. Cette phase de jeu est certainement la plus difficile et requiert beaucoup de sang-froid. Enfin, après avoir détruit quinze tourelles, vous entrez dans le couloir qui mène au réacteur central dont la destruction entraînera la fin de l'étoile de la mort.


En vue de la base ennemie...

Check lïst

Après la page de présentation, vous vous trouvez dans le cockpit de votre vaisseau spatial. Il est alors temps de prendre connaissance de votre tableau de bord. Tout au long de votre mission, vous devrez constamment le consulter pour surveiller vos différents indicateurs de puissance. Le plus important est sans conteste celui qui indique la puissance de votre bouclier de protection, qui diminue en fonction des impacts directs que vous encaissez (cet indicateur se trouve à gauche de l'écran). Le second vous indique la puissance de votre laser (a droite de l'écran) ; il se recharge automatiquement, il suffit de lui en laisser le temps, mais cela vous interdit de tirer n'importe où, n'importe comment ; c'est un peu dommage parce que parfois ça souiage, je suis sûr que vous voyez ce que je veux dire...

Options de Jeu

Une fois que vous avez bien visualisé votre tableau de bord, vous devez choisir entre jouer au clavier ou au joystick. La seconde option est de loin la meilleure, et ce, pour deux raisons l'animation du jeu est tellement rapide qu'il est plus aisé de réagir au quart de seconde et. qui plus est, la gestion au joystick se rapproche assez du pilotage avec un manche à balai, il ne vous reste plus cu'â choisir le niveau auquel vous désirez commencer la partie. Quatre possibilités vous sont offertes, du plus facile au plus ardu. Si votre petite amie vient de vous quitter et que la vie ne vous paraît pas valoir la peine d'être vécue, choisissez donc d'entrée le niveau le plus difficile et je garantis que vous irez rapidement rejoindre ie paradis des héros, sans même passer par la case départ. Le premier niveau par contre est tout indiqué pour débuter En tout cas c'est un excellent entraînement pour la suite des opérations: on ne devient pas l'égal de Luke Skywalker du jour au lendemain..


... entrez dans la base ennemie

Ready, steady, go !

Place à l'action, le devoir vous appelle et que la force soit avec vous. Grâce 3 la magie du jeu, vous êtes aux commandes d'un vaisseau spatial avec pour mission de détruire l'étoile de la mort. De chaque côté de votre cockpit, vos canons laser attendent leurs proies. Un viseur géré par le joystick vous indique la direction de votre tir. Dès le départ vous devez slalomer entre des astéroïdes qui vous foncent dessus. Si vous ne pouvez pas les êvi ter, détruisez-les. mais pensez aussi à garder votre puissance de feu pour les vaisseaux ennemis (ils valent 1 000 points). La rapidité du jeu est tout à fait étonnante, votre vaisseau réagit au moindre écart et les sensations ressenties sont proches de celles que l'on peut éprouver dans un petit avion de tourisme. Si vous voulez passer ce niveau sans trop de dommages, évaluez correctement la trajectoire Ces astéroïdes, évitez-les en virant sur l'aile ou en faisant un tonneau, et n'hésitez pas à les détruire si vous vous sentez en danger. Avec ces quelques conseils et un peu de dextérité, vous devriez pouvoir vous en sortir dès le premier essai.


A l'Intérieur de la base, détruisez les défenses...

Travaux d'approche

Attention, le plus dur reste à faire. Vous êtes en approche de la base ennemie que vous survolez en rase-mottes. Cependant, le ciel continue à vous tomber sur la tête, je veux dire qu'une pluie de météorites vous assaille tout comme au premier niveau Durant cette phase d'action, votre but est de détruire les défenses au sol de la base. Essayez de profiter d'un moment où les météontes sont moins nombreuses pour prendre en enfilade les batteries au sol et détruisez-les ; vous vous retrouverez alors dans le couloir qui mène au réacteur. C'est le seul conseil que je puisse vous donner pour ce niveau. Votre sang-froid et votre faculté à viser juste sont en fait vos seules garanties de succès.


... et retournez dans la base si nécessaire.

Le parcours idéal

Bien sûr, pour réaliser ce parcours, il vous faudra des années lumière de pratique et avoir droit au titre de noble jedi. Si vous réunissez ces conditions, réduire à néant les batteries de canons disposées sur les parois du couloir sera un simple formalité ; éviter ou détruire les météorites, un enfantillage indigne de vous ; et esquiver les champs de force en passant dessus ou dessous, une simple partie de'saute-moutons. Sinon, si vous n'êtes qu'un simple mortel, voici quelques conseils qui pourraient s'avérer fort utiles. Tout d'abord, ne changez pas constamment d'altitude, les champs de force sont placés selon une progression linéaire que vous pouvez suivre sans trop de difficultés. Pour repérer le bout du couloir, il suffit de savoir que, comme dans le film, les batteries de canons disparaissent quand vous approchez des réacteurs. Cessez alors immédiatement le feu pour recharger votre laser. Vous en aurez besoin-Première victoire

L'heure de vérité a sonné. Vous voilà à la sortie du couloir. De chaque côté du goulot d'extraction se trouve un réacteur. Afin de repérer plus précisément la disposition des cibles, mettez-vous sur pause en appuyant sur la touche ESC. Maintenant, feu à volonté. Si vous détruisez les deux réacteurs, le champ de force s'ouvre, vous entraînant dans l'espace d'où vous contemplez l'explosion oe la base, vous empochez 100 000 points, votre ordinateur de bord enclenche automatiquement le mode de propulsion en hyperespace et vous conduit directement à la première mission avec un niveau de difficulté suplémentaire. Les météorites sont alors plus nombreuses et plus rapides ; les champs de force, plus rapprochés et disposés en quinconce. Bref, un véritable casse-tète... La guerre des étoiles n'est pas terminée, les forces obscures préparent d'autres épreuves que nous n'allons pas tarder à devoir affronter...


La sortie est en vue.

Harry Ford, Logistrad n°2

3D STARSTRIKE
(c) REALTIME GAMES SOFTWARE

Authors: GRAEME BAIRD , IAN OLIVER , ANDY ONIONS

★ ANNÉE: 1985
★ LANGAGE:
★ GENRE: INGAME MODE 0 , ARCADE , 3D GRAPHICS , SHOOT-EM-UP , FUTURISTIC


Cliquez sur l'image pour voir les différents packages (3). 

★ AMSTRAD CPC ★ DOWNLOAD ★

Adverts/Publicités:
» 3D  StarstrikeDATE: 2015-03-23
DL: 228 fois
TYPE: image
SIZE: 387Ko
NOTE: w926*h1331

» 3D  Starstrike    ENGLISHDATE: 2011-07-18
DL: 207 fois
TYPE: image
SIZE: 103Ko
NOTE: w901*h632

Cover:
» 3D  Starstrike    (Release  TAPE)    ENGLISHDATE: 2016-09-07
DL: 89 fois
TYPE: image
SIZE: 226Ko
NOTE: w1458*h965

Dumps disks:
» 3D  StarstrikeDATE: 2013-08-30
DL: 172 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 64Ko
NOTE: 42 Cyls
.HFE: OUI

» 3D  Starstrike    (2014-09-02)    CNGSOFTDATE: 2014-09-04
DL: 103 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 47Ko
NOTE: 5 Cyls
.HFE: OUI
 
» 3D  Starstrike    NICHDATE: 2013-08-30
DL: 151 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 66Ko
NOTE: 40 Cyls
.HFE: OUI
 

Dump cassette (version commerciale):
» 3D  Starstrike    ENGLISHDATE: 2017-11-20
DL: 174 fois
TYPE: ZIP
SIZE: 23Ko
NOTE: Dumped by DLFRSILVER for Loic DANEELS ; CSW2CDT-20170409
.LOG: OUI

Media/Support:
» 3D  Starstrike    (Release  TAPE)    ENGLISHDATE: 2017-12-08
DL: 79 fois
TYPE: image
SIZE: 174Ko
NOTE: Scan by Pinace ; w1205*h756

Notice d'utilisation:
» 3D  Starstrike    ENGLISHDATE: 2011-07-22
DL: 69 fois
TYPE: PDF
SIZE: 103Ko
NOTE: 1 page/PDFlib v1.3

Sur le forum:
» Topic: Cheats, pokes ou solution pour "3D Starstrike"
Video:
» 3D Starstrike The Amstrad CPC Longplay by alex76gr (Powered by YouTube)
Je participe au site:
» Newfile(s) upload/Envoye de fichier(s)

QUE DIT LA LOI FRANÇAISE:

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop/cache
Page créée en 035 millisecondes et consultée 2077 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.