PEOPLES ★ AMSTRAD FORMS SUBSIDIARY COMPANY IN ITALY|POPULAR COMPUTING WEEKLY) ★

Amstrad Forms Subsidiary Company in Italy (Popular Computing Weekly)
★ Ce texte vous est présenté dans sa version originale ★ 
 ★ This text is presented to you in its original version ★ 
 ★ Este texto se presenta en su versión original ★ 
 ★ Dieser Text wird in seiner Originalfassung präsentiert ★ 

ALAN Sugar s Amstrad empire spreads further afield this week with the formation of a new Italian subsidiary Headed by Ettore Accenti, Amstrad Spa will be located in Milan and wholly staffed by Italian nationals The move is a first for Amstrad. which has hitherto subcontracted distributors to handle its products overseas.

Amstrad has been particularly successful in France, where CPC machines were at one time, accounting for over 50 per cent of micros sold, and in Germany, where its machines are sold and badged by Schneider.

It is estimated that the Italian computer market, including business, leisure and educational uses, represents possible sales of around 600.000 units. However, Amstrad Spa will be marketing all Amstrad product ranges, including audio and video hardware in addition to computers and peripherals.

Popular Computing Weekly (1987-7)

★ YEAR: 1987
★ PAYS:

★ AMSTRAD CPC ★ A voir aussi sur CPCrulez , les sujets suivants pourront vous intéresser...

Lien(s):
» Peoples » Los Amstrad, también en América del Sur (Amstrad User)
» Peoples » Dealers Back Japs and Amstrad (New Computer Express)
» Peoples » Amstrad plans 16-bit portable (Popular Computing Weekly)
» Peoples » Amstrad se méfie du Familial
» Peoples » Amstrad gives City jitters as PC ships early (Popular Computing Weekly)
» Peoples » Free Monitor for Amstrad PPC
Je participe au site:

» Vous avez remarqué une erreur dans ce texte ?
» Aidez-nous à améliorer cette page : en nous contactant via le forum ou par email.

CPCrulez[Content Management System] v8.7-desktop
Page créée en 764 millisecondes et consultée 46 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.