HARDWAREMONTAGES ★ ÉLECTRONIQUE AMUSANTE : UN CONVERTISSEUR PAL-SECAM FACILE ★

Un convertisseur PAL-SECAM facile|Science&Vie)Hardware Montages

Même si votre logement n'est pas situé en zone frontalière, il peut être intéressant de posséder un tel adaptateur. En effet il n'est pas rare de trouver sur le marché des appareils, jeux vidéo ou micro-ordinateurs, fonctionnant en PAL. Bien que les possibilités de notre montage soient assez limitées en raison de sa grande simplicité —l'image obtenue est en noir et blanc— il présente l'intérêt d'être réversible. C'est-à-dire qu'il est également capable de convertir du SECAM en PAL : double avantage donc, pour les personnes qui voyagent en transportant avec elles leur téléviseur.

En effet si vous partez à l'étranger avec un téléviseur français (donc SECAM) il vous sera possible de recevoir les programmes locaux en noir et blanc ; ce qui est mieux que rien. Inversement si vous revenez d'un long séjour à l'étranger et que votre téléviseur est uniquement minance quant à lui reste pratiquement identique. La seule modification concerne son inversion de phase lors de l'émission. Notre montage se contentera donc d'inverser la phase du signal vidéo de manière à le rendre compatible avec le signal attendu par le téléviseur. Notons à ce propos que, comme nous ne modifions en rien le codage du signal chrominance, il n'est pas étonnant que l'image issue de cet adaptateur apparaisse en noir et blanc sur l'écran du téléviseur.

/im4/sv810c1.jpg

Pour raccorder ce montage au téléviseur nous utiliserons sa fiche Péritel. Celle-ci permet effectivement de couper en deux, sur le plan électronique, la circuiterie de i'appareil.

Voyons maintenant rapidement quels seront les signaux utiies que nous prélèverons, et que nous renverrons vers cette fiche.
En premier lieu, pour pouvoir l'utiliser, il est nécessaire de l'alimenter.

Nous appliquerons pour cela sur sa borne 8 une tension continue comprise entre 9 et 12 volts. Ceci provoquera le passage en mode Péritel du téléviseur. Dès lors le signal vidéo, issu du tuner sera disponible sur la borne 19 et l'écran restera noir tant qu'aucun signal ne sera appliqué à l'entrée 20. Il en sera de même pour le son dont les sorties et entrées se trouvent respectivement en 3 et 6. D'autres commandes et signaux sont disponibles sur cette fiche, mais comme ils ne nous seront d'aucune utilité pour cette réalisation, nous ne nous étendrons pas ici sur leurs particularités.

Un seul point devra être respecté en ce qui concerne l'entrée et la sortie vidéo : l'impédance. En effet pour ces signaux la norme Péritel impose une impédance de 75 ohms. Il est donc impératif de respecter cette charge pour obtenir un résultat satisfaisant. Ces quelques précisions apportées, passons donc à l'étude du montage.

Comme nous l'avons dit, pour passer de PAL en SECAM il suffit d'inverser la phase du signal. Nous réaliserons donc un inverseur à transistor. Pour cela un simple 2N 3904 fera parfaitement l'affaire. Nous le monterons en charge répartie ; ce type de câblage est des plus courant et nous l'avons déjà utilisé de nombreuses fois. Notons que sa résistance de collecteur a une valeur de 75 ohms permettant de répondre à l'adaptation à l'impédance imposée.

De plus nous avons muni ce montage d'un léger gain en tension de manière à compenser les atténuations de signal occasionnées par sa mise en place. Il n'est donc pas surprenant de trouver 33 ohms pour la valeur de la résistance d'émetteur. Pour assurer la polarisation en continu du transistor, deux résistances seront utilisées. Leurs valeurs sont également calculées de manière a conférer au montage une impédance d'entrée de 75 ohms.

Enfin deux condensateurs de 22 microfarads seront placés en entrée en en sortie de manière à éviter d'envoyer du courant continu vers le téléviseur.

En raison du très faible nombre de composants employés, le câblage de cet adaptateur sera des plus simples. Il sera inutile ce mois-ci d'utiliser une plaquette de câblage. L'ensemble des composants sera directement soudé sur les bornes de la fiche Péritel mâle.

Notons à ce propos qu'il est indispensable de réaliser les soudures avant d'insérer les broches de contact dans le corps de la fiche ; en effet une fois ces dernières mises en place, elles se trouvent “noyées” dans le plastique. Si le câblage est effectué avec précaution, l'ensemble des composants doit pouvoir être logé dans la fiche ; seuls les deux fils d'alimentation seront donc apparents.

La mise en route de ce convertisseur est également très simple : il faut commencer par l'alimenter à partir d'une source de courant continu de 9 à 12 volts. Il est important que la tension délivrée soit dépourvue de tout parasite et qu'elle n'excède en aucun cas 12 volts. Une petite pile de 9 volts convient parfaitement pour cette utilisation. Recherchez ensuite l'émission sur le téléviseur. Elle se présente, dans la plupart des cas sous forme de zébrures très contrastées sur l'écran. Cette opération terminée, branchez le montage sur la fiche Péritel ; l'image doit apparaître et les réglages peuvent dès lors être affinés. Si un changement de mode de fonctionnement est fréquemment demandé (PAL-SECAM) il est conseillé de munir les fils d'alimentation d'un simple interrupteur.

Le montage pourra alors rester enfiché en permanence et la commutation PAL-SECAM sera directement obtenue en agissant sur l'interrupteur.

 
IMPLANTATION DES COMPOSANTS

SCHÉMA ÉLECTRIQUE

NOMENCLATURE

  • R1 = 270 ohms (rouge, violet, brun, or) 
  • R2 = 100 ohms (brun, noir, brun, or)
  • R3 = 75 ohms (violet, vert, noir, or)
  • R4 = 33 ohms (orange, orange, noir, or) 
  • T1 = 2N 3904
  • C1 = C2 = 22 microfarads 12 volts 
  • Fiche : fiche Péritel mâle.

Henri-Pierre PENEL et Olivier GUTRON, Science&Vie n°810

★ EDITEUR: Science&Vie
★ LICENCE: ???
★ ANNÉE: 1985
★ AUTEURS: Henri-Pierre PENEL & Olivier GUTRON

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop/c
Page créée en 094 millisecondes et consultée 492 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.