HARDWAREMONTAGES ★ Fire ! ★

Fire|Microstrad)Hardware Montages

Quelques précisions pour rectifier le tir.

Les manuels des trois CPC souffrent d'une légère  inexactitude  dans  le  chapitre  des Connexions. En effet, le tableau de brochage de la prise de manette de jeu (schéma ci-après) contient des renseignements de qualité douteuse. Le tableau suivant vous permettra de corriger le tir (hum !), en rendant à JOY (0) et à JOY (1) ce qui leur appartient. Du même coup, il vous sera plus facile de réaliser quelques bidouillages sur la prise : par exemple d'y connecter deux manettes de jeu puisque c'est prévu pour !

Vue arrière


Ce que vous offre le manuel :

BROCHE   1   HAUT
BROCHE   2   BAS
BROCHE   3   GAUCHE
BROCHE   4   DROITE
BROCHE   5   RESERVE
BROCHE   6   FEU 2 TIR
BROCHE   7   FEU 1 TIR
BROCHE   8   COMMUN
BROCHE   9   COM 2

Le correctif :

BROCHE   1   HAUT
BROCHE   2   BAS
BROCHE   3   GAUCHE
BROCHE   4   DROITE
BROCHE   5   INUTILISEE
BROCHE   6   TIR 0
BROCHE   7   TIR 1
BROCHE   8   COMMUN 0
BROCHE   9   COMMUN 1

Les broches TIR 0 et COMMUN 0 sont en relation avec JOY (0).
Les broches TIR 1 et COMMUN 1 sont en relation avec JOY (1).

JEAN-PIERRE LALEVÉE, Microstrad n°2 , nov/dec 1985 - http://cpcrulez.fr

ANNÉE: 1985
★ AUTEUR: JEAN-PIERRE LALEVÉE

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop/c
Page créée en 076 millisecondes et consultée 880 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.