HARDWAREMONTAGES ★ Cable Interface Parallèle ★

Cable Interface ParalleleHardware Montages

Avantage non négligeable, les Amstrad sont équipés d'origine d'une interface imprimante parallèle compatible Centronics. Malheureusement, si l'interface existe, le câble n'est pas livré avec la machine !

Voici  le  moyen   de   fabriquer  pour moins de 100 F de vos propres mains l'objet de vos désirs (que vous pourrez ainsi utiliser à d'autres usages, par exemple pour connecter votre Amstrad à un autre micro).

La plaquette Veroboard est destinée à améliorer le comportement mécanique de l'ensemble, et à permettre d'enlever facilement le connecteur sans arracher les fils. Il faut la souder sur le connecteur plat, verticalement ou horizontalement. Si vous avez trouvé une plaquette double face, la position horizontale est la meilleure. Dans le cas contraire, positionnez la plaquette verticalement, après avoir sectionné toutes les pistes par un léger trait de scie transversal, afin que les contacts supérieurs et inférieurs du connecteur ne se touchent pas (c'est impératif). Le schéma 1 (A et B) vous donne une idée de la situation.

Ensuite, le câble plat établit les connections entre certaines pistes de la plaquette et le connecteur Centronics. La conception de l'interface, en sortie du CPC, est telle que ce travail est très facile :

- reliez par de belles soudures la piste 1 du Veroboard au contact 1 du connecteur Centronics, la piste 2 au contact 2, etc. Attention cependant ;

-  les numéros des contacts inscrits sur le connecteur plat ne correspondent pas aux numéros à respecter; les bons numéros sont indiqués sur le schéma 2 ; (page A5-2 du manuel du CPC 464 et 741 du CPC 664) ;

-  les broches 10, 12, 13 et 17 ne doivent pas être reliées à la prise Centronics, de même que les broches 29 à 32, et 34, 35 ;

-  les broches 14, 16, 19 à 28 et la broche 33 sont à relier ensemble, et une seule d'entre elles ( par exemple la broche 19 ) au contact 19 de la prise Centronics. Le schéma 2 résume l'ensemble des liaisons à effectuer.



Schèma 3: La prise Centronic ( côté soudures ) .
Les contacts noires restent libres et ne sont pas reliés au connecteur plat ...

Après vérification très soigneuse des soudures ( utilisez une loupe ou un ohmmètre si vous en possédez un ), reliez le CPC à l'imprimante avec votre câble. Veillez à ne pas inverser les faces supérieure et inférieure du connecteur plat, et placez-le de telle sorte que les contacts soient correctement établis. Pour que le positionnement soit bon, il est judicieux de glisser l'index plastique prévu à cet effet entre les contacts 4 et 5 du connecteur, ce qui correspond à la fente prévue sur la sortie imprimante du CPC.
Les contacts 18 et 36 pourront être reliés l'un à l'autre par un peu de soudure à l'intérieur même du connecteur, ce qui éliminera alors tous les risques de mauvaise insertion. Si aucune erreur n'a été commise, le fonctionnement doit être immédiat : une ligne de programme quelconque pourra servir à tester le résultat par un simple LIST #8.

LE MATERIEL NÉCESSAIRE

- Un fer à souder accompagné de soudure, le tout de qualité « électronique » : le chalumeau oxy-acétylénique est donc à proscrire. Notez que si vous ne possédez pas encore ce genre d'outillage, il est urgent d'en faire l'acquisition ; un vrai informaticien se doit de faire aussi dans le «HARD».

- Un connecteur Centronics rnâle (c'est un modèle standard qui se connectera sur l'imprimante.

- Un connecteur plat 2x18 broches à insérer à l'arrière de l'Amstrad 12x17 suffirait, mais ce modèle n'existe pas). Demandez avec ce connecteur un index plastique à insérer à l'intérieur,

- Un mètre de câble en nappe (du type « à sertir » à 12 conducteurs au moins ) . Il n'est pas nécessaire de prendre du câble blindé ; et n'exagérez pas sa longueur (1 mètre doit suffire).

- Une petite plaquette de circuit imprimé (si possible en double face) à bandes cuivrées préperforées (type Veroboard ) au pas de 2.54.

http://cpcrulez.fr

★ ANNÉE: ???
★ AUTEUR: ROBIN BOIS

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop/c
Page créée en 048 millisecondes et consultée 1197 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.