HARDWAREMONTAGES ★ Le 8eme bit ★

le 8eme Bit|CPC Revue)Hardware Montages

Economie lourde en conséquences, le 8e bit absent de l'interface imprimante de l'AMSTRAD, prive l'utilisateur de possibilités fort intéressantes. Les utilisateurs d'une imprimante AMSTRAD ne sont pas concernés par cette modification.

Pour remédier à ce problème, il suffit de regarder le schéma électronique de l'AMSTRAD pour se rendre compte que le bit de poids fort, fixé à la masse, peut être récupéré au prix, il est vrai, d'un peu d'acrobatie, de quelques centimètres de fil, d'une bonne dose de soins... et d'un peu de patience. Il faudra également utiliser un fer à souder très fin et peu puissant, surtout pas un "chalumeau"...

ATTENTION, si votre machine est encore sous garantie, n'effectuez pas cette modification, car elle annulerait tout recours.
A cette modification matérielle, il y aura lieu d'ajouter un peu de logiciel : si deux lignes de programme et deux soudures ne vous font pas peur, en piste pour la modification.
Ouvrir la machine avec précaution.

Repérer sur le circuit imprimé du connecteur imprimante le point 9 correspondant au bit 7. Ce point est relié à la masse. Avec un cutter, interrompre la liaison sur environ 3 millimètres. Couper quelques centimètres de fil de câblage, souple et fin. Repérer, sur le circuit imprimé, la patte 12 du 8255 (circuit à 40 broches situé tout près du connecteur imprimante). Pour la déterminer, partir du point 1 situé à gauche de l'encoche pratiquée dans le boîtier du 8255.

Ce point correspond au bit 5 du port C du 8255 : il sert à l'écriture des données sur la cassette. Comme on n'écrit jamais en même temps sur l'imprimante et la cassette, il n'y a pas de conflit possible.

Souder le fil souple entre  les points 12 du 8255 et 9 du connecteur imprimante. S'assurer qu'il n'y a pas de bavures de soudure.

Refermer le boîtier de l'AMSTRAD. Votre imprimante vous remercie !

Côté logiciel, c'est très simple. Pour forcer le bit 7 à 1, à chaque fois que vous en aurez besoin (par exemple pour utiliser le mode graphique de l'imprimante), il suffira d'un OUT &F600,32. Attention, il faut savoir que le bit 7 restera à 1 tant que vous ne l'aurez pas implicitement remis à 0. Pour ce faire, il suffira d'un OUT &F600,0. Ces deux instructions seront insérées judicieusement dans votre programme Basic.

Les utilisateurs du langage machine auront recours aux trois lignes d'assembleur suivantes :

Mise à 1 du bit 7

LD B, F6H
LD A, 20H
OUT (C),A
RET

Mise à 0 du bit 7

LD B, F6H
LD A, 0H
OUT (C),A
RET

CPC n°7

★ LICENCE: ???
★ ANNÉE: 1985
★ AUTEUR: LOUIS GENTY

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop/c
Page créée en 042 millisecondes et consultée 1009 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.