HARDWARE ★ MONTAGES, EXTENSIONS ET PÉRIPHÉRIQUES DU CPC ★

2. LE CPC 464

En 1984 la société AMSTRAD créa la surprise en venant attaquer le créneau chaudement défendu des 64Ko avec un ordinateur au rapport qualité/prix hors du commun. Développé en Angleterre par AMSTRAD, le CPC 464 est construit essentiellement en Asie.

Equipé d'un excellent BASIC, d'une résolution graphique superbe et d'un microprocesseur Z-80A travaillant â 4 MHz, le CPC 464 a de nombreux atouts pour s'octroyer une place de choix parmi les ordinateurs à 64Ko.
Le BASIC et le système d'exploitation sont intégrés dans une ROM de 32Ko, des 64K de RAM, 42K sont disponibles pour l'utilisateur (soit environ 10% de plus que sur le CBM 64).

Un interface Centronics pour l'imprimante est intégrée au CPC, malheureusement les concepteurs ont fait ici des économies qu'il aurait mieux valu réaliser à un autre endroit. En effet seuls les 7 premiers bits sont utilisés pour la transmission des données, D7 étant réservé à l'impulsion strobe; dommage.

Des problèmes de dissipation de la chaleur, comme pour le ZX 81, ne risquent pas de se poser. L'alimentation du CPC 464 a été logée de façon élégante dans le vaste boîtier du moniteur, reliée à l'ordinateur par un câble. Si vous désirez utiliser un autre moniteur, vous devrez réaliser une alimentation 5 Volt, ce qui ne pose aucun problème. On ne peut malheureusement pas, comme sur certains autres Micro-ordinateurs, accéder à la tension d'alimentation non régulée.

Sur la face arrière du CPC on trouve une rangée de connecteurs, donnant accès à la quasi totalité des signaux véhiculés au sein de l'ordinateur.

Comme cela est de mise dans cette classe d'ordinateur, les BUS d'adresses et de données ne sont pas équipés de buffers de sortie, il faudra y penser lorsque vous voudrez raccorder des extensions, et cela devient encore plus crucial lorsque l'on veut commander simultanément plusieurs périphériques, le micro ne pouvant plus fournir suffisamment de courant. Pour cette raison une carte d'adaptation entièrement bufferisée vous est proposée au chapitre 7. Pour rester dans le sujet Je voudrais dire deux mot à propos de la connection bien fragile du port d'expansion. D'une part il est mal situé pour pouvoir y enficher nos cartes d'extension, et d'autre part les branchements et débranchements répétés du connecteur ne contribueront certainement pas â la longévité du système.

Toutes les extensions décrites dans ce livre sont équipées de connecteurs à enficher ayant une bonne tenue mécanique et qui de plus possèdent un détrompeur. Suivant les variantes, vous disposerez de jusqu'à 7 "slots" bufferisés sur la carte d'extensions.

Cette carte est reliée à l'ordinateur par un câble plat. Il est également envisageable d'intégrer toutes les extensions dans un Rack 19 pouces.

Un avantage non négligeable consiste en la possibilité de connecter le CPC 464 à des BUS d'autres systèmes, comme les BUS ECB ou Sinclair, il est alors possible d'utiliser des extensions destinées  à  ces appareils.

Un regard sur l'intérieur du CPC 464 laisse admiratif ! Le circuit imprimé est propre, les composants sont disposés de manière rationnelle. Pas de nappes de fils dans tous les sens, pas de straps inutiles, l'ensemble laisse une impression de sérieux, et si la littérature et les logiciels se développent, nous ne pouvons que conseiller l'achat de cette machine.

Figure 1
L'AMSTRAD CPC 464

Page précédente : Book Montages Extension Peripheriques du CPC 01 : Introduction

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop/c
Page créée en 020 millisecondes et consultée 963 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.