HARDWARE ★ MONTAGES, EXTENSIONS ET PÉRIPHÉRIQUES DU CPC ★

1. INTRODUCTION

Rares sont les micro-ordinateurs qui ont su s'imposer aussi rapidement sur le marché que l'AMSTRAD CPC 464; une des raisons en est certainement l'aspect financier: Pour â peine 4500/- francs on acquiert la machine avec un moniteur couleur* un clavier mécanique et un lecteur de cassettes intégré.

Seulement un bon ordinateur n'est pas uniquement constitué d'une unité centrale et de logiciels, nombreux sont ceux qui désirent étendre les possibilités de leur CPC 464 avec des extensions "hardware" (matérielles). Celles-ci peuvent consister en une interface entrée/sortie, un programmateur d'EPROM ou un convertisseur analogique-digital, pour ne citer que quelques exemples.

Les extensions que l'on trouve dans le commerce ont l'inconvénient de ne pouvoir s'adapter, sans grandes modifications, au CPC; de plus leurs prix dissuadent bien souvent les intéressés.
C'est pourquoi l'auteur aimerait compenser cet état de fait grâce à ce livre. Tous les montages sont construits de telle manière qu'ils puissent être reproduits même par des personnes n'ayant pas une grande expérience en la matière. Les tracés de circuits imprimés, les schémas d'implantation ainsi que les indications détaillées faciliteront la tâche à ceux qui désirent entreprendre la réalisation. Lorsque des programmes de commande spécifiques sont nécessaires, leur listing vous est présenté dans le format du CPC 464.
Un avantage particulier de ce livre est constitué par le fait que les circuits les plus utilisés, tels le décodeur d'adresses, les PIOs et d'autres interfaces, vous sont proposés dans différentes variantes et degrés d'élaboration, vous permettant de choisir la version optimale pour vos applications.

Il faut également souligner que TOUTES les extensions peuvent être mises au point SANS l'aide d'appareils de mesure coûteux. Un testeur périphérique statique (TPS), qui vous est présenté au chapitre 24, autorisera une recherche systématique des erreurs, SANS l'aide de l'ordinateur.
Vous trouverez à la fin de ce livre le schéma complet du CPC 464 avec les explications nécessaires.
L'auteur s'est efforcé de maintenir les frais de réalisation à un minimum, et de se passer, là où cela était possible, de coûteux circuits spéciaux.

Je voudrais ici remercier tout spécialement MM. Koester et Scharpf de la maison SCHNEIDER (distributeur allemand du CPC 464) pour leur soutient précieux.

Tous les branchements, procédés et programmes sont publiés en dépit de l'existence d'éventuels brevets d'invention et ne sont destinés qu'à l'usage personnel du lecteur. Pour une utilisation commerciale il faut dans tous les cas en obtenir l'autorisation du détenteur du brevet. Tous les schémas ont été soigneusement vérifiés par l'auteur et l'éditeur. Toutefois, l'erreur étant humaine, celle-ci ne peut être complètement exclue. Nous serions reconnaissants pour toute rectification venant de votre part.

Le manuscrit de ce livre a été réalisé avec TEXTOMAT, un logiciel DATA BECKER. et la traduction française avec VIRGULE, un logiciel MICRO APPLICATION (qui propose également TEXTOMAT). Nous vous souhaitons beaucoup de succès et de plaisir avec ce livre,

Voelklingen / Saar / RFA
Mars 1985
Lothar Schuss1er

Page précédente : Book Montages Extension Peripheriques du CPC 00

CPCrulez[Content Management System] v8.75-desktop/c
Page créée en 047 millisecondes et consultée 615 fois

L'Amstrad CPC est une machine 8 bits à base d'un Z80 à 4MHz. Le premier de la gamme fut le CPC 464 en 1984, équipé d'un lecteur de cassettes intégré il se plaçait en concurrent  du Commodore C64 beaucoup plus compliqué à utiliser et plus cher. Ce fut un réel succès et sorti cette même années le CPC 664 équipé d'un lecteur de disquettes trois pouces intégré. Sa vie fut de courte durée puisqu'en 1985 il fut remplacé par le CPC 6128 qui était plus compact, plus soigné et surtout qui avait 128Ko de RAM au lieu de 64Ko.